«Pour Ulysse» et toutes les odyssées

Par Tënk & Mediapart

Certains ont été toxicomanes, d’autres sont sortis de prison ou sont sans abri, d’autres encore ont des problèmes psychiatriques. Seuls, marginaux, ils s’installent un temps dans ce centre de Florence en Italie. Giovanni Cioni leur a « proposé d’inventer un film à faire, avec eux ».

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 15/07/2017 15:39
  • Par

Merci pour ce film. Et merci à tous ceux qui osent inventer des lieux, des projets afin de colmater les brèches, les cassures de vie. Celles et ceux que l’on nomme précaires.

Précaire leur vie. Précaire la survie. Précaire le long cheminement pour se récupérer, un peu, pour se dire et se voir.

Étonnants et beaux ces mots qui arrivent, en poésie, en confession, en décalage…

Et la mer qui nettoie, qui épuise, qui porte les corps sur cet infini flux et reflux des vagues.

Une belle leçon d’écoute, de respect. Où chacune et chacun, à son rythme, vient confier, face caméra, les yeux dans les nôtres, avec pudeur et douleur, ses brisures et ses petits espoirs. Une honnêteté, une conscience aigüe de là où ils sont.

Montage, son, musique, cadrages… Un film pour eux, avec eux, dans une généreuse et fragile attention à l’autre.

Ulysse est un voyage. Humain. Tout simplement.

Merci Anouka pour votre commentaire qui donne du sens à ce que nous menons avec Tënk ! N'hésitez pas à visiter notre blog Mediapart !
Roxanne pour Tënk

Entendu Roxanne. Je n'hésiterai pas. Heureuse d'avoir souligné, avec mes mots, le sens et du film et de votre engagement.smile
Belle journée à vous

  • Nouveau
  • 19/07/2017 14:34
  • Par

Merci !

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous