mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart mar. 3 mai 2016 3/5/2016 Dernière édition

Madagascar se souvient de l’insurrection de 1947 et des massacres du corps expéditionnaire français

30 mars 2012 | Par La rédaction de Mediapart

Entre le 29 mars 1947 et la fin de 1948, l'insurrection malgache a fait des dizaines de milliers de morts, tués pour partie par les militaires français venus mater la rébellion, morts de faim souvent ou de maladie. «Près de 89 000 victimes malgaches, 550 Européens tués, selon le franciscain Jacques Tronchon. Dans Tabataba, film retrouvé par Africamix, Raymond Rajaonarivelo raconte l'insurrection vue à travers les yeux de Solo, jeune garçon témoin de la guerre que se livrent insoumis et militaires du corps expéditionnaire.

A voir sur Africamix

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre le 29 mars 1947 et la fin de 1948, l'insurrection malgache a fait des dizaines de milliers de morts, tués pour partie par les militaires français venus mater la rébellion, morts de faim souvent ou de maladie. «Près de 89 000 victimes malgaches, 550 Européens tués, selon le franciscain Jacques Tronchon. Dans Tabataba, film retrouvé par Africamix, Raymond Rajaonarivelo raconte l'insurrection vue à travers les yeux de Solo, jeune garçon témoin de la guerre que se livrent insoumis et militaires du corps expéditionnaire.