Documentaire: «Vivre riche» en Côte d’Ivoire

Par Tënk & Mediapart

« Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais la famille et les traditions ne sont jamais loin. Ce tiraillement entre les valeurs dans un pays en pleine mutation sociale fait toute la force de ce premier documentaire de Joël Akafou.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Pour les enfants, il y a aussi Akissi, Aya de yopougon, etc mon petit-fils adore.

  • Nouveau
  • 15/12/2017 22:22
  • Par

Merci pour ce très intéressant documentaire !

  • Nouveau
  • 15/12/2017 23:17
  • Par

Merci Joël Akafou pour ce film.

Mercis au pluriel, il y a tellement de choses là.

Pas seulement "intéressant" mais très beau.

 

 

 

  • Nouveau
  • 16/12/2017 09:26
  • Par

Quid de ce que la France a fait dans ce pays depuis 2002 pour mettre au pouvoir OUATTARA , migrations massives venues du SAHEL (Mali , Burikina et autres vers la côte d'ivoire) , pauvreté massive , ici on vend dans la presse une croissnce de10% faux sur toute la ligne misère chômage universités cassées et paupérisée trafic en tous genres des ex rebelles et de la population immigrée (30% des ivoiriens ce que la France n'a m^me pas ) 

Le petit Paris de l'Afrique de l'Ouest n'est plus ce qu'il était après le chaos et la port les excations, les viols et les massacres des dits rebelles depuis 2002 mis au pouvouir , trafic et corruption avec des pays dangereux , trafics en tous genres djihadistes aux porte de ce pays , et j'en passe.

Dette coloniale mais oui les ivoiriens certains ont lutté contre le colonialisme féroce, la traite des esclaves , la travail forçé pratiqué par la france autre forme d'esclavage jusqu'à au moins et plus 1945 , la françafrique dont ce pays est la pays majeur voir premier dans le dit pré carré de la France qui se fissure de plus en plus mais auquel la France ses militaires ses affairistes et ses dirigeants s'accrochent.

2002/2017 une armée d'occupation ce que nous ici en France nous n'accepterions pas des allemands ou autres pays , pour avoir la main sur ce pays et ses richesses et garder au pouvoir une caste corrompue affairiste et la ceste criminelle des dits rebelles qui depuis 2002 on mis le feu dans ce pays ;

Il ne fait pas bon être français blanc en côte d'Ivoire , et ils le savent depuis ce qui s'est passé en 2002 et le rôle majeure de la France une haine sous jacente mais bien réelle justifiée de la france et ses dirigeants dans le peuple est là . 

Qui le dira ici , les blancs on les aime pas surtout s'ils sont français au regard de ce qui a été fait depuis 2002 et avant m^me parla France , les services comme les médias le savent mais ici CHUT , les ivoiriens savent ce qui a été fait à oleur pays depuis des décennies et depuis 2002 avec l'aide de COMPAORE que l'armée française a exfiltré et de quel droit de son pays dont il a été chassé du pouvoir en côte d'Ivoire il sait tant de choses sur les manoeuvres de la Françaric!

 

La France a fait ce que beaucoup de pays ont pratiqué à l'époque. Certains pays africains ont lutté plus que d'autres contre l'emprise colonialiste, et parmi ceux-ci le Mali. Ce pays a offert la plus grande résistance à l'invasion. Mais ce pays a une histoire personnelle qui remonte très loin dans le temps. Ce qui n'est pas le cas de la Côte d'Ivoire.

Les Français ne sont pas aimés en Côte d'Ivoire ?!?! Mais sont-ils plus aimés ailleurs ? J'aimerais aussi savoir quel étranger est aimé dans un pays qui disait officiellement il y a pas bien longtemps, "Pour être ivoirien, il faut être né de père et de mère ivoirien."

Justifier l'arnaque au nom de la dette coloniale est une fausse justification.

Ce qui est plus grave, c'est la situation précaire de la jeunesse, comme le décrit un rapport de l'OIT.

« En Afrique subsaharienne, pour les jeunes âgés de 20 à 29 ans, l’absence de possibilités d’emploi viables est souvent le principal facteur décourageant leur participation au marché du travail. Les taux de chômage des jeunes demeurant toujours élevés et la transition entre l’école et la vie active devenant de plus en plus difficile, un nombre croissant de jeunes ne sont ni étudiants, ni pourvus d’un emploi, ni en formation, une situation qui comporte des risques de détérioration des compétences, de sous-emploi et de découragement. »

En cela ce documentaire illustre bien la mutation sociale que vivent bien de pays africains, mais sous ses aspects pervers, malheureusement vrais.

"Justifier l'arnaque au nom de la dette coloniale est une fausse justification."

En même temps qu'ils profèrent cette justification, l'objectif est de s'offrir des fringues, des Rolex, bref, ces jeunes érigent l'argent en pouvoir et la consommation en veau d'or.
De purs produits Ségala dans un système capitaliste mondialisé qui détruit les cultures, les solidarités et corrompt tous les étages.

Tous les repaires sautent chez une génération sans avenir.
Un appel à Dieu pour toutes les actions, même les plus insensées, une espèce d'auto-bénédiction (comme les djihadistes), montre aussi à quel point les endoctrinements bousculent et empêchent toute réflexion personnelle (c'est fait pour ça).

Si il s'agit de se venger de la dette coloniale, les personnes piégées par les arnaques sont les mauvaises cibles.
Qui sont-elles dans ce monde de dingue?.
Elles aussi, sans repaires solides, succombent à la fausse séduction ou font preuve d'une sincère empathie, croyant financer les soins d'un enfant...
Observer le cynisme d'un côté et la naïveté de l'autre est glaçant.

Le père, à la fin de ce documentaire, fait appel, par ses références, par son engagement éducatif, à une humanité qui semble se déliter.
Les femmes font preuve d'une lucidité impressionnante quand elles veulent maintenir des règles de vie en commun élémentaires.

Comment "faire société" dans un monde confisqué (et corrompu) par la dictature financière?

Tiens quand le franc CFA rapporte tant à la France monnaie coloniale , vous devriez un peu plus étudider ce que rapporte encore les ex colonies à cette FRANC qui comme le disait CHIRAC serait un pays du tiers monde sans les ressources matières premières et autres que nous n'avons pas ici en Fracne Uranium du Niger Pétrole du gabon et autres joyeuseté et les marchés léonins des BOLLOBRE BOUYGUES qui ne suppporte pas la concurrence des chinois turcs indiens et autres ; le France CFA alors que nous n'avons m^me plus le franc ici mais l'Euros monnaire coloniale gérée en toute opécité dans le trésor français car elle rapport encore tant

 

Quitter le franc CFA est une possibilité. Il faut alors que la nouvelle monnaie créée ait une parité réaliste pour être convertible. La politique économique doit être "en bon père de famille" pour limiter les risques de spéculation contre la monnaie. 

C'est la scène finale qui crève le coeur, sachant que rolex peut revenir demander pardon avec les présents achetés grâce à la tromperie du "broutage". Là réside l'ambivalence, l'inconscience morale du jeune homme, qui dans son environnement proche vit de solidarité et cherche à remplir son devoir familial au prix d'une arnaque aux dépends d'une femme lointaine et virtuelle qui croit faire le bien pour payer une hospitalisation. D'une certaine manière la française fait le bien, mais pas celui qu'elle croit. Quant à nous, français spectateurs, virtuellement victimes, peut-être déjà hameçonnés une fois ou l'autre, n'avons nous pas fait un peu la même chose en achetant à vil prix des objets fabriqués par des esclaves modernes à l'autre bout de la terre ? Le mal que l'on fait en face et celui que l'on fait à distance n'ont pas la même valeur aux yeux de leur auteur et cela est universel. En cela ce film ne parle pas que de la misère morale en Côte d'Ivoire mais de la relativité des éthiques individuelles.

Excellentissime!

Salut

 

Possible de le télécharger pour regarder hors ligne? Je me déplace beaucoup et je n'ai pas toujours du réseau. 

 

Merci

Bonsoir Muhyidin

Non, on ne peut pas le télécharger. Mais, il est visible pendant un mois sur Mediapart, et peut-être que sur la plateforme Tenk (sur abonnement) https://www.tenk.fr/ vous pourriez le télécharger...

Bonne soirée

Merci pour ce beau plongeon !

  • Nouveau
  • 19/12/2017 01:08
  • Par

Considéré qu'il s'agisse de la faute des autres à quelques siècles près me stupéfait.

Le colonialisme valeur d'évitement principal de non réalisation me glace le sang. Pour info, mon grand-père ouvrier de force sous l'occupation allemande (il a très fortement souffert) ne m'a pas empêché d'apprécier mon séjour chez mon correspondant dans les années 80 en RFA mais m'est rentré dans la gueule lorsque j'ai considéré Papon trop vieux pour être puni. Là, j'ai compris un mal être.

Je voudrais dire à ces jeunes hommes qu'il ne sert à rien de se faire des plans sur la comète, d'invoquer toutes divinités imaginaires, mais de se mettre au taf . Jardiner, cultiver... produire de la valeur ajoutée, se faire plaisir à produire, à construire.

Plutôt que d'abuser de la tendresse, chère à nos coeurs, de la générosité féminine.

Connard de donneur de leçons je suis, je persiste et je signe dans la synthèse suivante:

Heureux les simples d'esprit, aide toi et le ciel t'aidera...

Ou encore, lisez, lisez, lisez, mais pas seulement la presse...

Magnifique, tout simplement.

J'ai connu la RCI au milieu des années 70. Rien n'a changé. Sauf internet qui permet à des djeuns de solliciter plus rapidement des femmes blanches en manque d'affection.

Arnaquer les Blancs au nom de la dette coloniale, c'est intéressant. S'en prendre sérieusement à ceux des Noirs qui, depuis 57 ans, ont amassé des fortunes inouïes, ça serait pas mal non plus. Et comme le dit Cémoi, il faudra d'abord se débarrasser de Dieu. Plus difficile que de Ouattara ou Bolloré.

On constate que la technique de transfert des fonds dans les circuits opaques a changé. Avant, les brouteurs se faisaient envoyer l'argent par leur victime sous forme de mandat-cash, ce qui permettait de les tracer facilement. Aujourd'hui, la mise sur le marché de carte-prépayées, rechargeables par coupons, permet aux criminels de tout bord et aux terroristes de contourner la surveillance des services d'investigations financiers.

Il est temps que l'Union Européenne légifère sur ce sujet.

les invocations  à Dieu, ou dieux pour justifier les systèmes d 'arnaques organisés sans  chercher  un moyen efficace  pour  les arrêter et le mettre  en place,  les stopper , autant de la part d' arnaqueurs de   France que d'Afrique, est  un message qui ne passe plus  chez  moi. Sachant qu'il existe une  majorité d'habitants  autant  chez les uns  que  chez les autres  qui n'organisent pas l'arnaque et font tout pour la stopper... J'ai  fait partie des  personnes qui ont signé la pétition pour l'abandon du franc  CFA. C'est étrange et drôle   car je me rend  compte avec cette vidéo  d'un jeu de  mot entre la FranceAfrique  et la france  à fric....

Mais , un conseil d'amis, veillez  à ce que l'Euros et les monnaies fortes  aient des équivalences réelles et équitables avec  votre  future monnaie africaine pour  ne pas  faire perdurer cette dépendance au profit d'un meilleur respect mutuel pour l'avenir des enfants.

 

Je crois que ceux qui commentent sur l'absence de morale et les fausses justifications des arnaqueurs ayant accepté ici d'être suivis par un réalisateur n'ont pas compris le sujet du film.

C'est justement d'absurdité dont il est question.

Absurdité de la consommation, de l'abandon du réel, et de l'invisibilisation/absence d'avenir (ici à moitié choisie) des jeunes dans un pays pourtant à majorité jeune. Mais pauvre. Mais riche si l'appât du gain des européens, collabos et mondialistes de tous poils ne l'avaient pas précipité vers une pente funeste, comme la plupart des anciennes colonies françaises en Afrique de l'Ouest.

Je recommande à ces personnes d'aller faire un tour dans les bidonvilles de Ouaga ou de Dakar pour se faire un avis "juste".

Nous plumer sous prétexte que la France ancienne l'a fait est une imbécilité.

Ceux qui sont nés dans les périodes de décolonisation, qui sont partis dans l'esprit de la coopération, qui admirent Sankara, et parfois sont des soutiens de l'association "survie", n'ont rien à voir avec la France post-coloniale.
Au lieu de se venger sur des innocents ils feraient mieux de se retourner contre tous ces pilleurs actuels qui sont de mèche avec leurs dirigeants corrompus.

Exemple au Burkina: Juste après la chute de Compaoré un trafiquant d'or québécois a été incarcéré. Preuve qu'il était préalablement protégé par le régime.
Aujourd'hui il fait son trafic depuis la Côte d'Ivoire parce "que les taxes sont inférieures". L'or provient sans doute en contrebande du Burkina...
Et en début 2018 il va faire une série de conférences à Québec (tarif d'entrée très élevé) en compagnie d'un ancien ministre burkinabé (son ex protecteur sans doute?) pour expliquer comment procéder.
J'ai écrit au journal qui diffuse l'info pour m'indigner... Pas de réponse.
Autre exemple: J'ai bien noté que c'est juste après que Laurent Gbagbo aie menacé de nationaliser les plantations (bananes, café?) que la France a monté l'opération qui a conduit à l'éliminer. Revoir l'opération aérienne de Bouaké contre nos soldats, ou la France a elle-même exfiltré les pilotes qui avaient tués nos propres soldats...! Demandez à MAM quel a été son rôle dans tout cela ? ... Secret défense sans doute?

Il y a beaucoup de ménage à faire en Côte d'Ivoire.  Et s'ils cherchent des exploiteurs à qui faire rendre gorge on peut leur en fournir des charretées !

Côte d'IVOIRE ! qu'a fait la France dans ce pays depuis 2002  et avant ! et c'est elle qui a exfiltré le Sieur COMPAORE  corrompu dictateur 27 ans au pouvoir avec la complicité de la France et ses amis militaires français, exfiltré dans ce pays pour le protéger des jugements dans son pays le Burkina et qui a exfiltré en côte d'Ivoire son poulain car il Sait tant de choses sur les barbouzeries en Françafrique à nos jours ! France qui a tout fait pour que le sieur Blaise ai la nationalité ivoirienne via son compatriote OUATTARA burkinabé lui aussi de naissance , et France qui ici protège le frère François COMPAORE criminel corrompu. Et j'en passe

Ces jeunes se vengent de ce qui a été fait et encore à cette heure dans leur pays , ici des médias complices qui chantent les 10% de croissance en Côte d'ivoire alors que cela est faux sur toute la ligne chômage massif, misère , clan au pouvoir corrompu et qui n'a rein à faire de la jeunesse de ca pays de sa santé et son éducation qui endette le pays, et détourne à ses propres fins l'argent du pays .La farnc qui s'accroche à ce pays car si la Côte d'Ivoire sort du pré carré c'est toute la françafrique qui tombe .

Un autre reportage sur les vraies rélaités de ce pays en 2018 et depuis 2002 et ce qui y a été fait pour casser ce pays et un président qui dérangeait les intérêts de la françafrique serrait bienvenu 

Les Ivoiriens haissent la farnce mais ça ici on ne le dira pas et ils ont de quoi eux qui déjà depuis la colonisation se sont battus contre comme d'autres peuples en Afrique francophone, l France paiera un jour ce qu'elle afait là bas les terres brûlées , les opposants liquidés , les têtes coupées , l'esclavage, le travail forçé et le pillage des ressources qu'elle n'a pas sur son propre térritoire 

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous