1€

2 mois offerts : plus que quelques jours pour en profiter

Mediapart fête son 7e anniversaire ! Offre spéciale : 3 mois d'abonnement pour 9€ seulement. En cadeau, des places pour le Cirque Romanes pour les 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mar.31 mars 201531/03/2015 Dernière édition

Mathilde Mathieu

37 ans. J'ai d'abord travaillé au Monde et au Monde de l'éducation. En 2004, j'ai rejoint le magazine La Vie (pour des reportages et la rubrique Education). Depuis le lancement de Mediapart en 2008, je me suis convertie au journalisme politique, puis à l'enquête. Mes sujets de prédilection: le train de vie des élus, le financement des partis, la transparence, les conflits d'intérêts...

Ses derniers articles

Affaire Balkany : l’associé de Sarkozy est trahi par un fax

|  Par Fabrice Arfi et Mathilde Mathieu

Les juges viennent de mettre au jour un document qui confirme l’implication de l'avocat Arnaud Claude dans des montages offshore au centre d’un vaste système de corruption, de fraude fiscale et de blanchiment d’argent. L'avocat, toujours associé avec l'ancien chef de l'État, assurait jusqu'ici que les accusations n'étaient « confortées par aucun élément matériel ». Révélations.

Isabelle Balkany est menacée par une information judiciaire pour «favoritisme»

|  Par Fabrice Arfi et Mathilde Mathieu

Patrick et Isabelle Balkany, le 11 mars 2008, à l'Elysée. Patrick et Isabelle Balkany, le 11 mars 2008, à l'Elysée. © Reuters

C'est une nouvelle affaire Balkany. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Nanterre sur des soupçons de « favoritisme », qui menacent directement Isabelle Balkany. La chambre régionale des comptes d’Île-de-France suspecte l'élue d'avoir faussé un marché à 40 millions d’euros, portant sur la reconstruction et l’entretien d’un collège dans les Hauts-de-Seine. Le nom de Nicolas Sarkozy est cité dans le dossier.

Levée d'immunité de Balkany: le détail de ses villas et montages offshore

|  Par Fabrice Arfi et Mathilde Mathieu

Patrick BalkanyPatrick Balkany © (dr)

Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé à l'unanimité de lever l'immunité parlementaire de Patrick Balkany, député UMP et maire de Levallois. Les juges ont adressé au bureau une synthèse de leurs investigations, que Mediapart s'est procurée. De Marrakech à Saint-Martin, ils passent en revue les diverses villas occupées par les Balkany et leurs montages offshore.

Meeting de Sarkozy aux frais de l'Etat : une affaire classée

|  Par Mathilde Mathieu

D'après nos informations, le parquet national financier a classé l'enquête préliminaire qui visait le financement d'un meeting de Nicolas Sarkozy à Toulon pendant la présidentielle de 2012, pourtant jugé « irrégulier » par le conseil constitutionnel. L’infraction de « détournements de fonds publics » n'est pas caractérisée.

Frais des députés : l'Assemblée rate sa réforme

|  Par Mathilde Mathieu

Après deux ans de réflexion, l'Assemblée nationale a enfin dévoilé son plan, censé éviter le détournement par certains députés de leur indemnité de frais de mandat. Aucun véritable contrôle n'est instauré. Une occasion ratée.

Le 49-3, ce « déni de démocratie »

|  Par Mathilde Mathieu

Rarement un gouvernement de gauche a utilisé le « 49-3 » pour forcer la main de sa majorité. François Hollande lui-même a qualifié cette procédure, qui permet à l'exécutif de passer en force à l'Assemblée nationale, de « déni de démocratie ». Mais c'était en 2006.

L'ex-ministre Raincourt reconnaît avoir été payé depuis un compte secret des sénateurs UMP

|  Par Mathilde Mathieu

Après nos révélations, le sénateur et marquis Henri de Raincourt a bien dû l'avouer : quand il était ministre de Nicolas Sarkozy, il a touché 4 000 euros par mois depuis un compte HSBC du groupe UMP du Sénat. « À la bonne franquette », pour reprendre son expression. Nombre d'observateurs condamnent cette opération « hallucinante », qui heurte le principe de séparation des pouvoirs.

Le compte caché des sénateurs UMP

|  Par Mathilde Mathieu

Le sénateur Henri de Raincourt (au centre), ancien ministre du gouvernement Fillon.Le sénateur Henri de Raincourt (au centre), ancien ministre du gouvernement Fillon. © Reuters

D'après des documents obtenus par Mediapart, un ministre de Nicolas Sarkozy, Henri de Raincourt, arrondissait ses fins de mois au gouvernement grâce à une cagnotte secrète au Sénat. Un compte bancaire ouvert au nom du « groupe UMP » était distinct du compte officiel et réservé à quelques sénateurs seulement.

Amende de Sarkozy réglée par l'UMP : Copé mis en examen

|  Par Mathilde Mathieu et Ellen Salvi

L'ancien président de l'UMP est mis en examen pour « abus de confiance ». Le parquet de Paris avait ouvert début juillet une enquête préliminaire sur ce même chef, après que Nicolas Sarkozy a fait payer par l'UMP l'amende de 363 615 euros que le conseil constitutionnel lui avait infligée lors du rejet de ses comptes de campagne 2012.

Les confessions d'un «factotum» de l'UMP au Sénat: «J'allais chercher le pognon»

|  Par Mathilde Mathieu

Dans l'affaire des soupçons de détournements de fonds publics au Sénat, Mediapart a recueilli le témoignage d'un homme clef, ancien conseiller de l'ombre du groupe UMP. Sur demande, François Thual allait « chercher le pognon » à la Société générale pour qu'il soit redistribué à des sénateurs. Il raconte.

Antiterrorisme et « grandes oreilles » : le contrôle des écoutes est un casse-tête

|  Par Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Depuis les attentats de Paris, la commission qui contrôle les écoutes réclamées par les services de renseignement se retrouve sous le feu des critiques. Mediapart a enquêté sur ses moyens et son modus operandi. Aujourd'hui, un large pan de l'activité des services lui échappe. 

François Hollande à mi-mandat. « Qu'ont-ils fait de nos espoirs ? »

|  Par Laurent Mauduit et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Sophie Dufau

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Mediapart publie ce 22 janvier aux éditions Don Quichotte un livre disséquant la première moitié du quinquennat de François Hollande. Retour sur ce livre, et donc sur cette première moitié de mandat, avec nos journalistes.

«République exemplaire»: Hollande lance un nouveau train de mesures

|  Par Mathilde Mathieu

Le chef de l'Etat a annoncé de nouvelles mesures pour améliorer « l'exemplarité » des responsables publics. Un projet de loi sur la transparence est commandé pour encadrer les lobbies. Marqué par l'affaire Thévenoud, Hollande veut des «vérifications avant toutes les nominations les plus importantes».

Mobilier, voiture, téléphones... Mediapart dévoile les privilèges accordés à l'ex-président Sarkozy

|  Par Mathilde Mathieu

Nicolas Sarkozy quitte l'Elysée après sa défaite en mai 2012Nicolas Sarkozy quitte l'Elysée après sa défaite en mai 2012 © Reuters

Malgré son retour à la tête de l'UMP, Nicolas Sarkozy conserve la quasi-totalité des moyens que l'État offre à ses anciens présidents. Mediapart les dévoile, jusqu'au moindre détail. Du loyer déboursé pour ses bureaux aux salaires de ses collaborateurs en passant par ses porte-manteaux ou autres lampadaires, les chiffres donnent le tournis.

Antiterrorisme : les mesures de Valls passées au crible

|  Par Michel Deléan et Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Manuel Valls veut créer une unité de renseignement au sein de la protection judiciaire de la jeunesse ainsi qu'un fichier des personnes condamnées pour terrorisme. Et entend créer des quartiers spéciaux pour les détenus radicalisés. Les spécialistes sont dubitatifs.

Services de renseignement : un maquis bien obscur

|  Par Louise Fessard et Mathilde Mathieu

Manuel Valls a promis devant l'Assemblée nationale de renforcer la lutte antiterroriste. Un nouveau fichier est annoncé. Les attentats de Paris soulignent pourtant les failles structurelles des services de renseignement, à la coopération défaillante.

Hollande se fait maître de cérémonie d'un bal des affreux

|  Par Thomas Cantaloube et Mathilde Mathieu

François Hollande a défilé dimanche au côté d'Ali Bongo, de Viktor Orban, du premier ministre turc, des ministres russes, algériens, égyptiens ou encore des Émirats arabes unis. Une galerie d’affreux, ennemis de la liberté de la presse.

Les questions auxquelles l’exécutif va devoir répondre

|  Par Michel Deléan et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Pierre Puchot et Michel de Pracontal

Dans les prochains jours, l'exécutif devra répondre à des questions très lourdes, alors que les services spécialisés évaluent à 1 200 environ le nombre de « djihadistes potentiels » en France. « Quand il y a 17 morts, c'est qu'il y a eu des failles », a admis le premier ministre.

Un rapport propose de muscler « la République exemplaire » de Hollande

|  Par Mathilde Mathieu

Jean-Louis Nadal remet son rapport sur l'exemplarité des acteurs publics au chef de l'Etat, le 7 janvierJean-Louis Nadal remet son rapport sur l'exemplarité des acteurs publics au chef de l'Etat, le 7 janvier © Présidence de la République

François Hollande a reçu mercredi un rapport de Jean-Louis Nadal, président de la HAT, sur l'exemplarité des élus. Le chef de l’État pourrait s'en inspirer pour lancer une nouvelle étape de la moralisation de la vie publique, un an après les « lois Cahuzac ». Parmi les recommandations : un certificat fiscal pour les parlementaires ou un contrôle de la Cour des comptes sur les plus gros partis.

Exemplarité des élus : les 20 recommandations de Nadal à Hollande

|  Par Mathilde Mathieu

Dans un rapport remis à François Hollande mercredi matin, le président de la Haute autorité pour la transparence, Jean-Louis Nadal, recommande de vérifier en amont de la nomination des ministres leur conformité avec le fisc, de prévoir un certificat fiscal pour les candidats à l'Assemblée ou au Sénat, ou bien encore de confier à la Cour des comptes la certification des comptes de certains partis politiques.