Bradley Manning acquitté du principal chef d'inculpation : collusion avec l'ennemi

Par

La source de Wikileaks échappe à la peine maximale, à savoir la réclusion à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Mais il est tout de même reconnu coupable de cinq charges d'espionnage et de cinq charges pour vol. Il risque un maximum de 130 ans de prison.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bradley Manning, la source de Wikileaks, a été reconnu non coupable de la principale charge qui pesait contre lui, celle de collusion avec l'ennemi. Il échappe ainsi à la peine maximale, à savoir la réclusion à perpétuité sans possibilité de remise de peine. Mais il est tout de même reconnu coupable de cinq charges d'espionnage et de cinq charges pour vol. Il risque un maximum de 130 ans de prison.