Dossier. L’Egypte sous le joug du maréchal Sissi

Dix ans après la révolution, les espoirs de démocratie se sont brisés contre le régime militaire du maréchal al-Sissi. Alors que la répression n’en finit pas, la France reste l’alliée de la dictature. Nos reportages et analyses.

Egypte: «Personne ne peut effacer la révolution, elle vit en nous»

Par
Des affiches du dictateur Abdel Fattah al-Sissi lors de l’élection de 2018 près de la place Tahrir. © Ariane Lavrilleux Des affiches du dictateur Abdel Fattah al-Sissi lors de l’élection de 2018 près de la place Tahrir. © Ariane Lavrilleux

Dix ans après le soulèvement de la place Tahrir, si la dictature a triomphé sur le projet démocratique en Égypte, les idéaux révolutionnaires n’ont pas disparu. Ils continuent d’irriguer les vies et les rêves personnels de toute une génération.

Comment le régime d’al-Sissi enferme et torture des enfants

Par
Les adolescents Ahmed et Abdelrahman Saddouma, quelques mois avant leur arrestation par la sécurité d'Etat en 2015. © Ariane Lavrilleux Les adolescents Ahmed et Abdelrahman Saddouma, quelques mois avant leur arrestation par la sécurité d'Etat en 2015. © Ariane Lavrilleux

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi est obsédé par la crainte d’un nouveau soulèvement. Sous couvert de lutte antiterroriste, une répression débridée frappe toutes les couches de la société égyptienne, y compris des milliers de mineurs. 

L’ombre de la question palestinienne sur la révolution égyptienne

Par Samuel Forey
Une manifestation anti-israélienne au Caire devant le ministère des affaires étrangères en mai 2010. © Khaled Desouki/AFP Une manifestation anti-israélienne au Caire devant le ministère des affaires étrangères en mai 2010. © Khaled Desouki/AFP

Au début des années 2000, la Palestine a permis aux révolutionnaires d’Égypte de se mobiliser et de se former une conscience politique. À tel point que le régime ne tolère plus les manifestations de soutien.

10 ans après: l’Egypte sous chape

Par

La répression qui s’est abattue sur l’Égypte depuis l’accession au pouvoir du maréchal Sissi n’est pas synonyme de société atone ou immobile. Trois chercheurs explorent ce qu’il reste de vivant sous la chape de plomb et de silence du régime.

Des intellectuels italiens renvoient leurs décorations après la Légion d’honneur à Sissi

Par et Cécile Dony
L'écrivain Corrado Augias. © Riccardo de Luca/ANADOLU/AFP L'écrivain Corrado Augias. © Riccardo de Luca/ANADOLU/AFP

Le journaliste Corrado Augias, à Rome, a restitué lundi son insigne. Plusieurs intellectuels italiens ont fait de même pour dénoncer la décoration par Macron du dictateur égyptien.

Emmanuel Macron décore en douce le dictateur égyptien Sissi

Le président français Emmanuel Macron accueille le dictateur égyptien Abdel Fattah al-Sissi à l'Élysée le 7 décembre 2020. © Bertrand GUAY / AFP Le président français Emmanuel Macron accueille le dictateur égyptien Abdel Fattah al-Sissi à l'Élysée le 7 décembre 2020. © Bertrand GUAY / AFP

En visite d’État en France, Abdel Fattah al-Sissi s’est vu dérouler le tapis rouge loin des journalistes, tenus à l’écart sur sa demande expresse. Le président français l’a même décoré du plus haut grade de la Légion d’honneur. Rien ne l’y obligeait.

Macron-Sissi: rencontre sous haute tension

Par Disclose
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. © DR Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. © DR

Alors que les exportations d’armes vers des pays accusés de violation des droits humains font débat, le président français reçoit en visite officielle le président égyptien. L'Egypte, l’un des principaux clients de l’industrie de l’armement française.

Après le #MeToo égyptien, les victimes se retrouvent sur le banc des accusés

Par

Alors que la révolte contre les violences sexuelles s’amplifie sur les réseaux sociaux égyptiens, le retour de bâton est venu de la justice. Au nom d’un « ordre moral » conservateur, des victimes et témoins sont poursuivis, en même temps que les agresseurs.

Meurtris par le Covid, réprimés par le pouvoir: la double peine des médecins égyptiens

Par Ariane Lavrilleux et Jamal Bukhari

En manque d’effectifs et de protections, les soignants sont les premières victimes du coronavirus. Malgré leur dévouement, ils sont la cible d’une vague de répression et d’accusations de négligence. 

Egypte: l’oppression permanente, en toute impunité

Par
Shady Habash. © Capture d'écran du compte Facebook de Shady Habash Shady Habash. © Capture d'écran du compte Facebook de Shady Habash

La pandémie est l’occasion pour l’Égypte de Sissi, l’un des régimes les plus répressifs au monde, d’accentuer l’oppression à l’extérieur comme à l’intérieur des prisons du pays.

Egypte: «La déconnexion criante et inacceptable» de la France

Par

Alors que la répression ne faiblit pas en Égypte, qu’un rapport d’ONG documente les abus d’une justice parallèle, la France apparaît dans une « déconnexion criante et inacceptable » à l’égard de son allié le dictateur Sissi, pour reprendre les mots d’Emmanuel Macron. La diplomatie, ce n’est pas s’écraser. 

Sissi s’attaque au dernier média libre d’Egypte

Par

Le régime toujours plus répressif du maréchal Sissi s'en est pris ce week-end à Mada Masr, un des derniers espaces de liberté médiatique en Égypte. Mediapart avait rencontré Lina Attalah, la directrice de la rédaction, pour parler de la situation du pays et de la possibilité de continuer de faire du journalisme indépendant dans ce contexte.

En Egypte, le régime réprime la colère contre Sissi

Par

Pour la première fois depuis l’accession au pouvoir du dictateur Al-Sissi, des manifestations et des rassemblements anti-gouvernementaux, réclamant le départ du président, ont eu lieu en Égypte. Aux abois, le régime use de son arme principale, la répression, pour étouffer le mouvement. Plus de 1 400 personnes ont été arrêtées depuis vendredi 20 septembre.

Comme Moubarak, al-Sissi est invité à «dégager» par la colère de la rue égyptienne

Par

Depuis deux semaines, la police égyptienne réprime avec brutalité les manifestations qui dénoncent la corruption du régime et réclament le départ du maréchal-président. En continuant à le soutenir et à l’armer, avertit Amr Darrag, ancien ministre du gouvernement renversé en 2013, la France piétine ses valeurs morales et compromet ses intérêts dans la région.

En Egypte, les pauvres sont en première ligne de la contestation

Par

Les 20 et 27 septembre, de jeunes manifestants ont osé défier les forces de sécurité dans toute l’Égypte. La plupart viennent des quartiers populaires ou sont issus de la classe moyenne appauvrie. 

Egypte: «Il y a peu, il semblait impossible de voir des protestations hostiles au président»

Par

Alors que des appels sont lancés pour « une marche du million », le régime égyptien, qui réprime à tour de bras, peut-il étouffer la colère qui monte contre lui ? « L’émergence ou le surgissement d’une crise révolutionnaire est toujours une probabilité, même si dans le contexte actuel cela peut sembler impossible », répond le chercheur Youssef El Chazli.

Au Caire, la jeunesse se réfugie dans les livres et cafés d’intérieur

Par
Galerie Haifa, un appartement loué transformé en café. © AL Galerie Haifa, un appartement loué transformé en café. © AL

Cafés fermés, graffitis effacés, surveillance omniprésente : une chape de plomb sécuritaire a recouvert les espaces publics du centre du Caire, cœur symbolique de la révolution de 2011. Mais l’esprit de Tahrir continue d’infuser dans une jeunesse qui lit de plus en plus et transforme des appartements en cafés et lieux d’échanges.

Symbole tragique de l’Egypte post-2011, Mohamed Morsi meurt au tribunal

Par
8 mai 2014. Mohamed Morsi durant son procès. © Reuters 8 mai 2014. Mohamed Morsi durant son procès. © Reuters

Le premier président démocratiquement élu en Égypte est mort en plein tribunal, le 17 juin, après six années de détention dans des conditions inhumaines. Médiocre dirigeant islamiste, puis condamné à la prison à vie, il est devenu le symbole de l’acharnement du régime militaire contre ses opposants.

En Egypte, un référendum factice pour maintenir al-Sissi au pouvoir

Par et Jamel Bukhari
Un soldat monte la garde devant un bureau de vote du Caire, le 21 avril © Reuters Un soldat monte la garde devant un bureau de vote du Caire, le 21 avril © Reuters

Du 20 au 22 avril, 55 millions d’électeurs égyptiens étaient appelés à valider des amendements constitutionnels qui renforcent les pouvoirs du président al-Sissi. Le scrutin a été marqué par des arrestations d’opposants et par l’octroi de pots-de-vin aux abords des bureaux de vote.

Le régime de Sissi s’attaque aux activistes égyptiens qui ont rencontré Macron

Par

Depuis qu’ils ont rencontré le Emmanuel Macron en tête à tête au Caire à l’occasion de son voyage officiel, quatre défenseurs des droits humains égyptiens font l’objet d'une plainte pour « offense à l’État égyptien », « atteinte à la sûreté de l’État » et « menace à la sécurité nationale et aux intérêts du pays ».

Egypte: l’Elysée serait (enfin) rattrapé par sa mauvaise conscience

Après avoir minoré la question des droits humains, Emmanuel Macron entendrait désormais l’évoquer publiquement lors de sa visite d’État en Égypte ces 27 et 28 janvier. Ce changement de braquet est-il vraiment sincère, ou simplement destiné à désamorcer les critiques de la relation de Paris avec un régime de plus en plus répressif ?

Egypte: la guerre controversée contre le terrorisme

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré
Opération menée par l'armée égyptienne dans le Nord-Sinaï, après une attaque le 1er décembre 2017. © Reuters Opération menée par l'armée égyptienne dans le Nord-Sinaï, après une attaque le 1er décembre 2017. © Reuters

Après avoir déroulé le tapis rouge au président Abdel Fattah al-Sissi à Paris, Emmanuel Macron se rend pour la première fois en Égypte. Il justifie son soutien à l’ex-maréchal par la nécessité du « combat contre le terrorisme ». Mais le bilan de l'opération menée depuis 2013, principalement dans le Nord-Sinaï, est très contesté.

Au Caire, le malaise des diplomates français

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré
Les présidents égyptien et français à l'Élysée, le 24 octobre 2017. © Reuters Les présidents égyptien et français à l'Élysée, le 24 octobre 2017. © Reuters

Le soutien sans faille de la France au régime d’Abdel Fattah al-Sissi, auquel Emmanuel Macron rend visite dimanche et lundi, suscite des critiques au sein même de la diplomatie française. Sous le couvert de l’anonymat, plusieurs diplomates passés par Le Caire disent leur émoi face à la politique égyptienne de la France.

La France complice de la répression des travailleurs égyptiens

Par , Olivia Macadré et François Hume-Ferkatadji
Naval Group (anciennement DCNS) est détenu majoritairement par l’État français. © Naval Group Naval Group (anciennement DCNS) est détenu majoritairement par l’État français. © Naval Group

L’ONG Front Line Defenders a publié un rapport sur la répression visant les mouvements sociaux en Égypte: les syndicalistes font l’objet de représailles allant jusqu’à la torture. Vingt-six ouvriers travaillant pour le groupe français Naval Group, contrôlé par l’État, sont poursuivis devant un tribunal militaire.

Ventes d’armes à l’Egypte: la France est de nouveau mise en cause

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré
Florence Parly au salon Euronaval, au Bourget, le 23 octobre. © Reuters Florence Parly au salon Euronaval, au Bourget, le 23 octobre. © Reuters

Alors que se tient le salon de l’armement au Caire, un document, reproduit dans une vidéo publiée par l’État islamique, semble indiquer que la France continuait de livrer des véhicules Renault Trucks Defense à l’Égypte après le massacre de Raba’a, qui a causé près de 1 000 morts civiles en 2013. Des engins régulièrement utilisés à des fins de répression interne dans un contexte dictatorial. 

Le régime de Sissi s’avère incapable de protéger les chrétiens d’Egypte

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré

Vendredi 2 novembre, une nouvelle attaque revendiquée par l’État islamique a ciblé la communauté chrétienne d’Égypte. Les autorités sont accusées d’être incapables de protéger les coptes, mais aussi d'instrumentaliser les violences politiques pour conforter le régime.

Les fantômes de Raba’a planent sur l’Egypte

Par FRANÇOIS HUME-FERKATADJI ET OLIVIA MACADRÉ
Aux abords de la place Raba’a Al-Adawiyya, le 14 août 2013. © REUTERS/Asmaa Waguih Aux abords de la place Raba’a Al-Adawiyya, le 14 août 2013. © REUTERS/Asmaa Waguih

Le massacre de la place Raba’a Al-Adawiyya, le 14 août 2013 au Caire, a-t-il été délibéré ? Cinq ans après la mort d’au moins 817 personnes, partisans du président démis Mohamed Morsi et manifestants installés sur la place, aucun responsable n’a été mis en cause. Au contraire, 75 personnes arrêtées ce jour-là viennent d’être condamnées à mort.

La France arme la dictature égyptienne comme jamais

Par

Un rapport de plusieurs ONG dénonce les exportations d'armes vers le régime d’Abdel Fattah al-Sissi. En sept ans, les livraisons ont été multipliées par 33 alors que la répression envers l'opposition s'est intensifiée.

En Egypte, l’interminable printemps de l’oppression

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré
Un véhicule de la police anti-émeute stationne place Tahrir, le 13 mai 2018. © Reuters Un véhicule de la police anti-émeute stationne place Tahrir, le 13 mai 2018. © Reuters

C’est en pleine cure d’austérité économique que le président égyptien entame un second mandat après une mascarade d’élection démocratique. L’assouplissement de la dictature n’aura pas lieu. Quelques semaines après son intronisation, une dizaine de militants ou humoristes ont été arrêtés, accusés, entre autres, d’appartenance à un groupe terroriste.

Egypte: enquête sur un régime de terreur et de torture

Par Pseudonyme
Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, en juin 2014 © Reuters Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi, en juin 2014 © Reuters

Abdel Fatah al-Sissi est assuré d’être réélu à la présidence de l’Égypte. Depuis 2013, son régime exerce une répression féroce, où la torture et les disparitions forcées sont devenues des pratiques courantes. Les diplomaties occidentales, au premier rang desquelles la France, se taisent.

Egypte: l’Occident se tait face aux exactions du régime Sissi

Par Pseudonyme

Sa réélection sera officiellement annoncée d'un jour à l'autre. Mais le bilan de la répression de masse conduite par le régime d’al-Sissi ne provoque aucune réaction des diplomaties occidentales. Les contrats et l’argument de la sécurité font taire toute critique. Même quand ce sont des Occidentaux qui passent dans la machine de terreur du régime. Nouveaux témoignages et second volet de notre enquête.

Lina Attalah: «J’avais moins peur sous Moubarak»

Lina Attalah, directrice du site égyptien Mada Masr, un des derniers espaces de liberté médiatique en Égypte, fermé au printemps dernier par les autorités, revient pour Mediapart sur la situation politique du pays. Et décrit une répression chaotique qui vient d'amener le pouvoir à fermer des centaines de sites web.

Le Sinaï égyptien sombre dans la spirale attentats-répression

Par François Hume-Ferkatadji et Olivia Macadré
Aux abords de la mosquée d’Al-Rawdah, samedi 25 novembre 2017. © Reuters. Aux abords de la mosquée d’Al-Rawdah, samedi 25 novembre 2017. © Reuters.

La région, en proie à une insurrection djihadiste violente depuis la destitution du président Morsi en 2013, est soumise à une forme de blocus imposé par les autorités. L’attentat contre une mosquée aux rituels soufis, qui a fait vendredi plus de 300 morts, met en lumière les échecs de la politique menée par le président al-Sissi.

Malgré la répression en Egypte, Macron déroule le tapis rouge pour al-Sissi

Par
Jean-Yves Le Drian recevant des mains d'Abdelfattah al-Sissi des médailles pour le récompenser de la coopération militaire entre la France et l'Égypte, en février 2017. © Reuters Jean-Yves Le Drian recevant des mains d'Abdelfattah al-Sissi des médailles pour le récompenser de la coopération militaire entre la France et l'Égypte, en février 2017. © Reuters

La France accueille en grande pompe, dès mardi 24 octobre, le président égyptien Abdelfattah al-Sissi, attendu à Paris pour de multiples rencontres. Pourquoi le gouvernement français entretient-il des relations aussi étroites avec un dirigeant de plus en plus répressif ?

La France plus amie que jamais avec la dictature militaire égyptienne

Par
Jean-Yves Le Drian le 8 juin au Caire © Reuters Jean-Yves Le Drian le 8 juin au Caire © Reuters

Le ministre Jean-Yves Le Drian s'est rendu pour la 9e fois depuis 2012 en visite en Égypte, pour afficher la détermination du nouveau pouvoir à poursuivre sa « relation privilégiée » avec le président Sissi. Malgré la multiplication des atteintes aux droits humains.

En Egypte, Sissi bataille pour le contrôle du discours religieux

Par heba younes

Le pape François se rend en visite officielle au Caire à partir de ce vendredi 28 avril pour relancer le dialogue islamo-chrétien, dans un pays où le débat sur la réforme du discours religieux et la lutte contre les idées extrémistes est devenu un terrain de tensions entre le pouvoir et la principale autorité religieuse du pays, l'université al-Azhar.

En Egypte, les failles d’une lutte antiterroriste obsolète

Par Heba Younes
Dans l'église copte de Tanta, après l'attentat, dimanche 9 avril © Reuters Dans l'église copte de Tanta, après l'attentat, dimanche 9 avril © Reuters
Après les attentats meurtriers contre deux églises coptes ce dimanche 9 avril, l’efficacité du dispositif sécuritaire, jugé désuet, est particulièrement remise en cause. De nombreux chrétiens présents sur place se disent de moins en moins protégés par l'État policier du président Sissi.

La bombe à retardement de la surpopulation égyptienne

Par Heba Younes

Plongée dans une crise économique exceptionnelle, l’Égypte s’inquiète de l’explosion démographique. Alors que les autorités s’alarment, les familles comme les experts, en l’absence de mesures concrètes, s’impatientent.

Egypte: l’état de grâce selon Sissi

Par Heba Younes

Le président égyptien accorde l’amnistie à des dizaines de jeunes prisonniers politiques. Mais l'opération relève plus d'une une tentative d’adoucir l’image d’un régime fébrile et répressif que d'une réelle volonté de réconciliation nationale.

Les Egyptiens, de plus en plus pauvres

Par Heba Younes

Déjà confrontés à une inflation galopante, les Égyptiens s’attendent au pire après la dévaluation officielle de leur monnaie et la baisse de certaines subventions. Un marasme économique qui fait redouter au régime de Sissi des tensions sociales.

En Egypte, les chrétiens commencent à douter du régime Sissi

Par Aziz El Massassi

Pourtant favorable au maréchal Sissi et à la reprise en mains des militaires, la principale minorité religieuse du pays, déjà confrontée aux violences et aux inégalités, manifeste ouvertement son exaspération après le vote d’une loi sur la construction des églises jugée discriminatoire.

En Egypte, les hommes d’affaires s’offrent des médias pour protéger le régime

Par Aziz El Massassi

Si l’Égypte assiste ces dernières années à l’émergence d’une floraison de nouveaux médias, de richissimes magnats de divers secteurs referment petit à petit cette minuscule fenêtre de liberté, refrénant toute velléité de critiques contre le pouvoir du président Abdel Fatah al-Sissi.

Face à la contestation croissante, le pouvoir égyptien fragilisé

Par
Yehia Kalash, le président du syndicat des journalistes, le 4 mai 2016 lors d'une manifestation au Caire contre les restrictions sur la liberté de la presse et pour la libération de journalistes emprisonnés © Reuters Yehia Kalash, le président du syndicat des journalistes, le 4 mai 2016 lors d'une manifestation au Caire contre les restrictions sur la liberté de la presse et pour la libération de journalistes emprisonnés © Reuters

Deux ans après une élection triomphale et la promesse d'un avenir meilleur, le président Abdel Fattah al-Sissi a du mal à faire valoir un bilan positif. Si le raïs a toujours le soutien d’une large proportion de la population, le gouvernement a réussi à s’aliéner plusieurs segments de la société : jeunesse, journalistes, médecins ou même milieu des affaires. Reportage au Caire.

Les disparitions forcées en Egypte, «c’est pire que sous Moubarak»

Par Nadia Blétry

Cinq ans après la « révolution », l’establishment égyptien cherche à faire disparaître toute trace de révolte. Pour asseoir son pouvoir, le président Abdel Fattah al-Sissi procède aux enlèvements d'opposants. Entre août et novembre 2015, une ONG a recensé 340 cas de disparitions forcées.

La révolution égyptienne: images et décalage

Par
decryptage-je-suis-le-peuple decryptage-je-suis-le-peuple

Le 25 janvier 2011, débutait la révolution égyptienne. Cinq ans après, le maréchal Sissi a imposé un pouvoir autoritaire qui n’a rien à envier aux abus de l’ère Moubarak. En suivant le quotidien d’un paysan égyptien, loin de la place Tahrir, pendant la révolution et les mois qui ont suivi, le film documentaire Je suis le peuple saisit la façon dont l’intime rencontre, à distance, l’histoire.

En Egypte, les violences islamistes se multiplient

Par Nadia Bletry

L’insurrection islamiste violente a pris de l’ampleur ces dernières années avec la répression contre les Frères musulmans menée par un pouvoir autoritaire.

Les Egyptiens boudent des élections verrouillées par Sissi

Par Nadia Blétry

Alors que des élections législatives se tiennent en deux phases en Égypte, presque sans opposition, la popularité du maréchal commence à faiblir. Cependant, le pouvoir continue de jouer sur la rhétorique de la peur et la crainte de l'instabilité.

Navires Mistral: Hollande préfère le dictateur Sissi à l'autoritaire Poutine

Par

L’Élysée a annoncé mercredi que les deux navires de guerre Mistral refusés à la Russie à cause de la crise ukrainienne seraient vendus à l’Égypte, à qui la France a déjà livré ses Rafale. Au nom de la lutte antiterroriste.

Hollande en Egypte, un voyage à la gloire de Sissi et des Rafale

Par
François Hollande et Abdel Fattah al-Sissi en novembre 2014 à l'Elysée © Reuters François Hollande et Abdel Fattah al-Sissi en novembre 2014 à l'Elysée © Reuters

Le président français est l’invité d’honneur de l’inauguration en grande pompe du nouveau canal de Suez. Un projet porté par le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, à qui la France est parvenue à vendre ses Rafale. Tant pis pour les droits de l’homme et la démocratie.

En Egypte, la machine répressive fonctionne à plein régime

Par

La condamnation à mort de l'ancien président Mohamed Morsi n'est qu'une illustration de la répression sauvage en cours. Des condamnations à la peine capitale sont distribuées à tour de bras. La FIDH dénonce les tortures infligées aux opposants.

Bernard Rougier: «Malgré la répression, un retour à l'ordre est impossible en Egypte»

Par

Le régime militaire égyptien est-il stable? Pourquoi l'Occident a-t-il cautionné la répression dans le sang des Frères musulmans? Quel est le nouveau rôle de l'Arabie saoudite? Que sont le wahhabisme et le salafisme? L'Europe peut-elle contribuer à la réforme de l'islam? Entretien avec le chercheur Bernard Rougier qui a codirigé le livre L'Égypte en révolutions.

Après la mort de Chayma al-Sabbagh, le régime égyptien est mis à nu

Par

La mort d'une manifestante pacifique et une nouvelle attaque meurtrière dans le Sinaï accentuent les tensions et créent un climat délétère en Égypte. Le régime soutenu par les militaires a eu raison des révolutionnaires en rognant sur toutes les libertés fondamentales.

En Egypte, le président al-Sissi revient aux pratiques de l'ère Moubarak

Par Assia Shihab
La police égyptienne devant des graffitis anti-militaires, le 19 novembre 2014. © Amr Dalsh/Reuters La police égyptienne devant des graffitis anti-militaires, le 19 novembre 2014. © Amr Dalsh/Reuters

Prenant prétexte de la lutte contre les djihadistes du Sinaï, l'homme fort de l'Égypte, reçu à l'Élysée ce mercredi, mène la répression contre tous les opposants, et pas seulement les Frères musulmans. Pour ce faire, il a étendu l'autorité des tribunaux militaires.

Le président égyptien navigue à vue pour redresser une économie exsangue

Par Assia Shihab
Abdel Fattah el-Sissi à la tribune de l'Assemblée générale des Nations-Unies le 24 septembre 2014 © UN Photo/Cia Pak Abdel Fattah el-Sissi à la tribune de l'Assemblée générale des Nations-Unies le 24 septembre 2014 © UN Photo/Cia Pak

Un an après son accession au pouvoir, suite au renversement des Frères musulmans, le maréchal Sissi oscille entre nassérisme et néo-libéralisme en cherchant surtout à asseoir son autorité.

Autopsie d'un massacre en Egypte

Par

Human Rights Watch (HRW) a enquêté durant un an sur le terrible massacre du 14 août 2013 au Caire. Le campement des partisans du président déchu Mohamed Morsi était alors pris d'assaut, causant la mort d'un millier de personnes. Deux responsables de l'ONG comptaient présenter leur rapport en Égypte ce mardi 12 août. Ils ont été refoulés à leur arrivée à l'aéroport du Caire. Leur enquête est rendue publique aujourd'hui à Genève. 

Egypte: une abstention massive fragilise l'élection du général Sissi

Par Claire Talon
Al Sissi, élu avec... 93% des voix. © (dr) Al Sissi, élu avec... 93% des voix. © (dr)

Stupeur dans le camp des partisans des militaires : malgré un scrutin présidentiel qui a duré trois jours, les Égyptiens ont boudé les urnes et en partie privé le général Sissi du triomphe attendu. Son résultat officiel – 93 % des voix – ne fait que démontrer la restauration d'un régime militaire dans un pays en profonde crise.

Egypte: l'armée systématise les violences sexuelles pour réprimer la jeunesse

Par Claire Talon
Manifestation contre les violences sexuelles à l'encontre des femmes, au Caire le 12 février. © (dr) Manifestation contre les violences sexuelles à l'encontre des femmes, au Caire le 12 février. © (dr)

Insultes, viols, tortures... L'armée et les forces de sécurité égyptiennes ont recours à une violence décuplée à quelques jours de l'élection présidentielle. Premières victimes : les jeunes, arrêtés en masse et au hasard, et tous ceux qui peuvent sembler proches de l'opposition. Des témoignages donnent l'ampleur du phénomène.

Gamal Ghitany : « Nous ne voulons pas d’un nouveau Nasser »

Par

L’écrivain égyptien publie un nouveau livre et soutient le maréchal Sissi, jugeant que l’Égypte a aujourd’hui besoin d’un homme fort. Mais il ne lui signe pas de chèque en blanc, bien qu'il lui soit très reconnaissant d’avoir mis fin au règne des Frères musulmans.

Egypte: l'armée sort victorieuse du référendum constitutionnel

Par Claire Talon
Bureau de vote au Caire. © (dr) Bureau de vote au Caire. © (dr)

Le texte a été réécrit à la dernière minute par les militaires qui consolident leur emprise sur le pays.

En Egypte, la nouvelle Constitution «ne constitue pas une rupture»

Par

Alors que la répression touche actuellement tous les opposants au régime de transition conduit par l’armée, les Égyptiens votent les 14 et 15 janvier pour approuver ou non la nouvelle Constitution. Que penser de ce texte, et quelle validité accorder à ce scrutin ? Entretien avec Alexis Blouet, spécialiste du processus constitutionnel en Égypte.

Egypte : le pouvoir muselle l’opposition en invoquant Nasser

Par Claire Talon

À la veille du procès du président déchu Mohamed Morsi, annoncé pour le 8 janvier, et du référendum constitutionnel prévu les 14 et 15 janvier, trois attentats ont eu lieu en une semaine, et la répression du pouvoir militaire s’abat sur les islamistes comme sur les figures de la révolution de janvier 2011. Le tout en faisant appel aux mânes de Gamal Abdel Nasser.  

L'Egypte prise dans l'étau de la violence et de l'armée

Par

Mardi matin, à trois semaines du référendum constitutionnel, un attentat contre un poste de police a fait 13 morts dans le delta du Nil. Le premier ministre en a directement attribué la responsabilité aux Frères musulmans, alors que la répression s'étend désormais à l'ensemble de l'opposition.

Egypte: écrasés par la répression, les Frères musulmans se cherchent un avenir

Par Claire Talon
Manifestation pro-Morsi. © (Reuters) Manifestation pro-Morsi. © (Reuters)

La violence de la répression intervenue depuis le coup d'État militaire de juillet laisse l'organisation des Frères musulmans exsangue. Cadres en fuite à l'étranger, jeunes militants qui se radicalisent, soutiens étrangers qui se raréfient : la confrérie tente de définir de nouvelles stratégies pour ne pas disparaître.

Egypte: l'armée met la main sur les secteurs clés de l'économie

Par Claire Talon

Autoroutes, logements, énergie, métro du Caire... Depuis le renversement du président Morsi, l'armée égyptienne a engagé de spectaculaires grands travaux. Au passage, elle devient le véritable pilote du capitalisme égyptien.

Alaa El Aswany : «L'Egypte est en état de guerre»

Par et
 © (Reuters) © (Reuters)

L’auteur du best-seller international L’Immeuble Yacoubian a été en pointe pour dénoncer la dictature de Moubarak, les abus des militaires qui lui ont succédé, puis l'autoritarisme des Frères musulmans. Il justifie aujourd'hui la reprise en main du pays par l'armée et s'en explique sur Mediapart.

Tous les articles