Dossier Qatar : le Mondial de la honte

Au Qatar, l’enfer des travailleuses domestiques

International

Encore plus invisibilisées que les forçats des chantiers car maltraitées dans l’intimité de foyers privés où elles sont recluses, les travailleuses domestiques subissent des abus et des violations systémiques au Qatar. Deuxième volet de notre enquête au royaume de l’esclavage moderne.

Lola Schulmann (Amnesty) : « La Fifa a failli à ses responsabilités, elle doit payer »

International

À la pointe de la dénonciation des atteintes aux droits humains au Qatar, Amnesty International appelle à faire pression sur la Fifa pour qu’elle alloue un minimum de 440 millions de dollars à l’indemnisation des petites mains esclavagisées mortes ou vivantes qui ont construit les infrastructures du Mondial de football.

Mondial de foot : au Qatar, l’esclavage fait son gros œuvre

Proche et Moyen-Orient

Travail forcé ou non payé, cadences infernales sous des chaleurs extrêmes… Malgré plusieurs réformes amorcées sous la pression, l’émirat demeure pour les travailleurs migrants un voyage en enfer. Premier volet de notre enquête à deux mois de l’ouverture de la Coupe du monde de football. 

Mondial 2022: révélations sur l’embauche du fils Platini

Les secrets du Qatargate (18/24)

Une note manuscrite saisie lors d’une perquisition menée par la police anticorruption lie l’embauche de Laurent Platini au rachat du PSG par le Qatar, une opération dont la justice soupçonne qu’elle a été conclue grâce à son père, Michel Platini, lors d’un déjeuner de l’Élysée de novembre 2010.

PSG et Mondial 2022: le déjeuner de l’Elysée où tout s’est joué

Les secrets du Qatargate (17/24)

Des documents montrent que Nicolas Sarkozy a obtenu de l’actuel émir du Qatar qu’il rachète le PSG le 23 novembre 2010, à l’Élysée. À l’issue de ce déjeuner, Michel Platini a annoncé qu’il voterait en faveur de l’émirat pour le Mondial 2022, alors qu’il était jugé réticent la veille par l’Élysée. Nicolas Sarkozy avait organisé le repas pour le convaincre.

Les secrets du Qatargate

International

Grâce à des documents inédits, Mediapart révèle les coulisses du Qatargate, cette enquête judiciaire pour corruption présumée sur l’attribution au Qatar de la coupe du monde de football 2022. Récit d'une affaire d’États qui mêle arrangements au sommet, football, amitiés, diplomatie et business.

Nasser Al-Khelaïfi et le Mondial 2022: ceci n’est pas de la corruption

Les secrets du Qatargate (12/24)

Des SMS révélés par Mediapart montrent que l’ex-numéro 2 de la Fifa Jérôme Valcke a rencontré en secret le patron du PSG et de BeIN Nasser Al-Khelaïfi et l’a remercié pour une montre à 40 000 euros, juste après un vote crucial du 24 février 2015 sur le déplacement en hiver du Mondial 2022 au Qatar. La justice suisse a pourtant classé sans suite l’enquête pour corruption.

Qatar 2022: des notes de l’Elysée compromettent Platini et Sarkozy

Les secrets du Qatargate (8/24)

Mediapart révèle le contenu de notes de la présidence Sarkozy sur l’attribution du Mondial 2022 au Qatar. Selon ces documents rédigés par l’ancienne conseillère sport du chef de l’État et saisis par la justice, Michel Platini, « réticent » à soutenir Doha, s’est laissé convaincre lors d’un déjeuner à l’Élysée fin 2010.

Le Qatar sous la menace de l’affaire du Mondial 2022

Proche et Moyen-Orient

Pour Doha, la Coupe du monde de football est un événement de portée stratégique. Mais le plus grand succès de la stratégie d’influence du Qatar par le sport est terni par la multiplication des affaires de corruption dans l’attribution des compétitions.