La TVA, l'impôt anti-citoyen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement prépare une hausse ciblée de la TVA. Après les cadeaux fiscaux offerts depuis 2007 aux plus riches, il va donc demander aux plus pauvres de payer la note. Ce choix est très chouant car ce prélèvement est dégressif, c'est-à-dire qu'il pèse beaucoup plus sur les bas revenus que sur les hauts, comme l'a confirmé un rapport récent du Conseil des prélèvements obligatoires. En résumé, le gouvernement fait de la redistribution, mais... à l'envers!