Pyongyang n'a pas prouvé avoir toutes les pièces d'un ICBM selon Paul Selva

Par
Le programme nucléaire de la Corée du Nord a considérablement progressé ces derniers mois, mais Pyongyang n'a pas apporté la preuve qu'il disposait de tous les éléments d'un missile balistique intercontinental (ICBM), a déclaré mardi le vice-président de l'état-major interarmes américain, Paul Selva.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le programme nucléaire de la Corée du Nord a considérablement progressé ces derniers mois, mais Pyongyang n'a pas apporté la preuve qu'il disposait de tous les éléments d'un missile balistique intercontinental (ICBM), a déclaré mardi le vice-président de l'état-major interarmes américain, Paul Selva.