Avec les feux de Tchernobyl, l’Ukraine ouvre enfin les yeux sur la question écologique

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), correspondance.– « C’était un coup de semonce. Nous avons maintenant le temps de réfléchir et de nous préparer. L’été arrive. » Guide touristique spécialisée dans les visites de la zone d’exclusion de Tchernobyl, Olena Gnes commente sur Facebook les prévisions météorologiques pluvieuses dans le nord de l’Ukraine jusqu’à la première semaine de mai.