L'effondrement de la Libye atteint la Tunisie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tunis, de notre envoyé spécial. - Le portier de l’hôtel explique comment il les identifie : « Les femmes sont presque toujours voilées et les hommes ont généralement de grosses voitures, des 4×4 ou des Mercedes, et des liasses de billets quand ils paient. » Il réfléchit un moment, puis annonce : « Ce sont de bons clients. Vraiment. Ils restent longtemps et dépensent de l’argent. » « Ils », ce sont des Libyens réfugiés en Tunisie et, dans ce cas, les résidents d’un grand hôtel de la capitale.