Analyses

  • Le rapport Mueller épargne Trump, tout en l’accablant

    Par
    Bougies à l'effigie de Mueller. Le procureur était un « héros » de certains anti-Trump depuis deux ans et demi. © DR Bougies à l'effigie de Mueller. Le procureur était un « héros » de certains anti-Trump depuis deux ans et demi. © DR

    Épais de 448 pages, fruit d’une enquête de deux ans, le rapport du procureur spécial Robert Mueller peint un portrait ravageur de Donald Trump, président menteur et cynique qui a tout fait pour bloquer l’enquête le visant. Mais en se gardant de l’incriminer judiciairement, le procureur a sauvé sa présidence.

  • Lâché par Trump, haï par les démocrates: Julian Assange, l’homme que les Etats-Unis détestent

    Par
    Julian Assange à Londres, le jour de son arrestation. © Reuters Julian Assange à Londres, le jour de son arrestation. © Reuters

    Trump ne se souvient plus de ses déclarations d’amour pour WikiLeaks. Les démocrates accusent Assange d’avoir fait élire Donald Trump en lien avec Moscou. Des médias prennent leurs distances. Sous le coup d’une demande d’extradition de Washington, le fondateur de WikiLeaks bénéficie d’un soutien limité aux États-Unis. Ce qui rajoute aux inquiétudes des défenseurs américains de la liberté d’informer.

  • Soudan: l’armée garde le pouvoir mais promet de le partager

    Par

    Les généraux soudanais affirment qu’ils n’interviendront pas dans la composition du gouvernement civil qu’exige l’opposition. Mais, pour l’instant, aucune date n’est arrêtée pour ce transfert de pouvoir et l’armée refuse que le dictateur déchu soit remis à la justice internationale.

  • Bolsonaro, le mythe 2.0

    Par
    Jair Bolsonaro lors de la cérémonie célébrant ses 100 jours de présidence du Brésil. © Reuters Jair Bolsonaro lors de la cérémonie célébrant ses 100 jours de présidence du Brésil. © Reuters

    Élu depuis 100 jours, le président d’extrême droite brésilien Jair Bolsonaro voit déjà sa crédibilité mise à mal par des soupçons de corruption  et par ses liens avec des milices armées. Pour détourner l’attention, Bolsonaro suscite depuis trois mois des polémiques incessantes via Twitter. Ses partisans l’ont surnommé « le mythe ». Mais qu’y a-t-il derrière le mythe ?

  • Entre massacre et lutte antiterroriste, l’armée malienne à l’épreuve du feu

    Par
    IBK et Emmanuel Macron lors de la commération du centenaire de la Première Guerre mondiale à Reims le 6 novembre 2018. © Reuters IBK et Emmanuel Macron lors de la commération du centenaire de la Première Guerre mondiale à Reims le 6 novembre 2018. © Reuters

    L’agence française de développement a annulé la publication d’un dossier sur le Mali qui devait paraître dans sa revue Afrique contemporaine. En cause, des articles qui ont déplu, mettant à mal la stratégie de la France ou les autorités du Mali. Mediapart publie l’un d’eux, consacré aux accusations visant l’armée malienne.

  • Soudan: changement de général ou changement de régime?

    Par

    Les militaires soudanais qui ont destitué jeudi le dictateur soudanais Omar el-Béchir font aussi partie des dirigeants dont les manifestants ne veulent plus au pouvoir. Pour l’instant, ils ne semblent pas l’entendre…

  • En Inde, Narendra Modi remet son mandat en jeu

    Par
    Narendra Modi. © Reuters Narendra Modi. © Reuters

    Le 11 avril, « la plus grande démocratie représentative au monde » organise pendant plus d’un mois ses élections générales. En 2014, une victoire écrasante du parti nationaliste-conservateur Bharatiya Janata Party (BJP) a porté au pouvoir Narendra Modi. En course pour un second mandat, le premier ministre fait face à des adversaires déterminés à lui barrer la route, du traditionnel parti du Congrès aux formations régionales qui contrôlent de larges parts du sous-continent. C’est le fragile modèle séculaire de l’Inde qui est en jeu, alors que l’hindouisme est peu à peu érigé en politique d’État.

  • L’économie britannique dans le brouillard

    Par

    L’économie britannique ne s’est pas effondrée après le référendum du 23 juin 2016, mais elle a baissé de régime. La raison en est moins le Brexit proprement dit que l’incertitude plaquée sur un modèle économique déjà en crise.

  • A la fin, c’est Netanyahou qui gagne

    Par
    Netanayhou célébrant sa victoire avec sa femme, le mardi 9 avril 2019. © Reuters Netanayhou célébrant sa victoire avec sa femme, le mardi 9 avril 2019. © Reuters

    Le premier ministre israélien est en passe de pouvoir former une coalition de gouvernement et d’entamer un cinquième mandat. Mais il va devoir tordre encore plus le bras de la démocratie israélienne et des Palestiniens, afin d’échapper à la prison qui le menace.

  • Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

    Par
    Une partie de la barrière de séparation effondrée, le 27 février 2019. © Reuters Une partie de la barrière de séparation effondrée, le 27 février 2019. © Reuters

    « L’accord du siècle » de Trump devait rompre avec le consensus diplomatique. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale, et en mettant un terme au projet d’État palestinien avec Jérusalem comme capitale.