Dossier. Palestine : la jeunesse en révolte

Partie de Jérusalem, une flambée de violences a saisi le Proche-Orient. Des heurts inédits sont survenus dans les villes israéliennes, tandis que Gaza, en réponse aux tirs de roquettes, a subi une nouvelle pluie de bombardements avant qu’un cessez-le-feu soit obtenu. Nos analyses, entretiens et reportages.

A Jaffa désertée, on croit encore à la cohabitation et on craint la police

Par
«Jaffa n’est pas à vendre.» Un graffiti à Jaffa contre la gentrification. © Ahmad Gharabli/AFP «Jaffa n’est pas à vendre.» Un graffiti à Jaffa contre la gentrification. © Ahmad Gharabli/AFP

À Jaffa, quartier sud de Tel-Aviv, les voisins arabes et juifs recollent les morceaux d’une cohabitation fissurée par les derniers événements. Leur crainte commune : une présence policière outrancière.

Après le cessez-le-feu, Gaza mesure sa destruction

Par
Décombres dans Gaza © Ashraf Amra / Anadolu Agency via AFP Décombres dans Gaza © Ashraf Amra / Anadolu Agency via AFP

Deux jours après le cessez-le-feu, les Gazaouis sortent et prennent la mesure de l’étendue des dégâts. Les frappes israéliennes pendant cette quatrième guerre ont provoqué des destructions massives dans l’enclave palestinienne. Gaza manque de tout. La reconstruction s’annonce longue et celle de ses habitants encore plus.

Entre Israël et Palestiniens, un cessez-le feu qui ne fera pas la paix

Par
Des partisans du Hamas dans le sud de la bande de Gaza célèbrent le cessez-le-feu le 21 mai 2021. © Said Khatib/AFP Des partisans du Hamas dans le sud de la bande de Gaza célèbrent le cessez-le-feu le 21 mai 2021. © Said Khatib/AFP

Si la trêve entrée en vigueur vendredi met fin au conflit entre Israël et le Hamas démarré le 10 mai, elle ne permettra pas de venir à bout des cycles réguliers de violences. Cette nouvelle escalade a remis la question israélo-palestinienne au premier plan.

Hugh Lovatt: «Il est politiquement impossible d’écraser le Hamas»

Par
Enterrement le 13 mai 2021 d’un dirigeant du Hamas tué dans une frappe israélienne à Gaza. © Mahmud Hams/AFP Enterrement le 13 mai 2021 d’un dirigeant du Hamas tué dans une frappe israélienne à Gaza. © Mahmud Hams/AFP

Alors que le mouvement islamiste et Israël ont annoncé jeudi soir avoir approuvé un accord de cessez-le-feu, le Hamas pourrait sortir politiquement renforcé de cet affrontement. Entretien avec Hugh Lovatt, spécialiste du conflit israélo-palestinien et analyste au Conseil européen des relations extérieures (ECFR).

Elias Sanbar: «L’Etat d’Israël est un Etat colonisateur»

Par
 © Mediapart © Mediapart

Dans « À l’air libre » mardi, l’ambassadeur de la Palestine à l’Unesco s’exprime sur la nouvelle déflagration au Proche-Orient. Également au sommaire : les tribunes de militaires et un reportage vidéo dans un orphelinat de Bagdad.

Palestine: les égarements de la France

Par

Sarkozy, Hollande, Macron : les présidents se succèdent et leurs politiques à l’égard du conflit israélo-palestinien se ressemblent. En France, c’est l’interdiction de manifestations de soutiens aux Palestiniens et la confusion avec l’antisémitisme. Et sur le plan diplomatique, les échecs d’une absence de vision qui compose avec Netanyahou. Tous nos articles.

Israël-Palestiniens: c’est contre l’apartheid que se bat la jeunesse 

Par
Le 16 mai 2021, non loin de Ramallah. © Abbas Momani/AFP Le 16 mai 2021, non loin de Ramallah. © Abbas Momani/AFP

Malgré l’apparence, ce n’est peut-être pas dans la bataille de Gaza qu’il sera le plus difficile d’obtenir un retour au calme. Israéliens comme Palestiniens sont rodés aux marchandages qui préparent un cessez-le-feu. Mais comment mettre un terme aux affrontements dans les villes « mixtes » d’Israël où se sont rouvertes les plaies de 1948 ?

A Lod, la ville où tout se brise entre Juifs et Arabes d’Israël

Par
A Lod, au centre d'Israël, le 13 mai 2021. © Ahmad GHARABLI / AFP A Lod, au centre d'Israël, le 13 mai 2021. © Ahmad GHARABLI / AFP

Il y a quelques jours encore, la cohabitation entre Juifs, Arabes, chrétiens et musulmans régnait à Lod, ville mixte du centre d’Israël. Tout a changé : la violence entre communautés a explosé, alimentée par les extrémistes de chaque camp, et l’espoir est ébréché.

Les frappes contre Gaza sont de plus en plus meurtrières, et la diplomatie balbutie

Par
Un engin déblaie les débris d'une attaque israélienne dans le quartier résidentiel de Rimal à Gaza City, le 16 mai 2021 © Mahmud Hams / AFP Un engin déblaie les débris d'une attaque israélienne dans le quartier résidentiel de Rimal à Gaza City, le 16 mai 2021 © Mahmud Hams / AFP

Peu avant la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, de nouveaux raids de l’aviation israélienne ont causé un nombre de victimes inédit dans la bande de Gaza. Cela au lendemain de la pulvérisation d’un bâtiment abritant la chaîne Al-Jazeera et l’agence Associated Press. 

Sylvaine Bulle: «On est en train de théocratiser la ville de Jérusalem»

Par
Sylvaine Bulle © DR Sylvaine Bulle © DR

Entretien avec Sylvaine Bulle, l’autrice de Sociologie de Jérusalem. Elle inscrit les événements de ces derniers jours dans le long processus de « périphérisation » de la ville, de saturation de l’espace public par la religion et de vacance politique totale pour les Palestiniens.

À Gaza, l’armée israélienne détruit des locaux de la presse internationale

Par
Destruction d'un immeuble de Gaza City abritant les bureaux de l'Associated Press et d'Al Jazeera © Ali Jadallah / Anadolu Agency via AFP Destruction d'un immeuble de Gaza City abritant les bureaux de l'Associated Press et d'Al Jazeera © Ali Jadallah / Anadolu Agency via AFP

Les raids de l’aviation israélienne se sont poursuivis samedi 15 mai. À Gaza City, un bâtiment abritant la chaîne Al-Jazeera et l’agence AP a été pulvérisé. Le Hamas, qui continue d’envoyer des roquettes sur des villes au centre d’Israël, menace de répliquer. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit. 

Israël: malgré les appels de la gauche, Biden reste très prudent

Par
Joe Biden et Benyamin Netanyahou en 2016 au siège du premier ministre israélien à Jérusalem. © DEBBIE HILL / AFP / POOL Joe Biden et Benyamin Netanyahou en 2016 au siège du premier ministre israélien à Jérusalem. © DEBBIE HILL / AFP / POOL

Jusquici, le conflit israélo-palestinien na pas été une priorité pour le président Biden. Les affrontements en cours lobligent à se positionner. Au sein de la gauche américaine, il est critiqué pour sa « tiédeur ».

Gaza: la drôle de communication de l'armée israélienne

Par
Une explosion après une frappe israélienne à Gaza le 14 mai 2021 © Momen Faiz / NurPhoto via AFP Une explosion après une frappe israélienne à Gaza le 14 mai 2021 © Momen Faiz / NurPhoto via AFP

Jeudi soir, l’armée israélienne a annoncé avoir pénétré dans la bande de Gaza. Elle a fini par reconnaître un problème de « communication ». En parallèle, le bilan s’alourdit, avec 122 personnes tuées et plus de 800 blessées, côté palestinien.

Jérusalem: des militants d’extrême droite israélienne exacerbent les tensions, les violences redoublent

Par
Au milieu des décombres devant la tour Al-Sharouk effondrée après une frappe aérienne israélienne, dans la ville de Gaza, le 12 mai 2021. © Mohammed ABED / AFP Au milieu des décombres devant la tour Al-Sharouk effondrée après une frappe aérienne israélienne, dans la ville de Gaza, le 12 mai 2021. © Mohammed ABED / AFP

Mercredi soir, des militants de l’extrême droite israélienne ont manifesté à travers le pays, aggravant ainsi les tensions déjà fortes qui opposent manifestants palestiniens et police israélienne depuis lundi. En parallèle, l’escalade militaire s’est intensifiée entre l’armée israélienne et le Hamas, faisant 83 morts dont une journaliste et dix-sept enfants à Gaza et sept morts côté israélien.

«A Jérusalem, les jeunes Palestiniens ont brisé la barrière de la peur»

Par
Inès Abdel Razek. © courtesy of Inès Abdel Razek. Inès Abdel Razek. © courtesy of Inès Abdel Razek.

Inès Abdel Razek est directrice du plaidoyer pour le Palestine Institute for Public Diplomacy, une organisation non gouvernementale palestinienne de plaidoyer et diplomatie citoyenne. Depuis Jérusalem, elle explique les raisons de la colère actuelle et l’absence d’horizon pour la jeunesse.

Jérusalem: la crainte que l’escalade commence seulement

Par
Des Palestiniens et leur drapeau lors d’un rassemblement anti-israélien au checkpoint de Qalandiya, le 11 mai 2021. ABBAS MOMANI / AFP Des Palestiniens et leur drapeau lors d’un rassemblement anti-israélien au checkpoint de Qalandiya, le 11 mai 2021. ABBAS MOMANI / AFP

Ce n’est pas seulement pour protester contre l’interdiction d’accéder à la mosquée Al-Aqsa que les jeunes Palestiniens de Jérusalem affrontent la police israélienne. C’est aussi pour dénoncer la politique menée depuis plus de dix ans par Netanyahou. Mais leur colère vise également les dirigeants palestiniens.

Tous les articles