La révolution libyenne, de l'exode aux élections

Par

Après avoir vu leurs voisins tunisiens et égyptiens se soulever contre leurs dictateurs, les Libyens leur emboîtent le pas le 17 février 2011. Très vite, les manifestations dégénèrent en conflit armé. Il faudra six mois aux rebelles libyens, appuyés par l'OTAN, pour conquérir la capitale et en finir avec le “règne” de 42 ans de Mouamar Kadhafi. Thomas Cantaloube, reporter à Mediapart, a suivi toute la révolution et les débuts du nouveau régime au cours de quatre reportages effectués entre mars 2011 et avril 2012. Retrouvez la plupart des articles parus sur Mediapart dans notre dossier Libye.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Poste frontière de Ras Jedir (Tunisie) - 25 février 2011 - Dans la foulée des chutes de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Egypte, les Libyens se soulèvent contre Mouamar Kadhafi, en place depuis 42 ans. Des Libyens commencent à chercher refuge dans les pays voisins, essentiellement en Egypte et en Tunisie.

Voir tous les portfolios