Dix ans de prison pour avoir critiqué le gouvernement des Emirats

Par
Le militant des droits de l'homme Ahmed Mansour a été condamné à une peine de dix ans de prison et à une amende d'un million de dirhams (233.000 euros) pour avoir critiqué le gouvernement des Emirats arabes unis, a rapporté mercredi le quotidien National.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RIYAD (Reuters) - Le militant des droits de l'homme Ahmed Mansour a été condamné à une peine de dix ans de prison et à une amende d'un million de dirhams (233.000 euros) pour avoir critiqué le gouvernement des Emirats arabes unis, a rapporté mercredi le quotidien National.