«Objectif Hirak»: une révolution en marche suivie par cinq photographes algériens

Par Les Haut-Parleurs

Objectif Hirak retrace les événements des douze derniers mois à travers les regards croisés des chasseurs d’images Sofiane Bakouri, Ahmed Ait Issad, Dihia Gaci, Mohamed Bouzidi et Midou Baba Ali.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

HIC-9.gif

Merci de diffuser!!!! continuez c'est si important!

Absolument. Comme il n’y a ni dégradation ni violences cela n’intéresse pas les médias mainstream.
  • Nouveau
  • 22/02/2020 16:06
  • Par

Dans LAC ICI

Toute l'actualité Algérienne au quotidien depuis les débuts du Hirak

Un Grand Anniversaire au Hirak et aux Hirakistes !

 

Ce soir

Algérie 

Les manifestants tentent de progresser vers le Palais d’El Mouradia  - Liberté Algérie

“Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s’est autonomisé” - Liberté Algérie

Le hirak comme au premier jour  - Liberté Algérie 

Grande Mobilisation du hirak pour son premier anniversaire : Plus vigoureux que jamais !  -  El Watan

BéjaÏa, un an de Révolution : Une halte pour repartir du bon pied   -  El Watan

Abdelmadjid Tebboune face à des représentants des médias : «Le hirak est un phénomène salutaire»   -  El Watan

Algérie: un an après ses débuts, les victoires et les défis du Hirak - RFI

Algérie : un an de Hirak en images  - Jeune Afrique

Louisette Ighilahriz, de la guerre d’indépendance algérienne aux manifestations du Hirak - Jeune Afrique

Pour son premier anniversaire, le Hirak promet une démonstration de force - Interlignes 

Vendredi 22 février 2019, le début d’une longue série  - El Watan

Fermeture des frontières algéro-marocaines : Tebboune tacle le Maroc - Observ'Algérie

Le président algérien au Figaro: «Je suis prêt à aller loin pour moraliser le pays» - Le Figaro

Le président au journal français le Figaro : «décidé à aller loin dans le changement radical»   -  El Watan

L'Expression: Nationale - «Le Hirak a sauvé la République» - L'Expression

22 Février 2020

Algérie 

En Algérie, des collectifs du Hirak reportent une rencontre faute d’autorisation - Le Monde

22 février : la révolution qui a ébranlé le système - Liberté Algérie

La grève du PNC se poursuit  - Liberté Algérie

“Le hirak nous a réunis et réconciliés à la fois” - Liberté Algérie

Interpellé hier par les services de sécurité : Le DG d’Ooredoo expulsé  - El Watan

Vendredi 22 février 2019, le début d’une longue série  - El Watan

La conférence nationale des activistes du hirak interdite  - El Watan

Affaire des biens présumés mal acquis de l’ex-DGSN et sa famille : Abdelghani Hamel devant le juge  - El Watan

Héritage de l’ère Bouteflika au niveau de l’État : Belhimer évoque «un champ de mines et de ruines» - El Watan

Abdelaziz Bouteflika : Une fin de règne chaotique - El Watan       

Algérie. Les revendications sociales accompagnent le Hirak - L'Humanité

Résultat de recherche d'images pour "Hirak"

 

Malheureusement, la mafia gouvernementale ne partira pas si on ne fait que lui demander gentiment, même si on est très nombreux pendant longtemps.
La tentative vers le palais est une bonne chose, mais à force ça ne sera pas de l'eau que la république algérienne enverra, il vaut mieux se préparer au pire, voire arriver à le devancer, le désarmer par la ruse, un coup de main. Ou arriver à l'étouffer, en prenant le contrôle du reste du pays.

Ghandi a bien libéré son pays des colons et c’était pas des enfants de cœur. A tous ceux qui prônent la violence, j’ai envie de dire. Allez y d’abord et montrez ce que vous savez faire.

Oui, soutenu indirectement par les violents nazis et impériaux japonais, qui ont tués ou capturé suffisamment de britanniques pour qu'ils ne puissent garder toutes leurs colonies. Sans la violente 2GM, l'Inde serait britannique.

Comme me le disait un ami hollandais: en France, on ne sait pas évoluer sans violences. Peut être que les Algériens , eux , ont décidé d’évoluer autrement et ont décidé qu’ils y avaient déjà au assez de sang dans leur histoire ancienne et récente. Aujourd’hui, le peuple a des armes , notamment de communication, que n’avaient pas les anciens. En 2019 et en 2020 un peuple peut être plus intelligent et les algériens sont en train de le montrer. Aujourd’hui, ils ont résisté à toutes les tentatives de division du pouvoir corrompu et toutes ses armes habituellement utilisées pour le diviser: religion, régionalisme, sexisme, homophobie . Personnellement, je suis admirative car ils ont compris que la violence ne serait qu’une arme donnée à l’état corrompu pour justifier sa répression. Nous avons en France l’exemple depuis plus d’un an. A chaque manifestation, on ne parle que des violences, jamais des revendications.

"ils ont compris que la violence ne serait qu’une arme donnée à l’état corrompu pour justifier sa répression."
L’État n'a pas besoin de ça pour être violent: Les algériens savent bien que c'est l'armée qui a égorgé les villages, alors que le peuple était pacifique.

"Nous avons en France l’exemple depuis plus d’un an. A chaque manifestation, on ne parle que des violences, jamais des revendications."
Pour sûr! Vous voudriez ignorer les mutilés? Pour ma part je les entends les revendications.
Mais si vous vous informez par la pravda/ortf, restez dans vos illusions. Bizarre que vous disiez ça ICI d'ailleurs, qui a assez informé à propos des gilets jaunes.
Qui ne veut pas savoir, comme par hasard ne sait pas.

Je ne parlais pas de ce que je savais moi et ce que j’en pensais moi . Je parlais de ce que les gouvernants disent. Imaginez des manifestations non violentes en France. Le gouvernement aurait été beaucoup plus embêté.

C'est tellement beau! De tout coeur avec le peuple algérien! Ici il nous manque plus de souffrance

Non  la souffrance n'a pas été la cause du Hirak. La cause, de ce mouvement a été le ridicule du pouvoir, celle de présenter le cadre d'un vieillard impotent à la candidature pour une 5e réélection à la Présidence de la République. Le hirak n'a aucune revendication sociale mais la revendication du changement du système politique. 

  • Nouveau
  • 22/02/2020 21:24
  • Par

lr-8370-0b5d2.jpg

lr-8388-02251.jpg

  • Nouveau
  • 22/02/2020 23:51
  • Par

Maghreb Émergent était en direct - Il y a 10h

Alger, boulevard Didouche Mourad - Les manifestants tentent de forcer le cordon policier.

https://www.facebook.com/maghrebemergent/videos/2732849636794407/

Impressionnant !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

bravo aux algériens, je suis très admirative de leur combat et sans violence la victoire n'en sera que plus belle

 

''La Production''... attire l'attention...

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous