La Maison blanche dénonce la répression au Nicaragua

Par
Les Etats-Unis ont condamné lundi les violences et atteintes aux droits de l'homme attribuées au gouvernement nicaraguayen dans le cadre de la répression de manifestations contre le président Daniel Ortega.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont condamné lundi les violences et atteintes aux droits de l'homme attribuées au gouvernement nicaraguayen dans le cadre de la répression de manifestations contre le président Daniel Ortega.