Veto du Parlement aux candidats hongrois et roumain pour la CE

Par
La présidente de la future Commission européenne Ursula von der Leyen s'est retrouvée lundi face à un casse-tête après la confirmation au Parlement européen du rejet des commissaires proposés par la Hongrie et la Roumanie pour cause de conflit d'intérêts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - La présidente de la future Commission européenne Ursula von der Leyen s'est retrouvée lundi face à un casse-tête après la confirmation au Parlement européen du rejet des commissaires proposés par la Hongrie et la Roumanie pour cause de conflit d'intérêts.