live
Mediapart Live

Offre exceptionnelle disponible jusqu'à dimanche minuit !

6 mois d'abonnement à Mediapart pour 20€ seulement, au lieu de 54€. N'attendez pas ! En cadeau, l'Ebook Le FN à l'oeuvre.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Sam.28 mars 201528/03/2015 Édition du matin

Ellen Salvi

30 ans. Journaliste.

Ses derniers articles

Triangulaires au second tour: ça persiste, ça se désiste, ça résiste

|  Par Stéphane Alliès et Ellen Salvi

Appel au désistement républicain pour le PS. Ligne du “ni-ni” pour l’UMP. Les consignes nationales édictées à Paris en vue du second tour des départementales se heurtent aux réalités locales. Retrouvez notre carte des triangulaires.

Juppé, Fillon et les centristes : comme il est bon de se démarquer de Sarkozy !

|  Par Ellen Salvi

Juppé, Fillon et Jégo étaient en meeting lundi soir en Gironde, histoire de marquer leurs différences. Depuis le retour de Nicolas Sarkozy et face à l'implantation du FN, la droite n'en finit pas de se scinder en deux. Avec un objectif identique, la primaire de 2016.

A droite, la victoire de l'unité éclipse celle de Sarkozy

|  Par Ellen Salvi

En rassemblant autour de 30 % des suffrages exprimés, l’alliance UMP-UDI arrive en tête. Les sarkozystes voient la validation de la stratégie de «droite décomplexée» de leur patron. C'est pourtant l'alliance de la droite et du centre, prônée par Alain Juppé, qui a remporté la mise.

En Seine-Saint-Denis, le centre rêve d'une banlieue bleu clair

|  Par Ellen Salvi

Pour la première fois depuis sa création en 1967, la Seine-Saint-Denis pourrait basculer à droite, sous l’impulsion du patron de l’UDI, le décrié député et maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde. Certains dénoncent un « système », entre clientélisme, petits arrangements et grandes ambitions.

L'UMP est confrontée à la tentation du FN pour le «troisième tour»

|  Par Ellen Salvi

S’effacer au profit de la gauche ou prendre le pouvoir grâce à l'extrême droite. C'est le dilemme auquel l'UMP va être confrontée lors de l'élection des présidents des départements. Refusant officiellement toute forme d'alliance avec le FN, l'opposition doit composer avec ses électeurs, de plus en plus favorables à un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen.

Nicolas Sarkozy en meeting pour les départementales, le 5 mars à Marseille.Nicolas Sarkozy en meeting pour les départementales, le 5 mars à Marseille. © Reuters

Dans les Hauts-de-Seine, Sarkozy, « ça ne marche plus »

|  Par Ellen Salvi

Considérés comme « le laboratoire de la droite », le département des Hauts-de-Seine a longtemps été le repaire intime de la Sarkozie, de ses affaires et de ses petits arrangements. Mais ici, comme ailleurs, le retour de l'ex-chef de l'État à la tête de l'UMP passe mal, voire n'est même plus un sujet.

Islam et laïcité : l'UMP s'engouffre dans le débat

|  Par Ellen Salvi

Gérald Darmanin et Henri Guaino.Gérald Darmanin et Henri Guaino. © Reuters

L'UMP relance sa réflexion sur « ce que l’islam peut faire pour devenir l’islam de France » sous la houlette des députés Guaino et Darmanin. Une mission d’autant plus ardue qu’elle souffre de précédents calamiteux : stigmatisations, dérapages racistes et dérives frontistes.

Loi Macron : des députés UMP et UDI dénoncent un « gâchis »

|  Par Ellen Salvi

Une petite poignée de députés de l'opposition, satisfaits du travail « constructif » effectué sur la loi Macron, s'apprêtaient à voter le texte. C'est finalement une motion de censure qu'ils vont approuver ce jeudi. Las des éternelles « postures droite/gauche », ils déplorent le retour brutal de la « politique politicienne ».

Le texte de la motion de censure UMP et UDI

|  Par Ellen Salvi

Mediapart publie le texte de la motion de censure signée par le patron des députés UMP, Christian Jacob, son homologue de l'UDI Philippe Vigier et 109 autres députés de l'opposition.

Procès du Carlton: cet obscur objet du proxénétisme

|  Par Ellen Salvi

Le procureur Frédéric Fèvre a choisi de transformer un « réseau mafieux de proxénétisme » en un simple « groupe d'amis qui faisaient la fête ». En défendant DSK comme le meilleur des avocats et en demandant sa relaxe, le magistrat s’est surtout employé à démonter le travail des juges d’instruction.

La salle d'audience du tribunal correctionnel de Lille.La salle d'audience du tribunal correctionnel de Lille. © ES

Procès du Carlton: DSK et l'ivresse du pouvoir

|  Par Ellen Salvi

Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février.Dominique Strauss-Kahn à Lille, le 11 février. © Reuters

Pour Dominique Strauss-Kahn, l'issue de l'affaire du Carlton ne fait guère de doute, il devrait être relaxé. Sa présence devant le tribunal correctionnel de Lille aura cependant permis « de se pencher sur le syndrome de la toute-puissance ». Et de dessiner les contours d'un monde où le pouvoir confine à l'aveuglement. Un pouvoir qui s'organise sur la courtisanerie, le cynisme et l'impunité.

Procès du Carlton: «La Belgique, c’est un pays un peu à part»

|  Par Ellen Salvi

Au quatrième jour du procès de Lille, les juges ont entendu Dominique Alderweireld. “Dodo la Saumure”, gérant de maisons closes en Belgique, a ainsi pu surjouer la bonhommie et le détachement, devant deux de ses anciennes « filles » en larmes.

Procès du Carlton : les écoutes fantômes du témoin « secret défense »

|  Par Ellen Salvi

Dominique Strauss-Kahn arrive au tribunal correctionnel de Lille, le 2 février.Dominique Strauss-Kahn arrive au tribunal correctionnel de Lille, le 2 février. © Reuters

L'ex-patron de la brigade criminelle de Lille a reconnu avoir réalisé des écoutes administratives bien avant le début officiel de l'affaire dite du Carlton. Ces écoutes ont été détruites. De quoi relancer la théorie d'un complot fomenté dès 2010 contre DSK pour l'empêcher d'accéder à l'Élysée. L'ancien commissaire se borne au silence: «secret défense».

La «mauvaise vie» des Messieurs du Carlton

|  Par Ellen Salvi

Une poignée de notables lillois, pour la plupart issus de la même loge maçonnique, se sont conseillé des «filles» comme d'autres se transmettent des «dossiers». Ils se retrouvent aujourd'hui au cœur d'une vaste affaire de proxénétisme, trop rapidement réduite à la seule figure de DSK. Face à la justice et aux témoignages insoutenables de celles qu'ils appelaient «les copines».

Le Carlton de Lille.Le Carlton de Lille. © ES

Amende de Sarkozy réglée par l'UMP : Copé mis en examen

|  Par Mathilde Mathieu et Ellen Salvi

L'ancien président de l'UMP est mis en examen pour « abus de confiance ». Le parquet de Paris avait ouvert début juillet une enquête préliminaire sur ce même chef, après que Nicolas Sarkozy a fait payer par l'UMP l'amende de 363 615 euros que le conseil constitutionnel lui avait infligée lors du rejet de ses comptes de campagne 2012.

A l'ouverture du procès du Carlton, un DSK inflexible et un parfum de complot

|  Par Ellen Salvi

Au premier jour du procès pour « proxénétisme aggravé en réunion » qui se tient à Lille pendant trois semaines, 14 personnes, dont Dominique Strauss-Kahn, se sont retrouvées sur le banc des prévenus. La défense a tenté de plaider la nullité, arguant des écoutes administratives mystérieusement effectuées en dehors de toute procédure judiciaire. En vain.

Loi Macron : l'UMP soigne ses professions réglementées

|  Par Ellen Salvi et Yannick Sanchez

La loi Macron ne sera peut-être pas « la loi du siècle », elle n'en demeure pas moins un enjeu majeur pour la droite. Grâce aux professions réglementées, l'UMP a trouvé un argument en or pour justifier de voter contre un texte qu'elle a pourtant inspiré. Faute de faire entendre sa propre voix, l'opposition prête une oreille attentive aux sirènes des lobbys.

Nicolas Sarkozy et le boomerang des attentats de Paris

|  Par Ellen Salvi

Confronté à son bilan, critiqué pour son mélange des genres et réduit à l’atonie par une gauche gouvernementale qui empiète sur son terrain, le patron de l'UMP traverse une période pour le moins délicate. L'effet Sarkozy ne fonctionne plus, y compris dans ses propres rangs.

A Nice, Estrosi met en place son «Patriot Act»

|  Par Ellen Salvi

Décidé à ouvrir la marche en matière de lutte contre le terrorisme, le député et maire de Nice, Christian Estrosi, a fait voter par son conseil municipal, opposition comprise, une série de mesures exceptionnelles à la suite des attentats de Paris. Certaines d’entre elles inquiètent la section niçoise de la LDH.

La justice se dispute le dossier du stade de Nice

|  Par Michel Deléan et Ellen Salvi

Le stade de NiceLe stade de Nice © Reuters

La Chambre régionale des comptes PACA pointe plusieurs irrégularités dans le partenariat public-privé du stade de Nice. Le parquet de Marseille et le procureur national financier réclament tous les deux le dossier.