Skilling, ex-DG d'Enron, libéré de prison et placé en réinsertion

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 31/08/2018 11:39
  • Par

Où l'on voit qu'aux États-Unis, tant vilipendés par les abonnés, et contrairement à notre beau pays, les voyous en col blanc peuvent aussi passer par la case prison. A quand l'incarcération des 2 dernières générations de banquiers voyous et parjures de la SG (parmi tant d'autres ?). C'est pas pour demain, ni après-demain. Chez nous, on sait apprécier les talents. Et l'on trouverait bien plus sûrement un Bernard Madoff (condamné aux E.U. à 150 ans de prison) siégeant au conseil d'administration de l'une ou l'autre de nos multinationales CAC40 qu'à Fleury ou La Santé.

A mon avis, les Etats-Unis sont vilipendés par les abonnés... sur d'autres sujets.

Le fait qu'ils fassent respecter le droit dans ce domaine et pour certains, ne les dédouanes pas de tout pour autant.

Le fond de votre remarque reste, pourquoi en France n'y a-t-il aucune sentence punitive envers nos élites coupables avérés ? Et pourquoi restent-ils éligibles alors que pour beaucoup de métiers de l'état, un casier judiciaire est éliminatoire...

  • Nouveau
  • 31/08/2018 12:32
  • Par

Dans le même genre : on a beaucoup parlé de l'affaire Tapie / Adidas / Credit Lyonnais etc.

Tapie a, lors d'un des multiples épisodes de ces procès,  posé une question : la plus value de plusieurs milliards d'€ a été gérée depuis un paradis fiscal. Qui a encaissé le bonus (gigantesque)  (réponse un groupe de français) et ont ils payé un centime d'impôt (réponse : non) ; les connait on ? Oui. Ont ils été poursuivi ? non.

Source : le fisc US qui lui a fait cracher les infos dudit paradis fiscal

En France, c clair, les fraudeurs sont très rarement poursuivis quelque soit le gouvernement , pas spécialement Macron.

Cahuzac : petit rappel : Bercy lors de l'enquête a tellement mal posé les questions au fisc suisse que celui ci ne pouvait pas répondre en pointant Cahuzac. Il a fallu que MdP mettent les pieds dans le plat pour faire avancer la chose. Président de l'époque : Hollande le mec qui sait traiter de président des très riches et dont Cameron s'est moqué de sa politique anti ultra libérale tellement elle était arrangeante avec eux.

Que la politique et l’économique français participent toujours plus ou moins de la gouvernance nationale, cela ne pourrait-il pas expliquer la protection publique accordée aux compères des deux bords qui savent forcément toujours un peu trop de choses. Aux E.U. un pays bien plus vaste les affaires et la politique me semblent plus départagées d’autant que le financement du politique me semble plus transparent, alors qu’il reste opaque chez nous
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale