Bêtes de foire

Par

C'était avant l'agrobusiness et la ferme des mille vaches, avant la révolution agricole. Les éleveurs amenaient leurs bêtes à la foire où les négociants venaient les acheter. À la fin des années 70, Denis Barrau a séjourné à plusieurs reprises dans le Massif central. Fasciné par la scénographie des marchés, la dramaturgie des palabres, il réalise des centaines de clichés. Les éditions du Rouergue viennent d'en faire un livre Éleveurs, au temps des champs de foire (préface de l'historien Daniel Crozes). Parmi les huit chapitres, nous avons choisi quelques clichés montrant le corps-à-corps des hommes et des animaux. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Amener un animal sur un champ de foire où il y a du vacarme et de l'agitation n'est pas facile. 

Voir tous les portfolios