Dossier: Merkel insubmersible?

Analyses, entretiens et reportages autour des élections législatives allemandes du dimanche 24 septembre 2017, qui devraient voir la chancelière Angela Merkel reconduite pour un quatrième mandat à la tête du pays.

«Le scénario d’élections anticipées en Allemagne n’est pas écrit»

Par
Angela Merkel à l'arrivée d'une réunion à Bruxelles le 24 novembre 2017 © Reuters. Angela Merkel à l'arrivée d'une réunion à Bruxelles le 24 novembre 2017 © Reuters.

Angela Merkel a échoué là où elle s’était toujours révélée excellente : l’élaboration d’un compromis. Retour sur les raisons de cet échec, avec la politologue allemande Ursula Münch.

Les libéraux allemands, ce parti par lequel la crise est arrivée

Par
Le patron des libéraux allemands Christian Lindner © Reuters / Hannibal Hanschke. Le patron des libéraux allemands Christian Lindner © Reuters / Hannibal Hanschke.

Depuis lundi, les libéraux sont attaqués de toutes parts, accusés d'être responsables de la crise politique en Allemagne. « Mieux vaut ne pas gouverner que de mal gouverner », répond leur leader. Retour sur les origines de ce parti, qui connaît aujourd'hui une dérive droitière.

Le pari européen de Macron ébranlé par le revers de Merkel

Par
Emmanuel Macron et Angela Merkel lors de la Foire du livre de Francfort, le 11 octobre © Reuters Emmanuel Macron et Angela Merkel lors de la Foire du livre de Francfort, le 11 octobre © Reuters

À son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a misé toute sa politique européenne sur Angela Merkel. L’affaiblissement politique de la chancelière allemande met à mal tous ses espoirs de refondation de la zone euro.

Impasse à Berlin après l’échec de la «coalition Jamaïque»

Par
Angela Merkel lors d'une conférence de presse après l'échec des "négociations exploratoires" pour former un gouvernement, le 20 novembre 2017 © Reuters / Hannibal Hanschke Angela Merkel lors d'une conférence de presse après l'échec des "négociations exploratoires" pour former un gouvernement, le 20 novembre 2017 © Reuters / Hannibal Hanschke

Après un mois de négociation, le parti libéral a décidé qu’il ne participerait pas à une coalition gouvernementale mêlant conservateurs, écologistes et libéraux. Pour rester au pouvoir, Angela Merkel, qui encaisse une de ses défaites les plus sévères, doit trouver une autre base politique. L’option la plus probable reste la tenue de nouvelles élections début 2018, mais celle d’un gouvernement minoritaire n’est pas exclue.

Allemagne: Merkel sous pression à l'ouverture des négociations

Par
Le Bavarois Horst Seehofer, lors d'une conférence de presse à Berlin le 9 octobre 2017 avec Angela Merkel © Reuters / Hannibal Hanschke. Le Bavarois Horst Seehofer, lors d'une conférence de presse à Berlin le 9 octobre 2017 avec Angela Merkel © Reuters / Hannibal Hanschke.

Des négociations exploratoires s’ouvrent mercredi à Berlin pour former un gouvernement mêlant chrétiens-démocrates, libéraux et écologistes. Alors que la chancelière Merkel est sous pression après sa défaite en Basse-Saxe, Mediapart passe en revue les points qui bloquent dans les discussions à venir, les stratégies des partis d’opposition et les noms des probables « ministrables ».

«Europe: Berlin domine mais ne répond pas»

Par
Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 15 mai 2017 à Berlin. © Reuters Emmanuel Macron et Angela Merkel, le 15 mai 2017 à Berlin. © Reuters

Entretien avec l'intellectuel allemand Claus Leggewie qui, dans un ouvrage à paraître ce vendredi, saisit l’occasion des élections pour appeler les dirigeants allemands à cesser leur politique hégémonique sous couvert de discours pro-européen. Il faut, dit-il, que Macron n’hésite pas à faire pression sur Berlin pour que les deux pays se placent à la pointe des réformes de l’Union européenne.

Le Bundestag conquis par les forces conservatrices et réactionnaires

Par
Angela Merkel le soir des résultats, dimanche 24 septembre © Reuters Angela Merkel le soir des résultats, dimanche 24 septembre © Reuters

La CDU/CSU d’Angela Merkel remporte les élections. Mais elle fait le pire score de son histoire, tandis que l’extrême droite entre massivement au Parlement, où les libéraux reviennent en force. Les futurs membres de la coalition gouvernementale vont avoir du mal à s’accorder.

Raciste et nationaliste, l’extrême droite accède au Parlement allemand

Par
Klaus Riedelsdorf à la tribune. © TS/Mediapart Klaus Riedelsdorf à la tribune. © TS/Mediapart

L’AfD (Alternative pour l’Allemagne) est assurée, ce 24 septembre, d’envoyer des députés au Parlement fédéral. Quelle stratégie et quel personnel politique pour ce parti d’extrême droite ? Rencontre avec un de ses candidats.

Là où l'Allemagne penche à l'extrême droite

Par
capture-d-e-cran-2017-09-24-a-18-45-29

Les élections fédérales du 24 septembre devraient acter le retour de l'extrême droite au Bundestag. Une première depuis la Seconde Guerre mondiale, qui révèle la polarisation de l'électorat allemand entre l'Est et l'Ouest, les territoires urbains et ruraux et les zones plus ou moins prospères.

A la télévision, Merkel renvoie Schulz dans les cordes

Par
« Das TV-Duel », le seul débat télévisé de la campagne législative. © Reuters « Das TV-Duel », le seul débat télévisé de la campagne législative. © Reuters

Dans un débat dominé par la question des réfugiés et de l’immigration, la chancelière conservatrice n’a pas fait d’étincelle mais a dominé son outsider social-démocrate, incapable de se déployer sur les questions de justice sociale. L’hypothèse d’une reconduction de la grande coalition droite-gauche après le scrutin du 24 septembre en sort renforcée.

La dernière chance de Schulz face à Merkel

Par

Lors du seul débat télévisé de la campagne électorale, qui aura lieu ce dimanche à 20 h 15, Martin Schulz doit impérativement lancer son ultime offensive contre une chancelière qui se maintient en tête des sondages. Mais comment attaquer alors que le parti social-démocrate a toujours préféré gouverner avec elle plutôt que de lui résister ?

En Allemagne, une campagne électorale «sans programme politique»

Par
Affiches électorales de la CDU et du SPD © Reuters Affiches électorales de la CDU et du SPD © Reuters

Aucun thème majeur n’est  apparu dans la campagne électorale allemande.

Les sorties d’Erdogan pourraient perturber l’élection allemande

Par

Le 18 août, le président turc a appelé « ses » citoyens en Allemagne à ne voter ni pour le parti conservateur d’Angela Merkel, ni pour le parti social-démocrate de Martin Schulz, et pas non plus pour le parti écologiste, tous accusés de soutenir le terrorisme en Turquie. Peut-il réellement influencer le scrutin ? Dans les partis et dans le quartier berlinois de Neukölln, aux habitants de toutes origines, l'affaire est prise au sérieux.

A Chemnitz, la lente renaissance d’une ville dépeuplée

Par
À Chemnitz, « Plattenbau » et grandes avenues quadrillent le paysage © AP À Chemnitz, « Plattenbau » et grandes avenues quadrillent le paysage © AP

Dans l’est de l’Allemagne, Chemnitz, ex-Karl Marx Stadt, fait partie des villes à avoir le plus souffert du processus de réunification. À l’écart des grands axes et des gros bassins d’emploi, elle affiche toutefois aujourd’hui un nouveau dynamisme.

Angela Merkel sur un boulevard pour un quatrième mandat

Par
rts1apue

À six semaines du scrutin législatif, la campagne électorale allemande peine à décoller. La chancelière en poste semble si assurée de sa reconduction qu’elle a pris trois semaines de vacances au milieu de l'été. Comment expliquer cette popularité ?

Wolfgang Streeck: Merkel est une «politicienne Téflon»

Par
Le sociologue et économiste Wolfgang Streeck, à Cologne. © AP Le sociologue et économiste Wolfgang Streeck, à Cologne. © AP

Contrairement à ce que l'on entend souvent, le succès de l'économie allemande ne doit rien aux réformes mises en place dans les années 2000. Dans un entretien à Mediapart, l'économiste iconoclaste Wolfgang Streeck décortique le « modèle » allemand… et analyse la longévité politique d'Angela Merkel.

Derrière le «modèle» économique allemand, des milliers de précaires

Par
Le Jobcenter de Bochum © AP Le Jobcenter de Bochum © AP

Douze ans après la mise en place des réformes « Hartz », l’économie allemande compte une proportion croissante d’emplois à temps partiel et sous-payés. Reportage à Bochum, dans la Ruhr, où la désindustrialisation se conjugue à la dérégulation.

Le mythe du succès des réformes sociales en Allemagne

Par

Une des justifications principales des « réformes structurelles » est leur succès dans l’Allemagne du début des années 2000. Or bon nombre d’études confirment désormais que ces réformes portées par Gerhard Schröder ne sont pas à l’origine du « miracle économique allemand », déconstruisant un des mythes favoris des dirigeants français et européens. 

Mères allemandes: le tiraillement persistant

Par
yaniic-1

Entre moins 8 et moins 14 millions d’habitants d’ici à 2060. Quel que soit le scénario choisi par les démographes, la population allemande est destinée à baisser, inexorablement. Reportage dans un pays vieillissant, où la natalité reste faible malgré des mesures innovantes mises en place ces dernières années.

Travailler: le grand défi des réfugiés arrivés en Allemagne

Par
Tamem dans sa boutique « Konditorei Damaskus » © AP Tamem dans sa boutique « Konditorei Damaskus » © AP

Après la vague qui a vu arriver environ un million d’exilés en 2015, l’Allemagne est confrontée à la question de leur intégration sur le marché du travail. Malgré leur volonté et leur esprit d’entreprise, les intéressés font face à un obstacle de taille : la barrière de la langue. Reportage à Berlin.

Le SPD veut convaincre les Allemands qu’une alternance est possible

Par

Martin Schulz a défendu, dimanche à Dortmund, le programme électoral du Parti social-démocrate, centré sur le rétablissement de la « justice sociale ». Désormais en ordre de bataille, le SPD et son candidat vont devoir se lancer à la poursuite d’Angela Merkel. Mais le courant passe mal entre Schulz et les électeurs.

Helmut Kohl, sa «fille» et son héritage

Par
Angela Merkel et Helmut Kohl lors d'une conférence de la CDU en 1991 © (dr) Angela Merkel et Helmut Kohl lors d'une conférence de la CDU en 1991 © (dr)

En 2000, Angela Merkel sauvait la CDU, noyée dans le « scandale des caisses noires », en « tuant » son père politique Helmut Kohl. À la mort de ce dernier, la chancelière doit encore prouver qu’elle est digne de l’héritage européen, pas forcément solide, que lui a laissé le chancelier de la réunification allemande.

Die Linke s’éloigne un peu plus du SPD

Par

Un programme électoral résolument social, mais des divisions stratégiques face au parti social-démocrate et aux écologistes, telle est l’image brouillée que renvoie le programme adopté par Die Linke lors de son congrès ce week-end près de Hanovre.  

Martin Schulz se heurte à l’effet Merkel

Par

Les sociaux-démocrates ont connu dimanche en Rhénanie du Nord-Westphalie, le plus gros Land du pays, leur troisième défaite consécutive. Un signe de mauvais augure avant les législatives du 24 septembre, qui verront Angela Merkel briguer un quatrième mandat.

Tous les articles