Reportages

  • Le NPA, une gauche radicale comme nulle part ailleurs, promet Besancenot

    Par
    Réunis à la Plaine Saint-Denis ce week-end, huit cents délégués ont donné le coup d'envoi de la création du "Nouveau parti anticapitaliste" ou NPA. Devenus minoritaires dans cette organisation qu'ils ont suscitée, les responsables de la Ligue communiste révolutionnaire se félicitent d'une ouverture qu'ils jugent réussie, multipliant par trois leur effectif. Et cherchent à faire émerger de nouvelles têtes autour d'Olivier Besancenot. Reportage sur les premières heures de ce «grand parti de la base».
  • "L'école est finie", ultime mobilisation contre Xavier Darcos

    Par
    Pour ce dernier samedi de l'année scolaire, des parents et enseignants ont lancé une mobilisation contre les réformes engagées par la ministre de l'éducation nationale. L'opération "L'école est finie" devrait surtout toucher des établissements de Paris et de l'Ouest. Outre la suppression de l'école le samedi matin, les critiques se concentrent sur les nouveaux programmes et l'assouplissement de la carte scolaire. Mediapart passe en revue ces réformes, tout en interrogeant les nombreux parents d'élèves ou enseignants opposés à leur application. Reportage et interviews audio.
  • En voiture, deux urbanistes nous expliquent le périph

    Entre pollution et peur de l'embouteillage, une fois sur le périph' on n'a généralement qu'une hâte: en sortir. Sauf quand deux urbanistes se sont serrés à l'arrière du véhicule. Voyage en sept vidéos.
  • En Equateur, avec les femmes de la prison-village de Guayaquil

    Par
     © Damien Dubuc © Damien Dubuc

    En Equateur, les femmes détenues sont libres de leurs mouve ments et vivent souvent avec leurs enfants. Sans idéaliser une situation marquée par la misère, c'est le témoignage que d'autres modes d'emprisonnement existent que ceux pratiqués dans les pays occidentaux. Reportage.

  • Le PS uni sur ses principes, divisé pour son congrès

    Par
    A leur convention nationale samedi 14 juin, les socialistes ont adopté leur «nouvelle doctrine» et des statuts tenant compte de la présidentialisation du parti. Une respiration unitaire, alors que bruissent en coulisses les stratégies en vue du prochain congrès de Reims, qui s'ouvre officiellement le 2 juillet prochain.
  • Des sourds en colère défendent la langue des signes

    Par
    Pendant trois jours, cinq sourds ont cessé de s'alimenter à Paris. Une grève de la faim inédite pour défendre «leur» langue, la langue des signes, qu'ils estiment menacée. Au lendemain des promesses faites par Nicolas Sarkozy lors de la conférence sur le handicap, ils ont recommencé à s'alimenter, mais ils disent rester en alerte. Avec le photographe Nicolas Guerbe, Mediapart est allé à leur rencontre pour essayer de comprendre leurs réticences par rapport à l'oralisation et leur désir de construire une minorité sourde.
  • Irlande: Declan Ganley, ce sulfureux milliardaire qui pourrait faire tomber l'Europe

    Par
    "Voter oui, c'est comme une dinde qui voterait pour Noël": Declan Ganley dépense donc sans compter pour le "non" au référendum irlandais du 12 juin. Cet homme d'affaires, qui prospère aujourd'hui dans l'ombre du ministère américain de la défense, mélange les genres. Affaires, politique, intérêts et influence: portrait de celui qui fait cauchemarder l'Europe.
  • Référendum irlandais: les raisons de la remontée du “non”

    Par

    Alors que l'Irlande se prononce jeudi 12 juin par référendum sur le traité de Lisbonne, un sondage place pour la première fois le “non” en tête. En 2001, déjà, l'île avait rejeté le traité de Nice (actuellement en vigueur), avant de le ratifier lors d'un second référendum. Mais après le rejet du traité constitutionnel en 2005 par les Néerlandais et les Français, un vote négatif irlandais aurait certainement plus de poids.

    De notre envoyée spéciale Maguy Day

  • La Nouvelle-Calédonie, eldorado pour la jeunesse venue de métropole

    Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'outre-mer, vient d'achever un voyage de cinq jours en Nouvelle-Calédonie au cours duquel il a annoncé une «mission du dialogue social» – vingt ans après celle qui a mené aux Accords de Matignon – pour «aboutir d'ici fin 2008 à un accord global sur l'emploi local, la valorisation des salaires, le financement des syndicats et la prévention et le règlement des conflits».

    Un reportage d'Estelle Tabeaud

  • Barack Obama candidat: quel effet en France ?

    Par

    Barack Obama sera donc le candidat du parti démocrate.