Profession cordiste, attention danger!

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Suspendus dans les airs le long d’une falaise, près d’un gratte-ciel ou au cœur d’une cheminée d’usine, les 10 000 cordistes français exercent un métier extrêmement dangereux : 23 morts depuis 2006. Éric Louis, qui était présent lors d'un accident mortel, leur donne un visage et une voix puissante.