A l’homme qui a abusé d’elle

Par Tënk & Mediapart

Hiver 2003. Lucie Tremblay prend sa voiture pour rejoindre son village natal. Pour donner en main propre une lettre à celui qui a abusé d’elle de 8 à 12 ans. Pour lui remettre « la honte qu’elle porte depuis 30 ans ». Elle filme ce périple.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

joliement tourné  votre propos  !!!! cool

........par  moment les Hommes dont je suis me font Horreur  !!!!!

                   .............. FEMMES   bousculée ....polluées .....sous pression  sexuel silencieuses   !!!! 

PARLEZ  ...........   parlez   à  votre famille  .....à vos maris ......n ayez aucune crainte ........ le premeir bénéfice est pour vous même  ............... 

POURQUOI   "  Balance ton PORC !   "  est   un succes planétaire   ....... parceque la  formulation   volontairement Violente   est  encore en deça  et     modestement à la  Hauteur  .......  de ce que les " femmes  subiçent  " .... de partout  .........  par  la   Veulerie des Hommes   ... nous diront  d' une grosse masse    des  dits  "  Hommes "  .....

Les   "  couillus poilus  "  pathétiquement  vomitif  de  l 'expression de leures  frustrations   sublimant leures   vides  et leures  incertitudes   Libidineuse  ...par  de la prédation et du harcèlement  sordide  !!!!! 

OUI  messieurs   une grosse partie de nos congénères en sont là !!!!!!

                          Notre solidarité  avec les  Femmes  doit   profiter de ce Tsunami légitime   pour  leur  servir de  tremplin  ,   de rempart  !!!!!!  .................

Il faut démarrer la marginalisation   des   pseudos  DonJuan de Pissotière  ...... et  des   Assassins  de  l ingéniuosité des    Enfants  !!!   bref des crapules  !!!

.................  Bref  .....P A R LE Z !!!.....parlez  à  vos  conjoint  .......  vos collègues ......vos  amis ......parlez  ...... libérez  vous !!!!    parlez à  son conjoint est une acte  d'amour  et de confiance !!!!!  PARLEZ  ! 

 FONCEZ  ! 

 

 

Le moment crucial (la remise de la lettre au violeur) est complètement niqué, réduit à une mosaïque dégoulinante. Le fils réalisateur aurait quand même pu aider sa mère au filmage. Il paraît que c'est "son choix" ( ? ) Alors si tout le monde est content : Amen !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Quand les images sont plus fortes que les mots.. Un besoin de justice pour la victime malgré les difficultés .. Magnifiquement courageuse ! Dépasser son mal pour être bien ! Respect.

"Quand les images sont plus fortes que les mots"...? Le but de la manoeuvre était bien de rendre ce salopard public. Qu'on voie sa gueule, non ? Or on l'entr'aperçoit à peine dans un embrouillamini de pixels en folie. Alors heureusement que la bande-son est là, pour qu'on l'entende un peu bredouiller qu'il reconnaît bien sa victime...(et je me demande par ailleurs si ce genre d'action - désignation d'un citoyen à la haine publique, autrement dit une mise au pilori - est bien conforme à la loi canadienne...que je ne connais pas).

  • Nouveau
  • 10/11/2017 14:51
  • Par

Témoignage puissant.

 

 j 'espère que vous êtes un Homme  et pas une femme  !!!!!   car dans ce cas c est   grave !!! ou  vous êtes trans   snas le savoir !!!! cool

Biensur  que si !!!!! 

................. l ' angoisse change de camp  !!!!!!  

                                          la  Honte change de camp !!!!!!!

                                                                 L 'angoisse  se dillue dans le propos   !!!

                                         L 'expression lave  le  silecne de l enfance  avec sa sidération  !!!!

                Ce  tyoe vomitif  ..... a eu de la chance   de tomber  sur une  femme  Généreuse  !!!! 

                        Il meriterait     une  raclée    savamment dosée  !!!!  .....qu il puisse connaitre la peur  !!! .......... sachant très bien qu il ne porterai pas plainte   posant le scandale sur la place publique .... prisonnier de son propre  silence !!!! .... mais  vivrait le restant de ses jours  avec  la Honte  de  s 'être pris une  raclée     sans rien en  dire sans ne pouvoir  rein dire   !!!!!.......  Humiliation  qui  le rongera  pour le reste de ses  jours  !!!!!!! 

SOn fils  auraut peu être du le faire ne complément  !!!!! sachant très bine que cette crapule vomitive     n aurait jamais porté  plainte  ......  de crainte de la place publique  !!!!!

 

................... son fils   aurait peu être du le faire  !!!!!!!!!  outre  cette vidéo  !!!!!!! 

........il est vrai   que les FOX  ont le dent  dure  !!!!!!  et acérée  et en lachent jamais  !!! 

 

  LA PEUR   DOIT  CHANGER  DE CAMP    !!!

!

  

        

Ce n'est pas parce que tu te vautres dans ta haine que tu fais avancer quoi que ce soit !...

Quant à attendre de la honte de la part d'un abuseur cela n'a rien d'évident. Et lui donner une lettre est lui accorder bien trop de confiance encore.

 

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

D'abord je vous   interdit  de me tutoyer   !    

............... ensuite    retournez   gloutonner    votre  bonne côte de Boeuf  ..... bien jutauese  et  grasse  ......! 

..... par ailleurs   qui que vous soyez   .....  et je suppose   enore un  " couillu  poilu     !!! "   dont la subtiité  se  borne  à   des   choix  binaires  !!! 

Détendez   vous  et arretez de vous martyriser  en  cherchant à  comprendre  des sujets  qui ne seront jamais   à  l 'aune  de vos  désirs  !!!!et  fantasmes réducteurs !!! 

Aussi   .......méprisez  ...... ignorez  ......insultez .......  ricanez ....ou mieux     " cracher physiquement  sur  des commentaires  comme  celui  que  vous avez  lu  !!!!! " ........  mais prévoyez quand même  une chiffonette  pour l 'écran  ! 

Comme on dit dans la marine à  voile  ...enfin  celle des  Vieillles  Coques et vieux gréments ...... passez au large  avec  votre Jet -ski   de la pensé  ........!!!!!

Maman  vous aime   soyez en  sur ........................  rendormez  vous  ..... ce ci  n'est qu un cauchemar    ! 

 

Par ailleurs      "  je vous prie  de bien vouloir m excuser  si...... par  le hasard des choses  et de mes propos inçisifs    vous vous êtes  cru  à  totrt  je l 'espère  identifé  dans la description  de ce phénomène étrange et percistant  qui est celui  d'hommes  n 'ayant toujours pas compris  qu'il sont doués  de sensibilité comme les femmes  et  qu ils  peuvent sans déchoire ni  se faire considérer  comme des   "  sous-mâles  "   .....parcequ il  se comporte  simplement "  comme des Gentlemen  sachant ce que c est que  vivre  et vivre bien ! "

Je suis  content de vous avoir  croisé  pour l'illustration de mon propos  !!! 

................. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Foxterrier, qu-est-ce qui vous a donc déplu précisément dans mon commentaire pour que je suscite à ce point une réaction aussi virulente de votre part ?..

1 ......... relisez  vos propos !

2......... imaginez  la  souffrance de l' autre si vous en êtes accessible  !!!

3 .........  la subtilité  ne s improvise pas ........ ! 

Je sais pertinemment ce que j'ai écrit et mes propos ne font aucun doute sur la compassion que je peux éprouver. Quant à ma subtilité je suis désolé de vous décevoir... Toujours est-il que vous ne répondez en rien à ma question.

....à  quoi  bon ?   

             je vous le demande  ......   !!!

                                                Bis  repetita  ! 

 

JOYEUX  NOEL  ! 

Vous agressez, insultez et diffamez donc simplement selon votre bon vouloir sans être capable de fournir l'ombre d'une explication. Votre comportement bien qu'immature n'est pas admissible, mais rassurez-vous vous ne m'atteignez pas.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Bonjour, en parler ici, c’est déjà une étape. Solidarité avec vous.

Courage madame, mon sexe me fait parfois honte

................ Excellent  ......... je vous remercie  d 'avoir entendu mon Appel   ....à la parole ...... merci  pour votre courage ..........merci  pour nous permettre  d 'éduquer les "  mâles "  que nous sommes ............  nous en  avons  "tous "   besoin .......

........les 3/4  des hommes   de 0 à  5 ans    n'on t pas été éduqués  mais  élevés  par   " un monte charge  ! "  cool dans le culte   "  du Connard  viril  moyen  le genre Couillu  Poilu  !! "  cool          la population se rassurant avec les  30 %  de types ......correctes  !!!!   et oui  c est en gors la proportion à  entedre  la gente féminine  !!! 

........il ne faut pas s 'étonner  de voir  le résultat  à l age adulte  ............ on parle même pas  des Latins  que nous sommes  tous ..........  enfin plus ou moins  ...... cf    Blabla précédent   sur la culture !!

...........  

.............. MERCI  aussi  au PORC    W E I N   S T E I N   et non   Wine sting  ou  tine !!!!  ........... déformation sournoise de la prononciation d un  nom  à  conotation Sémite  ........   commme si    WEINSTEIN    le PORC   allait   contaminer    toute la  Colonie  !!!!!!

......ICI  aussi  devrions  nous   "collaborer "  à  la sournoise prononciation .............  cet espèce de  CONNARD  intelligent et pervers ..... Psychologiquement   Pollué  gravement  ..............   grose  bedaine  pathétique   fondant en larme  devant  une  de ses victimes  ..... ne pouvant plus contenir son mal être sordide  qu il n'a  jamais voulu    soigner  ........   préférant  se servir    de victimes  comme  défouloir ........ encore et encore  et encore ......... surfant sur la lacheté  internationale  banalisant   ses  comportements  insoutenables de façon  complaisantes .......la  première complaisance    ommençant  par   ce  "  Bonjour Mrs  Winsting  !!!!!!! " ..................   sous peine de le voir tourner les talons !!!!

.............. 

BREF    ........... les FEMMES  SOLIDAIREMENT  DOIVENT  PARLER  PARLER ET PARLER ENCORE  !!!!!

 

 

Pas sûr que ce témoignage ici largement entendu réponde à votre "appel à la parole", c'est vous donner beaucoup d'importance si je puis me permettre...

Je vous ai posé une question un peu plus haut qui à mon avis nécessite une réponse de votre part, enfin si vous le voulez...

... voir plus  haut   .... et vous percistez  dans le manque de subtilité ...  !!! 

.....  cela deveint  un  TIC  ! 

...........  vous  vous doutez bien   que  je n eme gargarise pas  ..... d un  " appel  à la parole  "     quand  bien même  ... ce serait " l histoire   du Colibri  "    vous connaisez  ????????

 

JOYEUSE PAQUES  ! 

Vous avez tartiné ce fil de votre "subtilité"... Vous avez une haute opinion de vous-même mais ne cherchez en fait que le bâton pour vous faire battre en pauvre Foxy que vous êtes. Je ne vous donnerai pas d'avantage ce plaisir qui semble tant vous tenir à cœur. Bonne soirée !

bonjour Madame,

il n'est pas forcément nécessaire de se confronter à ce grand père pour se sortir de cette honte. Dans ce film, on voit très bien qu'elle a compris le sens de cette lettre qui est symbolique. Le fait de lui remettre, c'est aussi redonner la violence que contient cet homme, qu'il lui a transmis à travers ces viols et qui n'appartient pas à Lucie. Cet acte, c'est simplement lui rendre sa violence. Il existe quelques moyens de rendre à l'autre ce qui ne nous appartient pas, de façon symbolique ou par un acte comme Lucie l'a fait. Cela peut aussi passer par les tribunaux comme l'a fait une connaissance portugaise. Souvent "la famille" a tellement peur de cette violence qui a été faite qu'elle préfère être dans le déni ou trouver des stratagèmes injustes pour la victime mais aussi pour eux même s'ils ne s'en rendent pas compte. Ils portent en eux cette injustice du fait de leur déni même s'ils se la cache. On voit donc comment un acte aussi violent peut détruire un noyau familiale et créer un tabou qui peut se répercuter au cours des générations. L'être humain est buggé car une de ses stratégies pour se remettre d'une mauvaise action qu'il a fait est de transformer en lui cette action afin de la rendre présentable à sa conscience afin de retrouver une estime de soi. A première vu c'est salutaire mais les résultats profonds de cette stratégie sont destructeurs car elle ne fait qu'enterrer le cadavre à la vue mais la conscience n'oublie pas ce qui a été fait et le retour du boomerang arrivera. Il ne s'agit pas là d'une quelconque religion qui aurait compris de façon plus ou moins flou ces fonctionnements et qui s'en servent souvent dans un but de pouvoir, mais de remettre l'être humain à sa place avec ses défauts. Vous pouvez écouter les émissions de Jean-Claude Ameisen de mai et juin 2017, entre autre "un art de l'oubli"

La victime se sent souvent coupable, comme les enfants lors d'un divorce. Pourquoi? Peut être ont il la sensation de s'être laisser salir ou d'avoir à porter des choses qui ne leur appartiennent pas et d'être coupable envers eux même de ne pas savoir s'en défaire? Il n'y a pas de réponse toute faite et c'est à chacun de trouver la sienne. Vous avez le courage de regarder votre situation en face et de l'écrire, c'est déjà beaucoup. Vous n'êtes ni dans le déni, ni dans une tentative de transformation. Bravo

Je vous souhaite un beau chemin

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

merci pour ce témoignage Lucie

Mais surtout s'il vous fait du bien, car ce........je pense qu'il n'a même pas de cerveau

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

L'enfance, cet âge si délicat, si fragile qui peut être brisé, meurtri a jamais, cette enfance Lucie peut la trouver grâce au bonheur de ses enfants, comme  l'on regrette ce manque d'humanité d'un individu qu'on aperçoit seulement et tant mieux, ce frustre ne sait même pas qui il est.

Petite Lucie sourit a la vie et sois plus heureuse, le passé n'est plus, sourit, aime, rit.

                                                                                                      minus-1.jpg

Vidéo poignante. Courage inouï d’une femme digne et qui a su construire une famille malgré tous les obstacles. Bravo Lucie, vous êtes une femme qui doit en inspirer d’autres.

être dans le désir de l'autre;

être dans son propre désir;

cheminement vers l'autonomie;

félicitations .

"c’est les morts qui vivent avec le silence ». Quoi ajouter?

La force de cette video est de montrer que ces actes commis par des adultes sur des enfants laissent des traces indélébiles.

Trente ans plus tard, la scène de détresse dans la voiture prouve que ce sont vraiment des pratiques criminelles.  

Par contre que de défauts dans cette vidéo !

1) L'accent canadien !!! Certains passages auraient mérité des sous-titrages.

2) Cette démarche de LUCIE est incompréhensible et elle était condamnée à l'échec : le criminel n'a sûrement pas baissé les yeux ni demandé pardon.

3) Un regard extérieur aurait été utile pour nous expliquer si OUI ou NON cette démarche avait des chances de "libérer" LUCIE.

4) LUCIE nous dit qu'elle va nous lire cette lettre. Et finalement, rien ! Aucune idée de son contenu !

5) Les images (que j'ai reçues) étaient de très mauvaise qualité depuis l'apparition du pick-up (arrivée du criminel à sa maison) jusqu'à la fin de la vidéo.

6) On aimerait savoir ce que Lucie a finalement retiré de cette démarche.

Par contre, LUCIE, vous êtes belle, pétillante et une mère adorable.

On vous aime avec une très grande tendresse ici, en France.

Cordialement,

J.M

Bonjour,

Pour ce qui est des images "illisibles", j'ai eu l'impression que c'était une volonté du réalisateur de ne pas donner l'identité de l'homme. Dèjà, quand Lucie montrait ostensiblement la lettre à la caméra, l'image devenait "illisible".

Quant au contenu de la lettre, il me semble qu'elle en donne lecture dans la première partie du film, avant d'entreprendre son périple.

Cordialement,

Bonjour, Pierre,

vous avez raison, LUCIE fait une lecture de cette lettre mais je m'attendais (sans doute) à une lettre plus longue décrivant les images qui l'envahissaient en permanence. Dans la vidéo, elle cite même le nombre de pages, je crois.

D'autre part, j'ai bien compris les choix du fils - cinéaste :

  • cacher le nom et le visage de cet homme ;
  • montrer que l'esprit de sa mère s'est embrouillé face à son tortionnaire.

Toutefois, je considère que c'est une souffrance inutile pour les spectateurs : cet individu, lui, n'a pas souffert, et il l'a même invitée à rentrer dans sa maison.

Cordialement,

J.M

cette lettre est un acte symbolique, point besoin qu'elle l'a lise. Elle lui est en plus très personnelle. En la donnant à son agresseur, elle lui rend sa violence, et contrairement à ce que vous pourriez penser, cet acte est réparateur. Elle le dit très bien d'ailleurs, genre "que vous lisiez ou non cette lettre, je m'en fiche". L'agresseur a son chemin à faire pour comprendre et ne plus être dans le déni mais ce n'est pas à Lucie de le faire à sa place. Je trouve ce film impressionnant de justesse, et  le fait que les images aient été floutées montrent à quel point cette femme et son fils ont compris et intégré le sens de cet acte que je trouve remarquable et qui est surement plus important et plus efficace pour elle que la vengeance. La fin du film les montrent heureux, alors d'après vous, qu'a t'elle retiré de cette démarche?

Je comprends ce que vous dites.

Autrement dit, ce qui était le plus important pour elle, c'était de "sortir d'elle-même" sans vouloir spécialement  "entrer" dans la vie de son violeur pour la "chambouler".

En philosophie : ex-sistere, s'installer en-dehors de soi, c'est "EXISTER".

Or, elle s'était enfermée en elle-même se désignant même comme "la" coupable.

Pas évident à comprendre, tout ce cheminement de la douleur !

Mais bravo pour votre apport, PHILGN.

Par contre, en montrant sa détresse dans sa voiture, trente ans plus tard, ce film m'a convaincu à tout jamais que le viol est un CRIME. 

 

J'en parle aussi dans un autre post un peu plus haut. En fait, je ne pense pas que ce soit sortir de soi mais plutôt l'inverse, tout dépend du point de vue que l'on adopte. C'est cette violence qui lui a été faite qui doit sortir, pour qu'elle puisse se retrouver elle même en son intérieur.

Imaginez cette violence comme une grosse crotte qui pue posée sur votre lit. Elle vous dérangera tellement que vous ne pourrez pas dormir dans votre lit sans avoir tout nettoyer de fond en comble et aérer la pièce afin de vous retrouver de nouveau dans cet espace qui est peut être à votre image et qui vous est très personnel. Et si vous n'avez pas les moyens de l'enlever, vous irez dormir sur le canapé!

  Certaines personnes qui ont un gros traumatisme peuvent aller jusqu'à ne plus être en eux, on dit qu'ils se dissocient, ouvrant la porte à des pathologie très graves. Leur intérieur leur devient insupportable et leur conscience n'habite plus leur corps, ils ne sont plus présents. Ils peuvent être dangereux car ils n'ont même pas conscience de ce qu'ils font quand ils sont beaucoup dissociés.

C'est peut être d'ailleurs le cas de l'agresseur de Lucie, pour qu'il puisse l'accueillir ainsi. Je ne cherche pas à l'excuser, mais je pense que la vengeance ne sert à rien sinon à augmenter encore un peu plus la souffrance de l'humanité. J'ai entendu le cas d'un homme, pédophile, très bien éduqué, calme et affable et qui ne présentait aucun symptôme de menace. Une infirmière l'autorise à sortir dans le jardin de l’hôpital. Il remarque en sortant les enfants du directeur qui jouent et se met instantanément à courir en se déshabillant pour aller sauter sur eux. Il a été heureusement arrêté dans son élan. Que se passe t'il dans la tête de cet homme en un instant? Alors crime oui, mais point besoin de vengeance. Le système français est d'ailleurs très mal fait car beaucoup de psy n'ont pas d'outils pour guider ces personnes malades vers un équilibre au minimum moins dangereux pour leur entourage.L'enseignement français n'apprend pas à ces professionnels des outils pour aider mais seulement des connaissances pour poser un diagnostique. Charge à eux de se payer des formations après leurs études pour apprendre à aider et à guider l'autre vers un mieux être. Je rêve d'un monde ou les enfants apprennent à l'école à gérer leurs émotions et à les exprimer afin qu'elles soient déactivées. C'est un peu ce que propose la communication non violente. Là aussi, il y a un problème de formation des enseignants, déjà qu'on ne leur enseigne plus la pédagogie! mais ça avance petit à petit.

"Pas évident à comprendre, tout ce cheminement de la douleur !" pas seulement celui de la douleur mais celui de nos émotions, positives et négatives. L'être humain est passionnant dans sa totalité.

Je suis content que ce point de vue vous ai fait réagir, merci

J'ai commencé à regardé. Puis j'ai commencé à me demander pourquoi?

Pourquoi je m'étais laissé aller à regarder un témoignage certes bien filmé, émouvant, parfois complaisant…

Alors j'ai arrêté. J'ai pensé que ce n'est pas bien de se laisser aller ainsi à un voyeurisme vain.
Cette femme a été abusée quand elle était enfant. Elle a besoin d'en parler. À qui ?
À moi, français lointain noyé dans une France indifférente aux misères qui sont là, autour de nous ?

Je ne recommencerai plus.

Bonjour,

Il y a dans ce témoignage de la souffrance de cette Femme quelque chose qui échappe. Sa démarche semble juste et pourtant inaboutie. L'abuseur la reconnait des années après et ne change rien à son attitude et à ses propos (de ce que j'ai pu comprendre). Pour que la honte change de camp, il faudrait regarder de plus près le comportement des parents de Lucie. Il ont à mes yeux une part de responsabilité dans cette violence faite à l’enfant qu'elle était. Il y a dans les pleurs de Lucie, juste avant de retrouver cet "homme", l'expression de l'indicible abandon parental qui génère ce genre de situation.

Courage Lucie, je suis passé par là, j'en sort grandi. 

Bernard 

Petite perle d'émotions.

Délicat  .....poignant ...... et  d une  Résiliance   solitaire folle...... mais  surout on peu le penser  ......un appel    à  la  FRACTURE    du Silence  de la culpabilité  produit   de   l 'abus  par le prédateur par   les harceleurs ,    de la            

"  sidération de la victime  "  

......Ciblage sordide   des  Prédateurs sexuels  repérant ...sélectionnant  des   " futures proies ! "   pour les emmener  sournoisement et méthodiquement dans   une  stratégie d isolemment mentale et affectif  ......leur permettant de se poser  comme  interlocuteur  et   pouvoir pratiquer   secrétement à  terme  leurs  pratiques  de façon pérenne  ...... et abjecte  dans le   S I L E N C E   absolu  voir complice ,  non dit   possible  de l entourage  ...........!

........ Il faut le savoir  "  ces  ordures crapuleuses  "  ne peuvent   plus intervenir   dès que le   mur    du  Silense   est  rompu  ......   c 'est la fuite éperdue  et  L ANGOISSE  si ravageuse  qui  CHANGE  immédiatement de CAMP  !!!

ALORS   parlez ...Parlez  ...parlez  ....... observez  et   tranquillement  épaulez  aidez  !!!  à  sortir  les victimes  de ce  mur  de silence et d angoisse  voir de honte  infligée  !!!!!

C est tellemnt simple et gratifiant   !!!!!!!! 

NOUS  qui sommes des HOMMES  prouvons le  ! !!!!!

C est     ce que ma Grand mère qui faisait du Vélo  ...... inscrite  aux  derniers  Internationaux  de la discipline  peu de temps avant sa mort  .......m 'a légué  !!!

…..et Vive la vie au grand air … ! de l AIR de l AIR !

Ne pas lâcher ......ne pas  se détourner ......ne pas  subir  !!!!

cool  

cool!cool

cool

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

"abus", "attouchement", pourquoi utiliser ces périphrases qui minimisent les faits ? Violer un enfant c'est un crime et non un "abus".

https://aivi.org/vous-informer/actualites/2578-utilisons-les-bons-mots-pour-parler-d-inceste.html

 

 

Tout le long du chemin, elle se demande si elle va trouver le courage pour lui faire face. Et elle réussit : elle lui donne la lettre, elle dit l'essentiel, elle s'exprime et elle est forte.

Un très long chemin... vers elle-même. Le bout du chemin c'est de se tenir debout !

Les gens se construisent en fonction de ce qui leur appartient et souvent ne peuvent pas vraiment nous comprendre/entendre comme on ne peut pas véritablement comprendre l'autre, les autres, car on vit dans des mondes parallèles ... C'est une quête désespérée que de chercher à se faire comprendre, justement.

Il faut avancer.

Ceci dit, la parole, le cri est important. Et dire à l'autre ce qui nous a meurtri est très courageux.

Cette femme est une vraie lionne ! Quelle force et détermination il lui a fallu pour aller vers son bourreau !

Elle reste invaincue, c'est ce qui compte !

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale