En Suisse, une initiative veut taxer davantage le capital que le travail

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’avantage de la démocratie semi-directe à la suisse, c’est qu’elle permet de poser certains débats gênants que les grands partis souhaiteraient éviter. Les Jeunes socialistes suisses (JSS ou Jusos) ont ainsi déposé une initiative populaire posant d’emblée le problème des inégalités et de la répartition des richesses entre le capital et le travail.