Tunisie: nos enquêtes sur un pays qui sombre

Par
Taoufik Ben Brik, opposant au régime tunisien, est inculpé depuisjeudi et placé sous mandat de dépôt pour être jugé le 19 novembre. Cette arrestation, qui intervient alors que le président Ben Ali vient d'être réélu pour un cinquièmemandat consécutif, force les capitales européennes à regarder d'un peu plus près la situation des opposants dans ce pays. Retrouver les textes et entretiens de Taoufik Ben Brik publiés dans Mediapart ainsi que les enquêtes, analyses,reportages, entretiens.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Alors que le président Ben Ali vient d'être réélu pour un cinquième mandat consécutif et après 22 ans de règne, le régime se déchaîne contre ses (rares) opposants encore présents sur le sol tunisien. Pour comprendre les enjeux de ce pays qui sombre, sous le joug d'une dictature féroce plus que jamais soutenue par la France, voici les enquêtes, analyses, reportages, entretiens... publiés par Mediapart.

Cliquez sur les titres pour accéder aux articles

Autour de Taoufik Ben Brick

Le témoignage de Taoufik Ben Brick

Le journaliste et opposant tunisien Taoufik Ben Brik a été arrêté, jeudi 29 octobre. Quelques jours auparavant, il nous racontait le détail de son affaire, et comment on intimide les opposants sous le régime de fer de Ben Ali.

 

Le dialogue de deux opposants

Rencontre entre le journaliste Taoufik Ben Brik et Sihem Bensédrine, première opposante au président et porte-parole du Conseil national pour les libertés. Un entretien exclusif.

Benaligrad

Pour Mediapart, un texte de Taoufik Ben Brik écrit en pleine campagne électorale.

Nos reportages, enquêtes et analyses

Une campagne dans une ambiance de Corée du Nord

Filmer à Tunis, entre gendarmes, policiers en uniforme et en civil, est pratiquement impossible. La peur, le désarroi ou simplement l'indifférence sont de règle. Reportage vidéo.

 

 

 

Le tourisme est devenu une mécanique infernale qui brise le pays

Le pays accueille chaque année près d'un million de touristes français. Dans quelles conditions, à quel prix? Enquête sur un système qui précipite l'économie dans une spirale infernale.

 

Moncef Marzouki: «En finir avec cette mafia qui dirige la Tunisie»

Celui qui fut un temps président de la Ligue tunisienne des droits de l'homme dissèque les rouages d'une «dictature mafieuse», terrain de tous les trafics.

 

Dans le sud, le pouvoir réprime la contestation dans le sang

En juin 2008, débordé par la contestation générale qui a gagné le sud du pays, Tunis choisit la force pour tenter de reprendre le contrôle d’une région économiquement exsangue.

 

Le «miracle économique» a fait long feu

A l'occasion de la visite du président Sarkozy, en avril 2008, analyse de la situation économique très délicate d'un pays pris en tenaille entre la crise des matières premières et les difficultés du secteur touristique.

 

A Tunis, Nicolas Sarkozy fait du Jacques Chirac

 

Le voyage officiel de Nicolas Sarkozy en Tunisie est venu rappeler que la France ne bousculera pas ses relations avec les régimes du Maghreb

 

 

Et aussi dans le Club

Un suspense électoral "insoutenable"

dijOnscOpe a fait sa propre enquête en Tunisie et vous livre ses premières estimations.

 

Ben Ali, un mal nécessaire?

Au lendemain des résultats, pas de réactions internationales, peu de Tunisiens véritablement mécontents de cette "mascarade" est-ce à dire que le président Ben Ali est "utile"?

 

Pourquoi a-t-on toujours droit à des plébiscites?

A quelques jours des résultats, la routine électorale est on ne peut plus pesante.

 

Et ce mois-ci, le prix de la désinformation est attribué à…

Couverture du mensuel «Afrique Asie» en octobre  © DR Couverture du mensuel «Afrique Asie» en octobre © DR

«Servir la soupe» tunisienne, les médias français ont toujours su faire. La palme de la servilité journalistique revient ce mois-ci au mensuel Afrique Asie.

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale