Gaza: Israël arraisonne un navire humanitaire, ses passagers veulent porter plainte pour «kidnapping»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’issue était prévisible, elle n’en est pas moins problématique. Dimanche 29 juillet 2018, aux alentours de midi, quatre navires de guerre israéliens ont arraisonné le chalutier Al-Awda, battant pavillon norvégien, qui s’approchait de ses côtes dans le but de livrer du matériel médical à Gaza. À son bord, deux douzaines de militants de seize nationalités différentes, désireux à la fois de venir en aide sur un plan humanitaire à l’enclave palestinienne soumise à un embargo quasi total de la part d’Israël (avec l’appoint de l’Égypte), mais également d’attirer l’attention sur le sort de la bande de Gaza, coupée du monde.