Entre le 29 mars 1947 et la fin de 1948, l'insurrection malgache a fait des dizaines de milliers de morts, tués pour partie par les militaires français venus mater la rébellion, morts de faim souvent ou de maladie. «Près de 89 000 victimes malgaches, 550 Européens tués, selon le franciscain Jacques Tronchon. Dans Tabataba, film retrouvé par Africamix, Raymond Rajaonarivelo raconte l'insurrection vue à travers les yeux de Solo, jeune garçon témoin de la guerre que se livrent insoumis et militaires du corps expéditionnaire.