« Antoine Bonfanti, traces sonores d’une écoute engagée »

Par Tënk & Mediapart

« Le son donne de la profondeur à l’image », disait Antoine Bonfanti. Il a saisi les ambiances de Chris Marker, Jean-Luc Godard, Alain Resnais, René Vautier, et en quelque cinquante ans a imposé le son direct au cinéma. Ancien résistant, militant communiste, ce portrait d’un des chefs opérateurs du son les plus engagés de sa génération, réalisé par Suzanne Durand, vous est proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Magnifique ! Merci beaucoup !!

Oui, magnifique. Le documentaire et l'hommage rendu à Antoine Bonfanti bien sûr mais pas seulement. Et pas seulement non plus pour les mots qui pourraient tenter d'en parler mais pour une résonance profonde que l'on perçoit soudain en soi. Une émotion venue de loin.

Merci.

  • Nouveau
  • 15/08/2021 08:39
  • Par

J'ai connu Antoine Bonfanti lors d'un long tournage (qu'il avait sans doute accepté par amitié politique) où nous étions isolés au couvent de Vico en Corse. Sur le plateau il bougonnait, rouspétait, mais faisait toujours son travail au mieux, restant à sa place désignée et laissant son aura au vestiaire. Mais dès qu'une pause se dessinait, il était prodigue en conseils et souvenirs de travail et je me rapelle la joie qu'il diffusait à communiquer son savoir et ses anecdotes, les techniciens  "les dos en rond".

Merci pour ce docu.

Vous auriez pu mettre un lien vers Arte Radio qui se fait l'écho de ce type de pratique... https://www.arteradio.com/

Mais merci pour cet article, j'ai moi-même pratiqué (très modestement) fût un temps, j'adorais ça... Enregistré des voix, des sons, faire des montages, c'est un vrai plaisir...

  • Nouveau
  • 15/08/2021 22:45
  • Par

Un cadeau. Passionnant, plus que précieux, beaucoup d'émotion ; soudain, à 49' et quelques secondes, Myriam Makeba, sa voix si belle merveilleusement expressive, son sourire... Merci.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous