Reportages

  • Manifestation à Paris: «Nous montrer, être là, c’est notre seul moyen d’action»

    Par et
    Le cortège de défense de la psychiatrie parisienne, à Paris le 9 octobre. © Mathilde Goanec Le cortège de défense de la psychiatrie parisienne, à Paris le 9 octobre. © Mathilde Goanec

    La manifestation du 9 octobre, à l’appel d’une partie des syndicats pour la défense du modèle social, des services publics et des salaires, a été plutôt bien suivie, notamment à Paris. Psychiatrie, postiers, centres d’appels, enseignants, retraités : ce premier défilé depuis la rentrée est l’occasion pour les opposants au gouvernement de faire l’inventaire des foyers de contestation en cours.

  • Faux départ pour le procès UBS

    Par

    Trois questions prioritaires de constitutionnalité ont été déposées lundi 8 octobre, reportant l’ouverture du procès de la banque suisse UBS pour blanchiment aggravé et démarchage illicite. Elles ont été rejetées ce jeudi 11, et le procès a pu reprendre.

  • Chez Bosch à Rodez, la course de vitesse contre l’effondrement du diesel

    Par
     © D.I. © D.I.

    Les ventes chutent à toute vitesse en France et en Europe. L’usine aveyronnaise, qui ne produit que des éléments de moteurs Diesel, doit trouver de toute urgence des pistes de diversification. Les salariés ont accepté de financer en partie le chômage partiel qui sera inévitable dans les prochaines années, et ils s’inquiètent.

  • Des milliers de personnes ont manifesté pour réclamer un pavillon pour l’«Aquarius»

    Par
    Dans le rassemblement à Paris © MM Dans le rassemblement à Paris © MM

    Des milliers de personnes ont participé samedi 6 octobre aux rassemblements « apolitiques » organisés dans plusieurs villes de France par SOS Méditerranée et MSF, les affréteurs de l’Aquarius, pour exiger qu’un nouveau pavillon soit accordé au navire humanitaire. L’inaction des dirigeants européens, Emmanuel Macron en tête, est jugée « criminelle ».

  • Maurice Audin: le réveil des mémoires concurrentes

    Par

    Dans le sillage de la reconnaissance par Emmanuel Macron de la responsabilité de l’État dans la mort du militant communiste Maurice Audin, pieds-noirs, harkis ou anciens appelés s’estiment les grands oubliés de ce travail tardif de vérité, alors que le champ mémoriel de la guerre d’Algérie reste politiquement clivé.

  • Michel Terestchenko, un Français à l’assaut de la présidence ukrainienne

    Par Sébastien Gobert
    Michel Terestchenko, maire de Hloukhiv, à Kiev le 24 septembre 2017. © Niels Ackermann / Lundi13 Michel Terestchenko, maire de Hloukhiv, à Kiev le 24 septembre 2017. © Niels Ackermann / Lundi13

    Tout juste démissionnaire de sa mairie de Hloukhiv, une ville d’environ 30 000 habitants dans le nord-est du pays, le Français Michel Terestchenko, naturalisé en 2015, s'est déclaré candidat à la présidentielle ukrainienne. Avec la volonté de parvenir à réformer son pays face à la corruption.

  • Dans la province de Buenos Aires: «Tout le monde galère ici»

    Par Anna Slizewicz
    Dans les rues de l'hypercentre de Buenos Aires, le 27 septembre 2018. © Reuters / Marcos Brindicci Dans les rues de l'hypercentre de Buenos Aires, le 27 septembre 2018. © Reuters / Marcos Brindicci

    Les mois à venir s’annoncent difficiles pour les Argentins, confrontés à une nouvelle crise économique et à la gestion au quotidien d’une inflation galopante. Le gouvernement Macri, qui vient d’obtenir sept milliards de dollars supplémentaires de prêt du FMI, a engagé des réformes d’austérité qui pourraient aggraver la récession.

  • LREM lance sa campagne européenne avec des slogans creux

    Par
    Lors du meeting de lancement de la campagne européenne de LREM, le 26 septembre 2018 à Paris. © MJ Lors du meeting de lancement de la campagne européenne de LREM, le 26 septembre 2018 à Paris. © MJ

    À plus de deux cents jours du scrutin européen, La République en marche a réuni ses militants parisiens le 26 septembre. Objectif : mobiliser les troupes contre les « populistes » autour d'une refondation de l'Europe qui demeure floue.

  • Place Stalingrad, le crack à ciel ouvert

    Par
    A Paris, le 19 septembre 2018. © Mediapart / Justine Brabant A Paris, le 19 septembre 2018. © Mediapart / Justine Brabant

    Alors que la consommation de crack ne cesse d’augmenter en France, la place de la Bataille-de-Stalingrad, lieu historique à Paris de consommation et de revente, concentre les problématiques associées à cette drogue hautement addictive : difficile cohabitation avec les riverains, violences liées à la grande précarité des usagers, politiques de « nettoyage » de l’espace public aux effets parfois paradoxaux. De l’avis du maire du XIXe arrondissement, l’été y a été « particulièrement compliqué ».

  • A Marseille, les mineurs étrangers sont baladés d’hôtel en hôtel

    Par
     © LF © LF

    Une centaine de mineurs étrangers, pris en charge par le département des Bouches-du-Rhône, sont logés dans des hôtels bon marché, faute de place en foyer. Censée être provisoire, cette solution s’installe, alors qu’un Malien de 15 ans a tenté début août de se suicider en sautant du 4e étage de son hôtel à Marseille.