La culture, monde désenchanté

15 photos

Depuis plus d’un an, les salles de spectacle sont closes. Et les artistes attendent. Si au début ils ont trouvé l’énergie de créer, d’avancer, le découragement a peu à peu gagné les rangs. Blessés par ces deux mots « non essentiels », ils se sentent abandonnés. Axelle de Russé et Thomas Morel-Fort ont choisi d’aller à leur rencontre pour capter ce temps suspendu.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Axelle de Russé & Thomas Morel-Fort

    « L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d’émouvoir le plus grand nombre d’hommes en leur offrant une image privilégiée des souffrances et des joies communes. Il oblige donc l’artiste à ne pas s’isoler . » Albert Camus, Discours de Suède, 1957.

    Aurélia Pie, Striknine, clown. Montreuil (Seine-Saint-Denis), le 16 février 2021. Depuis un an, la clown Striknine ne rit plus. « On m’a dit que j’étais non essentielle. Je me sens creuse, les entrailles à l’envers, vidée de mes essences et de mes sens. Je suis désossée. J'essuie seule ma sueur, en retrait. Mes neurones sont froissés. Mon partage, mes rituels, et mes émerveillements sont malmenés… Mon espoir est que nous puissions rapidement rejouer nos spectacles et les partager avec un public. Les artistes ont besoin de gagner leur vie, sans quoi nombreux tomberont dans la précarité. Aussi, femmes et hommes ont besoin de partager, vibrer et résonner ensemble, côte à côte, au son d’un même spectacle, car rien ne remplace le vivant. Les artistes font voyager, rêver, réfléchir et continueront d'inspirer l’humanité. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 14 photos
par Maïté Baldi / Hans Lucas
Portfolio — 16 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Isabelle Eshraghi

À la Une de Mediapart

Journal — International
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ». Premier volet de notre série sur la guerre des espionnes.
par Patricia Neves
Journal — International
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — France
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — France
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint