Faire tomber les statues

Par

Sur les routes de la ségrégation (5/6). En réponse à la campagne « Take ’Em Down » (Descendez-les) contre les statues des héros confédérés, la ville de Memphis a fait enlever deux statues de leurs piédestaux : celle de Jefferson Davis, le président des Etats Confédérés, et celle du héros local, Nathan Bedford Forrest.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Photo: le piédestal de la statue équestre de Nathan Bedford Forrest à Memphis.

    A la fin du XIXe siècle, les sudistes créent une mythologie, « la Cause perdue », selon laquelle la guerre de Sécession était juste, une « noble cause » en défense des droits constitutionnels des Etats fédérés (« States Rights »). La vraie raison de la guerre, c’est-à-dire la protection de l’institution de l’esclavage, considérée comme un droit, sera totalement effacée de ce récit. Pour Timothy Huebner, historien à Rhodes College (Memphis, Tennessee), qui revient sur la construction du mythe, ce récit est en train de changer, et ce changement est porteur d'espoir.

Voir tous les portfolios