Le journaliste russe est vivant, Kiev parle de complot déjoué

Par
L'annonce publique de l'assassinat du journaliste russe d'opposition Arkadi Babtchenko mardi à Kiev était un coup monté destiné à déjouer un complot visant à le tuer, a révélé mercredi lors d'une conférence de presse le chef de la Sécurité d'Etat ukrainienne (SBU), Vassil Hritsak.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KIEV/MOSCOU (Reuters) - L'annonce publique de l'assassinat du journaliste russe d'opposition Arkadi Babtchenko mardi à Kiev était un coup monté destiné à déjouer un complot visant à le tuer, a révélé mercredi lors d'une conférence de presse le chef de la Sécurité d'Etat ukrainienne (SBU), Vassil Hritsak.