Escalade dans la répression des manifestations à Hong Kong

Par

Après dix jours de relative accalmie, Hong Kong vient de connaître un nouveau week-end de manifestations marqué par le retour des affrontements violents. Pour la première fois depuis le début de la contestation, la police a fait ce dimanche massivement usage de canons à eau pour disperser les manifestants. Un premier tir à l'arme à feu contre les contestataires a été effectué par les forces de l'ordre. Le photographe Rémy Soubanère a suivi les affrontements durant tout le week-end.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Vendredi 23 août, Hong Kong. En hommage à la « Baltic Way », la plus grande manifestation antisoviétique, organisée il y a trente ans jour pour jour dans les pays baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) qui souhaitaient recouvrer leur indépendance, les manifestants pro-démocratie de Hong Kong forment une immense chaîne humaine à travers la ville – ici à Nathan Road, dans la péninsule de Kowloon –, appelant à un soutien des puissances étrangères. L'idée de cette chaîne a été lancée sur les réseaux sociaux afin de faire entendre, par des actions non violentes, la voix des manifestants.

    La chaîne humaine de Hong Kong.

Voir tous les portfolios