Reportages

  • En Sologne, le préfet joue les gardes-chasses pour Olivier Dassault

    Par

    Depuis plusieurs semaines, Olivier Dassault, fils de l'industriel Serge Dassault, député UMP de l'Oise et ami de Nicolas Sarkozy, est en conflit avec le maire de Salbris, en Sologne : Jean-Pierre Albertini (photo), élu apparenté MoDem, veut implanter un complexe touristique près de sa propriété. L'affaire n'est pas encore jugée que, déjà, le préfet du Loir-et-Cher vole au secours du milliardaire. Reportage et enquête sur un conflit aux très forts relents de lutte des classes, où l'on voit quelques hobereaux faire corps contre un élu accusé de vouloir rejouer «Octobre 1917»!

  • Parc Yasuni: chantage ou nouvelle politique environnementale

    Le parc Yasuni, en Equateur, a été classé Réserve mondiale de la biosphère par l'Unesco mais cela ne suffit pas pour empêcher les velléités des pétroliers, en partie appuyés par le gouvernement équatorien.
  • Amazonie: le combat du Peuple du Midi

    L’Equateur a renoncé, fin juin, à exploiter les sols riches en pétrole de l’un ses joyaux naturels, le parc Yasuni. A une condition, et pas des moindres : que la communauté internationale s’engage à verser des indemnités financières à Quito, équivalentes à tout ou partie du manque à gagner estimé. Proposition audacieuse : il s’agirait de tirer profit de la non-exploitation des ressources du site... Nous republions un reportage réalisé au fin fond de la jungle équatorienne, pour écouter les voix de la résistance indienne face aux projets pétroliers en tout genre. Deuxième volet de notre série sur les conflits fonciers.

  • Perenco ou les tribulations d'un pétrolier français en Equateur

    Dégâts écologiques, impact sur les populations riveraines, violence armée..., l'exploitation pétrolière en Amazonie s'accompagne de multiples maux. Si le temps des consortiums yanquis pillant sans compensation les ressources équatoriennes est révolu, les compagnies étrangères continuent néanmoins d'y opérer. Désormais, avec l'appui de l'armée.

    Un reportage de nos envoyés spéciaux Patrick Bard et Marie-Berthe Ferrer.

  • A Toulouse, l'Eurovision sociale-démocrate lance la campagne électorale

    Par
    Soirée de lancement sans accrocs pour la première secrétaire du PS, qui a réuni une salle pleine et mobilisé le parti socialiste européen (PSE) contre MM. Barroso, Sarkozy et Bayrou. Le président danois du parti européen, Poul Nyrup Rasmussen, a appelé à un changement de direction en Europe, mais les représentants anglais – plus libéraux– et espagnols – par solidarité ibérique – ont fait service minimum sur la question. Au terme d'une journée où le duo PS/PSE a visité les syndicalistes d'EADS et de Molex, la fameuse «Europe sociale» s'est incarnée à travers de brefs discours des 27 têtes de listes et chefs européens, ainsi que par «un programme des 100 jours d'un Parlement de gauche», une série de sept propositions encore bien floues.
  • Petroecuador et l'excrément du diable

    La planète commence à réfléchir à l'après-pétrole, mais les pays qui possèdent des réserves d'or noir continuent de les exploiter à n'importe quel prix. L'Equateur, dont le président Rafael Correa vante par ailleurs son credo écologique, persiste à forer dans la forêt amazonienne, au mépris de l'environnement et des populations locales.

    Un reportage écrit et multimédia de nos envoyés spéciaux Patrick Bard et Marie-Berthe Ferrer.

  • La lutte des Tamouls de Paris: «On doit ça à nos parents et à nos ancêtres»

    Par
    Selon l'ONU, 6.500 civils tamouls ont été tués au Sri Lanka, plus de 100.000 ont fui les zones de combat où s'affrontent l'armée gouvernementale et les séparatistes, et 50.000 resteraient encore coincés derrière les lignes bombardées. La communauté tamoule de France organise samedi 25 une marche du Trocadéro aux Invalides pour demander un cessez-le-feu. Mais tous ne réclament pas l'indépendance, comme les Tigres tamouls. Mediapart les a rencontrés.
  • Les Continental à Hanovre pour «le début d'une lutte internationale»

    Par

    De notre envoyé spécial en Allemagne

    Un millier de salariés de l'usine Continental de Clairoix dans l'Oise, dont la fermeture est programmée pour 2010, se sont déplacés, jeudi 23 avril, en Allemagne, à Hanovre, pour manifester avec leurs collègues allemands, en marge de l'assemblée générale du fabricant de pneumatiques. Un défilé calme après le saccage de la sous-préfecture de Compiègne, mardi 21 avril, en attendant l'annonce des montants des primes de départ. «C'est là que ça risque de péter», pronostique un salarié.

    (Cliquez sur la photo pour lancer le diaporama.)

  • Crise alimentaire: les essais désespérés du Burkina pour lutter contre la faim

    Par
    Un an après les «émeutes de la faim», l'insécurité alimentaire continue de faire des ravages. A partir de ce samedi 18 avril s'ouvre en Italie un G-8 des ministres de l'agriculture, une première dans l'histoire de ces réunions internationales, pour mieux coordonner l'action des pays riches face à la crise alimentaire. Sur le terrain, en Afrique, la situation s'est encore dégradée. Au Burkina, l'un des pays les plus pauvres de la planète, les autorités misent désormais sur la relance de la production de riz. Un exploit quasi impossible en pleine savane... Reportage à Bobo-Dioulasso, à deux pas de la frontière avec le Mali, où éclatèrent les premières «émeutes de la faim» de toute l'Afrique noire.
  • Le rêve inachevé de la nation arc-en-ciel

    Par

    Alors que les Sud-Africains vont voter, mercredi 22 avril, pour choisir leur Parlement et élire leur président, on trouve de beaux espoirs et beaucoup de misère dans le pays de Nelson Mandela. Les attentes sont toujours considérables à l'égard de cette nation, un peu trop vite considérée comme un miracle dans les années 1990, mais qui parvient toujours à ne pas sombrer. Dernier volet de notre série.