Rêver d'Europe à en mourir

Par
À Kafr Hassan, on connaît les risques de l'émigration clandestine : la petite ville égyptienne vient d'être endeuillée par la mort de trois de ses habitants, noyés le 7 juin en tentant de gagner l'Italie. Pourtant des jeunes continuent de fantasmer sur l'Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un jour, Atef repartira. « Bientôt, inch'allah [si Dieu le veut] », confie-t-il avec un regard triste. «Il n'y a rien ici. Pas de travail, pas d'avenir. On n'a pas d'autre solution. » Atef, 24 ans, marié et père d'une petite fille, vit à Kafr Hassan, une ville d'environ 10.000 habitants située dans le delta du Nil, au nord du Caire.