Abdication de l'empereur japonais Akihito, une première en 200 ans

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Akihito a prononcé mardi ses derniers mots en tant qu'empereur du Japon après 29 ans de règne lors de sa cérémonie d'abdication au palais impérial de Tokyo, la première d'un souverain japonais depuis 1817.