Donald Trump, année 2 : notre dossier

Le 45e président des Etats-Unis a entamé la deuxième année de son mandat par un « shutdown », un bref blocage des administrations dû au désaccord parlementaire sur le budget fédéral. Mediapart poursuit son récit de cette présidence hors norme, et des dangers qu'elle fait courir aux Etats-Unis comme au reste du monde.

L’environnement aux mains des climatosceptiques américains

Par
Un des sites charbonniers de la Murray Energy Corporation à Powhatan Point (Ohio). © Reuters Un des sites charbonniers de la Murray Energy Corporation à Powhatan Point (Ohio). © Reuters

Cible du secteur de l’énergie et de la frange dure républicaine, la puissante agence américaine de l’environnement (EPA) est désarmée un an après Trump, influencée  par les lobbies et les amis du président.

«Pentagon papers»: un remontant pour la presse

Par

Aux États-Unis, le film de Steven Spielberg, conçu et produit à toute vitesse, doublement nommé aux oscars, a été reçu comme une réponse à Donald Trump. Dès sa campagne, le président américain a désigné la presse comme une ennemie. Et il continue de plus belle.

Pour son anniversaire, Trump s’offre un «shutdown»

Par
capture-d-e-cran-2018-01-21-a-09-51-12

Faute d’accord au Sénat vendredi 19 janvier entre les républicains et les démocrates sur le financement du budget de l’État, et pour la première fois depuis 2013, une partie des administrations américaines risque de fermer. Mais Donald Trump s'en soucie-t-il seulement?

Trump 2017 : chaos à la Maison Blanche

Par

Tous nos articles, analyses et reportages sur la première année d’exercice du pouvoir par Donald Trump, officiellement devenu le 20 janvier 2017 le 45e président des États-Unis d’Amérique. De Wall Street à Houston en passant par Charlottesville, il y est question des conséquences de son action à la tête du pays sur la population américaine ; mais aussi sur le reste du monde.

Trump et la Russie, notre dossier

Le procureur spécial Robert Mueller a été nommé en mai 2017 pour rechercher « tout lien et/ou coordination entre le gouvernement russe et des individus associés à la campagne de Donald Trump » dans la présidentielle 2016. Il aura aussi à se prononcer sur une éventuelle obstruction de la justice par le président des Etats-Unis. Son enquête pourrait déboucher sur la révélation de crimes fédéraux, la mise en cause de proches de Donald Trump ou du président lui-même, voire sur un impeachment du 45e président des États-Unis, une hypothèse encore peu probable. À coups de tweets et de déclarations tonitruantes, Donald Trump dément depuis des mois toute « collusion » et dénonce une « chasse aux sorcières ». Tous nos articles.