Reportages

  • EELV mise sur les européennes pour se refaire une santé

    Par
    Aux journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, à Strasbourg, le 24 août 2018. © Justine Brabant Aux journées d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, à Strasbourg, le 24 août 2018. © Justine Brabant

    À Strasbourg, les journées d’été d’Europe Écologie-Les Verts ont été l’occasion pour le parti de lancer ses militants dans la bataille des élections européennes. Dans une passe difficile, EELV compte sur un scrutin qui lui est historiquement plutôt favorable pour se repositionner comme force politique autonome.

  • Un an après leur exode, des milliers de réfugiés rohingyas réclament justice

    Par Guillaume Pajot
    Une manifestation de réfugiés rohingyas le 25 août, au Bangladesh. © Reuters Une manifestation de réfugiés rohingyas le 25 août, au Bangladesh. © Reuters

    À l'été 2017, plus de 700 000 Rohingyas fuyaient un nettoyage ethnique orchestré par l’armée birmane, dans l’ouest du pays. Des dizaines de milliers d'entre eux ont manifesté samedi dans les immenses camps de réfugiés du Bangladesh, à l'occasion du premier anniversaire du début de cet exode sans précédent.

  • A Marseille, la France insoumise vit des hauts et des débats

    Par
     © PG/Mediapart © PG/Mediapart

    Réunis dans la cité phocéenne pour le week-end de leur université d’été, les militants insoumis abordent la rentrée avec combativité. Mais entre la campagne des européennes, la crise au Média et le fonctionnement interne, le mouvement affronte une période délicate.

  • A droite, Pécresse veut rassembler… contre Wauquiez

    Par
     © LD/Mediapart © LD/Mediapart

    Pour sa rentrée politique en terres corréziennes, Valérie Pécresse s’est présentée en héritière de la droite de Jacques Chirac, une droite « ouverte » et « rassemblée ». Xavier Bertrand et Christian Estrosi lui ont apporté leur soutien pour mieux isoler Laurent Wauquiez.

  • Menacé d’expulsion, le jeune Angolais Aluisio obtient un léger sursis

    Par

    Arrêté et placé en centre de rétention mardi à proximité de Toulouse, Aluisio Quintai a été libéré jeudi soir par le juge des libertés. En France depuis trois ans, ce jeune Angolais va pouvoir faire sa rentrée scolaire, tout en restant menacé d’expulsion.

  • Université d'été: à Grenoble, le mouvement social explore de nouveaux chemins

    Par
     © MG/Mediapart © MG/Mediapart

    Alors que les universités d’été politiques commencent, le « mouvement social et citoyen » (associations, syndicats, ONG) se réunit à Grenoble pour une édition « solidaire et rebelle ». Pour préparer la rentrée de la deuxième année du quinquennat d’Emmanuel Macron, répondre aux bouleversements du monde… et tenter un peu d’autocritique.

  • Les écolos veulent faire entendre leur différence sur les questions migratoires

    Par

    Réunis en journées d’été à Strasbourg, les militants d’EELV lancent leur campagne pour les élections européennes de 2019. Parmi les sujets discutés : l’accueil des migrants en Europe, à propos duquel les écologistes veulent faire entendre leur singularité.

  • A Marseille, la défense d'un McDo mobilise tout un quartier

    Par
    Kamel Guemari et Tony Rodriguez, piliers de la lutte des Mc Donald's marseillais. © LF Kamel Guemari et Tony Rodriguez, piliers de la lutte des Mc Donald's marseillais. © LF

    Au cœur des quartiers Nord de Marseille, la mobilisation ne cesse de grandir contre le projet de cession du Mac Donald’s de Saint-Barthélemy. Pour les salariés comme pour les habitants, il représente bien plus qu’un simple restaurant.

  • Sur le marché des ovocytes, l’Espagne fait la course en tête

    Par Laurène Daycard
    Sur une table d’examen gynécologique, une donneuse est endormie sous anesthésie générale, le temps que l’équipe médicale procède au prélèvement des ovocytes. La ponction dure en moyenne une vingtaine de minutes. © L. D. Sur une table d’examen gynécologique, une donneuse est endormie sous anesthésie générale, le temps que l’équipe médicale procède au prélèvement des ovocytes. La ponction dure en moyenne une vingtaine de minutes. © L. D.

    En Europe, un traitement par don d’ovocytes sur deux s’effectue en Espagne. Les cliniques évoquent une « culture de la solidarité » pour expliquer cette propension des Espagnoles à faire don de leurs gamètes. Mais la « compensation économique », généralement de 1 000 euros dans un pays où le salaire minimum est fixé à 735 euros, est une somme attrayante pour les plus précaires.

  • A Besançon, l’arrêté anti-mendicité ravive l’hostilité à l’égard des sans-abri

    Par
    Rue des Granges, à Besançon, le 21 août 2018. La rue fait partie du périmètre concerné par l'arrêt dit "anti-mendicité pris par le maire" le 3 juillet 2018. © Mediapart / Justine Brabant Rue des Granges, à Besançon, le 21 août 2018. La rue fait partie du périmètre concerné par l'arrêt dit "anti-mendicité pris par le maire" le 3 juillet 2018. © Mediapart / Justine Brabant

    Le maire LREM (ex-PS) de Besançon Jean-Louis Fousseret a pris le 3 juillet un arrêté municipal interdisant la mendicité dans certaines rues du centre-ville jusqu’au 30 septembre. Les sans-abri de la ville n’ont pour la plupart pas quitté les lieux, mais se disent très inquiets.