L'opposition cambodgienne dénonce la "mort de la démocratie"

Par
Un dirigeant du principal mouvement d'opposition cambodgien, dissous l'an dernier, a estimé lundi que les élections législatives remportées dimanche par le parti du Premier ministre Hun Sen avaient fait basculer le Cambodge dans la "dictature".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PHNOM PENH (Reuters) - Un dirigeant du principal mouvement d'opposition cambodgien, dissous l'an dernier, a estimé lundi que les élections législatives remportées dimanche par le parti du Premier ministre Hun Sen avaient fait basculer le Cambodge dans la "dictature".