Reportages

  • Vivre à Shanghai, enfant unique

    Par

    Vendredi le quotidien China Daily annonçait que, pour lutter contre le vieillissement de sa population, Shanghai allait, pour la première fois, inciter certains couples à avoir deux enfants. Les jeunes gens rencontrés dans ces reportages vidéo habitent la mégapole chinoise. Ils ont à peine trente ans et sont nés avec la politique de l'enfant unique. Que représentent pour eux les amis, la famille ? Neuf histoires, trois reportages réalisés en mai 2008 par les étudiants du Centre universitaire d'enseignement du journalisme de Strasbourg.

  • La crise du logement, reflet d'une société sans équilibre

    Par
    L'Algérie a voté jeudi 9 avril. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika a été réélu au premier tour. Tout au long de sa campagne, il a mis en avant ses «grands projets» et notamment la réalisation de 1,3 million de logements, attendue pour la fin 2009. Mais la crise de l'habitat a atteint une ampleur insoupçonnée, sur fond de corruption, et menace l'équilibre précaire de la société algérienne. Reportage de notre envoyé spécial à Alger. (Photos Pierre Puchot)
  • Une politique culturelle introuvable

    Par

    L'Algérie vote jeudi 9 avril pour élire son président. Depuis 2004 et le début du deuxième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, les fermetures de lieux culturels se multiplient et l'aide aux artistes est gérée sans aucune concertation. Seul parvient à survivre le réseau du livre, des libraires aux éditeurs, qui se sent menacé par un système éducatif défaillant. Reportage à Alger de notre envoyé spécial (photos Pierre Puchot, 2009).

  • Continental: les maisons du malheur

    Par

    L'usine Continental de Clairoix (Oise) a été fermée, mercredi 22 avril, pour «raisons de sécurité». La veille, des salariés ont détruit le pavillon d'accueil abritant notamment l'alarme incendie. Après la décision du tribunal de Sarreguemines, qui les a déboutés de leur demande de suspension du plan de fermeture du site, ils ont également saccagé la sous-préfecture de Compiègne. Ces manifestations de colère spectaculaires sont le résultat du dépit et de la peur chez les 1.120 salariés. La situation est particulièrement préoccupante pour ceux qui ont fait le choix de devenir propriétaires au cours des toutes dernières années. Ils ont encore parfois 20 ans de crédit à rembourser... Reportage.

  • Savrith Ou face au «bourreau» de son frère

    Par

    Alors que le procès de Duch s'est interrompu, Savrith Ou raconte comment il a vécu les premiers jours, depuis son banc des parties civiles. Jamais, jusqu'ici, il n'avait pu approcher le gardien de S-21, responsable de la mort de son grand frère et poursuivi au Cambodge pour crimes contre l'humanité. Rencontre à Phnom Penh avec un Franco-cambodgien qui ne pardonnera jamais. Un récit de l'envoyée spéciale de Mediapart au Cambodge, Mathilde Mathieu. Lire la suite

  • Le NPA tente d'importer en métropole «la lutte contre la profitation»

    Par
    Jeudi 2 avril à Montreuil, le Nouveau Parti anticapitaliste a mis en scène devant un bon millier de personnes le lancement de sa campagne aux européennes sous le signe des Antilles. L'un des leaders du LKP guadeloupéen, Alex Lollia, a embrasé la salle entre plusieurs témoignages de militants anticapitalistes racontant leurs luttes. Parmi eux, Olivier Besancenot a évoqué ses soixante et un jours de grève à La Poste, entre constat amer et volonté de voir la révolte déborder «les états-majors syndicaux et politiques».
  • Enseignants-chercheurs : une heure avec la «ronde infinie des obstinés»

    Lancée une semaine auparavant à l'initiative d'enseignants-chercheurs et de personnels de l'université Paris VIII - Saint-Denis, la «Ronde infinie des obstinés» exprime la détermination des universitaires à lutter contre les projets de réformes actuels. Reportage nocturne, devant l'Hôtel de Ville (Paris IVe).
  • Devant ses victimes, le bourreau Duch reste impassible

    Par

    Le procès du directeur de S-21, le principal centre de torture et d'exécution des Khmers rouges, s'est ouvert, lundi 30 mars, au Cambodge. Duch, poursuivi pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, reconnaît l'essentiel des faits. Mais pas les «détails». Toute la journée, il s'est montré appliqué, saluant les juges, prenant des notes. Un bourreau impliqué.

  • La Seine-Saint-Denis en «flagrants délits»

    Par
    Une semaine de «comparutions immédiates» au tribunal de Bobigny offre plus qu'une galerie de portraits de délinquants – cambrioleurs d'habitude ou maris violents, toxicomanes paumés ou amateurs d'outrages aux policiers. Elle saisit le cœur battant d'une Seine-Saint-Denis où la misère sociale se retrouve dans le box des prévenus comme sur les bancs des victimes. Elle montre une justice sous tension, rendue à la va-vite par des magistrats et des avocats qui ont à peine le temps d'examiner les dossiers. Depuis le début de la semaine, dans une série en cinq reportages, Mediapart vous a fait pénétrer dans le cœur d'une machine judiciaire où les principes de la loi se mesurent à la réalité la plus crue.
  • Occupation du CNRS: recours extrême pour intellectuels exaspérés

    À la huitième semaine du mouvement contre les réformes de l'enseignement supérieur et de la recherche, les signes de radicalisation sont nombreux : la Sorbonne et le CNRS ont été investis, jeudi 26 mars, par des manifestants en colère. Au CNRS, les occupants ont lancé un ultimatum au gouvernement, réclamant le rétablissement des postes supprimés.