Peut-on «réconcilier» la France et l’Algérie?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les présidents français et algérien promettent de « réconcilier » les mémoires meurtries par la colonisation et la guerre. Mais Emmanuel Macron peut-il être crédible dans sa démarche à l’heure où il sombre dans les obsessions identitaires françaises qui révèlent combien l’histoire franco-algérienne hante les débats et nourrit les pires fantasmes ? Réponse avec l’historien Benjamin Stora missionné par l’Élysée pour relever le défi mémoriel.