Analyses

  • Ce qui est bon pour Citigroup n'est pas bon pour l'Amérique

    Par
    Le plan Geithner, après le plan Paulson, fait la part belle aux dirigeants, aux actionnaires et aux porteurs d'obligations des banques. Mais ce qui est bon Citigroup ne l'est pas forcément pour l'Amérique, et les contribuables. Les solutions alternatives, comme celle proposée par l'économiste de Chicago Luigi Zingales, n'ont pas été étudiées. Pourquoi? Une épisode oublié mais essentiel de la crise japonaise donne à réfléchir. Bienvenue au "no pan shabu shabu".
  • Ce qui est bon pour Citigroup n'est pas bon pour l'Amérique

    Par
    Le plan Geithner, après le plan Paulson, fait la part belle aux dirigeants, aux actionnaires et aux porteurs d'obligations des banques. Mais ce qui est bon Citigroup ne l'est pas forcément pour l'Amérique, et les contribuables. Les solutions alternatives, comme celle proposée par l'économiste de Chicago Luigi Zingales, n'ont pas été étudiées. Pourquoi? Une épisode oublié mais essentiel de la crise japonaise donne à réfléchir. Bienvenue au "no pan shabu shabu".
  • Les huit jours qui ont vu le pouvoir imploser

    Par
    Depuis la prestation télévisée ratée de Nicolas Sarkozy, jeudi dernier, la plus grande désorganisation règne au sommet de l'Etat. Le gouvernement est en voie de désintégration: sur seize ministres, cinq demeurent effectivement en service. Désavoués, doublés, encadrés de «médiateurs» ou de «conseils», ou simplement absents, ils laissent l'Elysée en première ligne face à une multiplication de conflits et de mouvements sociaux. Cette solitude de l'hyperprésident le condamne à une impopularité grandissante. Analyse.
  • Après Nixon en Chine, Obama à Téhéran?

    Par
    L'arrivée d'un nouveau président à la Maison Blanche augure d'un rapprochement entre les deux ennemis de trente ans que sont les Etats-Unis et l'Iran. Pour autant, la question du nucléaire, l'attitude d'Israël et la position des conservateurs iraniens restent autant de questions qui peuvent ralentir cette «détente» même si le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré, mardi 10 février, que l'Iran était prêt au dialogue avec les Etats-Unis mais dans l'égalité et le respect mutuel. Troisième volet de la série de Mediapart. Et si Barack Obama à Téhéran imitait Richard Nixon à Pékin?
  • Obama navigue entre éthique et politique pour ses nominations

    Par
    En retirant son candidat au poste de ministre de la santé pour une question d'impôts impayés, le président des Etats-Unis montre qu'il a l'échine souple, mais aussi que le système américain de confirmation des hauts fonctionnaires est extrêmement exigeant, contrairement à ce qui se passe en France.
  • Affaire d'Outreau: un mauvais procès est intenté à la fonction de juge d'instruction

    Par
    Cette semaine, le magistrat ayant instruit l'affaire d'Outreau passe devant le conseil disciplinaire de la magistrature. Début janvier, Nicolas Sarkozy annonçait sa volonté de supprimer les juges d'instruction. Le hasard de calendrier masquerait-il un but inavouable: exploiter le fiasco du juge Burgaud pour justifier la réforme judiciaire prônée par l'Elysée?
  • Nouveau coup de froid sur l'emploi: 45.800 chômeurs de plus en décembre 2008

    Par
    Encore une mauvaise nouvelle sur le front de l'emploi. En décembre 2008, 45.800 nouveaux chômeurs se sont inscrits à l'ANPE. Faudra-t-il s'habituer à voir chaque mois progresser le nombre de chômeurs de plusieurs dizaines de milliers, comme c'est le cas depuis le mois d'août 2008? A Pôle Emploi, on se refuse à toute prévision. Mais on constate une baisse sensible des offres d'emploi transmises par les entreprises: jusqu'à 30% en janvier par rapport à l'année précédente, contre 15% de moins en novembre 2008... L'afflux de nouveaux chômeurs risque de compliquer encore la fusion ANPE-Unedic.
  • Nucléaire: l'Elysée choisit sans débat sur fond de bataille EDF contre Suez

    Par
    L'Elysée a annoncé dans un communiqué la construction d'un deuxième réacteur nucléaire EPR en France. Il sera construit à Penly (Seine-Maritime) à partir de 2012. EDF et GDF-Suez se sont disputé la conduite de ce nouveau chantier. EDF l'a emporté partiellement: il sera chef de file, et Suez minoritaire. Mais ce n'est que partie remise pour GDF Suez. Un troisième EPR est déjà annoncé et il devrait lui revenir. Le schéma électrique français se décide, sans débat, dans le secret des cabinets.
  • Quand la télévision fait écran

    Par
    Sur TF1 comme sur France 2, sur les chaînes vouées à l'information en continu tout au long du 29 janvier, c'était comme s'il ne fallait surtout pas que la manifestation s'incarnât. Tout était fait pour briser l'effet d'élan, de sympathie, de compréhension. Diviser pour régler le problème, telle semble la devise d'une télévision qui impose historiettes et micro-trottoirs. Une manif doit être servie en tranches et sous cellophane!
  • Tarnac: le député, le juge et le détenu

    Par
    Alors que la justice doit examiner, vendredi 30 janvier, une nouvelle demande de remise en liberté de Julien Coupat, le débat juridique fait rage... sur la place publique. Avec, fait rare, une tribune signée du juge chargé de l'instruction. Analyse.