Et si un événement nous réveillait, à la manière de ces hausses des tarifs de transports qui ont réveillé le peuple brésilien? Et si nous disions c'est assez, trop de corruption, trop d'arrangements, trop de prudences? Et si nous retrouvions le goût de l'invention démocratique?