L'Italie ingouvernable?

Les Italiens sont appelés aux urnes le 4 mars 2018, pour élire les 630 députés de la Chambre, et 315 des 320 membres du Sénat, pour un mandat de cinq ans. Ces législatives sont les premières à se dérouler en vertu d'une règle électorale adoptée en octobre dernier, complexe, à base de proportionnelle. Alors que la santé des banques italiennes continue d'inquiéter, la formation d'un gouvernement, pour succéder à celui de Paolo Gentiloni (PD), s'annonce sinueuse. Retrouvez nos enquêtes, entretiens et reportages.

De Grillo à Di Maio, la lente métamorphose du Mouvement 5 étoiles en Italie

Par Beniamino Morante
Luigi Di Maio sur un plateau de télévision le 28 janvier 2018. © Remo Casilli / Reuters. Luigi Di Maio sur un plateau de télévision le 28 janvier 2018. © Remo Casilli / Reuters.

À l’approche des législatives du 4 mars en Italie, le M5S veut changer de peau. Fini, l’ère de la contestation permanente... Le mouvement lancé par Beppe Grillo se présente désormais comme responsable et rassurant. Un changement parfaitement incarné par son nouveau leader, Luigi Di Maio.

Italie: de nouveaux espoirs à gauche

Par et
unmondeavif-10-image-attente
À l’approche des législatives du 4 mars en Italie, Mediapart a organisé un débat entre des représentants de deux nouvelles coalitions de gauche, « Libres et égaux » et « Potere al popolo ».

Côté italien, le débat sur le «TAV» s’est émoussé

Par BENIAMINO MORANTE

Plutôt absente de la campagne électorale, la question de la ligne Lyon-Turin pourrait resurgir de plus belle après le vote du 4 mars. Surtout en cas de victoire du Mouvement 5 étoiles, dont le chef de file a dit vouloir bloquer le projet.

Italie: la coalition «Libres et égaux» veut réveiller la gauche

Par Beniamino Morante
Pietro Grasso, à la tête de la coalition "Libres et égaux" le 28 janvier à Palerme (Sicile). © Guglielmo Mangiapane / Reuters. Pietro Grasso, à la tête de la coalition "Libres et égaux" le 28 janvier à Palerme (Sicile). © Guglielmo Mangiapane / Reuters.

Depuis le 3 décembre, une nouvelle coalition électorale a vu le jour en Italie, en vue des législatives de mars. La coalition « Libres et égaux », emmenée par l’ex-président du Sénat Pietro Grasso, promet une campagne ancrée à la gauche du parti démocrate, et très axée sur le travail, en réaction au Jobs Act de leur adversaire Matteo Renzi.

A Macerata, l’équipée raciste d’un militant de la Ligue du Nord

Par
Capture d'écran d'une vidéo tournée chez la mère du tireur et diffusée par "La Repubblica" Capture d'écran d'une vidéo tournée chez la mère du tireur et diffusée par "La Repubblica"

Luca Traini, qui a blessé au moins six personnes noires à Macerata lors d’une attaque raciste, a affirmé avoir agi à la suite du meurtre d’une jeune femme dont est suspecté un homme d’origine nigériane. Ce jeune militant de la Ligue du Nord a défilé avec le mouvement néofasciste CasaPound.

En Italie, les néofascistes de CasaPound capitalisent sur le discours anti-migrants

Par Beniamino Morante

La presse italienne en parle comme des « fascistes du troisième millénaire ». Enquête sur ce mouvement néofasciste lancé en 2003, dont le discours anti-migrants, comme les connexions mafieuses, lui ont permis d'obtenir 9 % des voix, aux dernières municipales à Ostie, dans la commune de Rome.

A Rome, l’effet 5 Etoiles est déjà retombé

Par Beniamino Morante
Virginia Raggi lors d'une émission de télévision, avec Beppe Grillo en fond d'écran derrière elle © Capture d'écran L'unita.tv Virginia Raggi lors d'une émission de télévision, avec Beppe Grillo en fond d'écran derrière elle © Capture d'écran L'unita.tv

Il y a un an et demi, l’élection de Virginia Raggi, première maire du Mouvement 5 Étoiles à gouverner la plus grande ville d’Italie, avait suscité la curiosité. Après un début de mandat très mouvementé, entre démissions en série, problèmes dans la gestion des déchets et affaires judiciaires, le bilan de son action est pour le moins mitigé.

Berlusconi se démène pour peser sur les élections de 2018

Par Beniamino Morante
Silvio Berlusconi lors d'un meeting de Forza Italia, à Catane, en Sicile, le 2 novembre 2017 © Reuters / Antonio Parrinello Silvio Berlusconi lors d'un meeting de Forza Italia, à Catane, en Sicile, le 2 novembre 2017 © Reuters / Antonio Parrinello

La Cour européenne des droits de l’homme se penche sur le cas de l’ancien premier ministre actuellement inéligible. Au-delà de la décision des juges, le Cavaliere affûte sa stratégie pour peser sur les prochaines législatives en Italie, prévues en mars. Jusqu’à réfléchir à s’allier avec le patron de la Ligue du Nord.

En Italie, le Cavaliere ne meurt jamais

Par
Vidéo de Silvio Berlusconi après le scrutin en Sicile Vidéo de Silvio Berlusconi après le scrutin en Sicile

Il est pour l’instant inéligible, mais il revient. À quelques mois des élections législatives, Silvio Berlusconi profite de la victoire de la droite en Sicile pour se remettre en selle.

Tous les articles