L'Italie exige que d'autres ports européens accueillent des migrants

Par
L'Italie a demandé jeudi à ses partenaires européens d'ouvrir leur ports aux migrants secourus en Méditerranée et l'Autriche a proposé que des militaires viennent aider les gardes-frontières à contrôler les entrées dans l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

VIENNE (Reuters) - L'Italie a demandé jeudi à ses partenaires européens d'ouvrir leur ports aux migrants secourus en Méditerranée et l'Autriche a proposé que des militaires viennent aider les gardes-frontières à contrôler les entrées dans l'Union européenne.