«Boire avec les dieux», les Jules et Jim de Margot

Par Tënk & Mediapart

« J’ai deux amis qui sont aussi mes amoureux. » Ces paroles de la chanson « Le temps est bon » d’Isabelle Pierre semblent avoir été écrites pour ce film. Les deux amants de Margot n’aiment pas trop la caméra, être ainsi dévisagés et exposés. Mais ils aiment Margot.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

> "en un peu plus punk."

Avez-vous la moindre idée du mouvement punk et de ses dérivés ? 

Je ne vois rien de punk dans ce 38' tout juste sympathique.

Mais je vous en sais gré.

plutôt post-soixante-huitard...

Pas construit, gentillet, sans plus. La séquence où ils font joujou au tir à la cible apporte quoi au film ?

Euh... C'est quoi l'intérêt du film? Ni punk ni autre chose... Ennui profond, je me suis arrêtée au tir...

Une atmosphère, des êtres qui se dévoilent un peu, et du coup beaucoup...

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous