1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mar.28 avril 201528/04/2015 Édition du matin

Karl Laske

J'ai rejoint l'équipe de Mediapart en mai 2011. Auparavant, j'ai été journaliste au service société de Libération pendant dix-sept ans, où je me suis spécialisé dans les affaires judiciaires et les investigations. Entre 2007 et 2008, j'ai tenu une "chronique de la contestation" sur un blog, Indociles. Puis j’ai animé pendant un an le Contre-journal de Libération.

J'ai créé un collectif d'enquête, Victor Noir, auteur de deux livres: Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, et Putsch au PS (Denoël). J'ai d'autre part publié plusieurs livres : Le banquier noir (Seuil), sur le financier nazi François Genoud, Ils se croyaient intouchables (Albin Michel), sur les acteurs de l'affaire Elf, Des coffres si bien garnis (Denoël), sur la corruption internationale. J'ai été le co-auteur de Machinations (Denoël, réédité chez Pocket), consacré à l'affaire Clearstream, et du Vrai Canard (Stock, réédité en Points Seuil), une première enquête critique sur le Canard enchaîné.

Comme beaucoup de mes camarades, j'ai cherché à déjouer les frontières du secret. J’ai finalement surtout exploré les limites de l’éthique en politique.

(Photo Marc Chaumeil) 

Ses derniers articles

L'argent caché de Jean-Marie Le Pen en Suisse

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013.À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013. © Reuters

Selon les informations obtenues par Mediapart, le président d’honneur du Front national a été le bénéficiaire économique d’un « trust » géré en Suisse par son majordome, trésorier de son association de financement Cotelec. 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or, ont été déposés au nom de ce trust à la HSBC puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH).

Financement des campagnes FN: une nouvelle mise en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

La liste des mises en examen s'allonge dans l'enquête sur le financement des campagnes du Front national. Sighild Blanc, une proche de Frédéric Chatillon, le prestataire principal du FN avec sa société Riwal, a été mise en examen mercredi pour abus de biens sociaux, recel et blanchiment d'abus de biens sociaux.

L'argent du FN, l'autre lutte entre les Le Pen père et fille

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille.Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille. © Reuters
Derrière le vaudeville, l'argent. Le père comme la fille ont chacun leur propre micro-parti pour garder la haute main sur l'argent du Front national. Jean-Marie Le Pen n'a jamais révélé son fichier de donateurs et son association, Cotelec, continue d'accorder des prêts au FN ou à ses candidats.

Le commissaire aux comptes du FN mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Nicolas Crochet, le commissaire aux comptes du FN et du micro-parti de Marine Le Pen, a été mis en examen le 10 avril pour complicité d'escroquerie, blanchiment d'abus de biens sociaux, financement illégal de parti politique et recel d'abus de confiance.

FN: Frédéric Chatillon mis en examen pour financement illégal de parti politique

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011.Frédéric Chatillon accompagnant Marine Le Pen lors de son voyage en Italie, le 22 octobre 2011. © Capture d'écran d'un documentaire de Canal Plus.

L'enquête sur les financements de campagne du Front national avance. La mise en examen de Frédéric Chatillon, prestataire principal du FN, succède à celle d'Olivier Duguet, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen.

Financement du FN : les comptables dans le viseur des juges

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Contrevenant aux règles professionnelles, le commissaire aux comptes du FN et de Marine Le Pen, Nicolas Crochet, a salarié le vice-président du parti et plusieurs cadres frontistes en 2012, tout en certifiant les comptes de plusieurs prestataires au cœur de l'enquête judiciaire. Selon un responsable du FN, le cabinet de l'expert-comptable a été perquisitionné. 

Crimée et finances du FN: les textos secrets du Kremlin

|  Par Agathe Duparc et Karl Laske et Marine Turchi

Aymeric Chauprade, Jean-Luc Schaffhauser et Marine Le Pen au parlement européen, le 27 novembre 2014.Aymeric Chauprade, Jean-Luc Schaffhauser et Marine Le Pen au parlement européen, le 27 novembre 2014. © Reuters

Des milliers de documents ont été piratés par les hackers d'«Anonymous International» auprès d'un responsable de l'administration présidentielle russe. Il y est question de la manière dont Marine Le Pen doit être « remerciée » en échange de son soutien sur la Crimée, en mars 2014. Dans les mois qui suivent, la présidente du FN et son père ont obtenu des prêts russes à hauteur de 11 millions d'euros pour leur activité politique.

Le trésorier du microparti de Marine Le Pen a été mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Selon nos informations, l'homme d'affaires Axel Loustau, trésorier de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, a été mis en examen le 17 mars pour « escroqueries » dans le cadre de l'enquête sur le financement des élections législatives de 2012.

Une pseudo «guérillera» française poursuivie par un juge chilien

|  Par Karl Laske

Arrêtée le 17 février à la frontière indienne, Marie-Emmanuelle Verhoeven est réclamée par le Chili pour son implication présumée dans l’assassinat d’un sénateur proche de Pinochet, en avril 1991. Surnommée par la presse chilienne « la commandante Ana », la Française n’aurait été que l’informatrice d’un commissaire qui l’a mise en cause.

L'ex-trésorier de Marine Le Pen en eaux troubles

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Allié à un gérant d’entreprises de sécurité cité dans l’affaire de la campagne Balladur, Olivier Duguet, l’ancien trésorier de l’association de financement de Marine Le Pen, a tenté d’obtenir l’exploitation d’une source d’eau minérale dans les Hautes-Alpes pour le compte d’une mystérieuse « société d’exploitation ». L’entreprise, qui prétend réunir 15 à 20 millions d’euros, refuse de divulguer le nom de ses investisseurs.

Mis en examen, Claude Guéant est au cœur de l'affaire des financements libyens

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Claude Guéant, Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy à Tripoli, en 2007.Claude Guéant, Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy à Tripoli, en 2007. © Reuters

L'ancien n° 2 de l’Élysée et ancien ministre de l’intérieur est désormais, pour les juges, le suspect n° 1. Il a été mis en examen, samedi 7 mars, pour « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée », « faux » et « usage de faux », dans un volet de l’affaire des financements libyens de Nicolas Sarkozy. À travers lui, c’est bien sûr le bras droit de l’ancien président de la République qui est poursuivi.

Financement du FN: la justice explore le maquis financier de plusieurs sociétés

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

La récente mise en examen du prestataire de services du FN Frédéric Chatillon tétanise le FN. Des perquisitions ont eu lieu dans les bureaux d’Axel Loustau, trésorier de l’association de financement Jeanne. L’enquête a révélé des virements croisés et des sorties d’argent en espèces sur les comptes de l’agence de communication Riwal.

Airbus est menacé par une affaire de commissions occultes

|  Par Karl Laske et Geoffrey Le Guilcher et Geoffrey Livolsi

Un contrat de 10 milliards de dollars portant sur la livraison de 160 Airbus, signé en 2007, a-t-il donné lieu à un système de commissions occultes ? Deux intermédiaires turcs accusent le groupe aéronautique. La brigade financière enquête. Mediapart a obtenu un document manuscrit attribué au numéro trois du groupe, fixant le niveau des commissions à 250 millions de dollars.

Kouachi-Coulibaly, le réseau terroriste oublié par les services de renseignement

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

© Marion Montaigne.

L’apparition d’Amedy Coulibaly dans les attaques de Montrouge et de la porte de Vincennes, après le massacre de Charlie Hebdo, prouve l’implication d’un groupe structuré qui va au-delà des frères Kouachi, selon les documents obtenus par Mediapart.

Le troisième prêt russe des Le Pen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine et Jean-Marie Le Pen, au congrès du FN, le 29 novembre 2014.Marine et Jean-Marie Le Pen, au congrès du FN, le 29 novembre 2014. © Reuters

Le président d’honneur du Front national a expliqué à Mediapart avoir d’ores et déjà décroché un nouveau financement pour son micro-parti Cotelec, dont il n'a pas communiqué le montant. Après l’emprunt de 9 millions auprès de la First Czech Russian Bank (FCRB), et celui de 2 millions d’une émanation de la banque d’État VEB Capital, c’est donc le troisième emprunt obtenu en Russie. « Je peux même vous dire que j’étais emprunteur de 20 millions », a dévoilé Le Pen.

Argent du FN: les hommes de la filière russe

|  Par Agathe Duparc et Karl Laske et Marine Turchi

Après avoir expliqué avoir été « contrainte » de se tourner vers la Russie, Marine Le Pen a dévoilé lundi cinq réponses de banques. Mais le FN se refuse à rendre publics ses contrats de prêts en Russie. Pour obtenir ces financements, le parti d'extrême droite a mobilisé une galaxie d'intermédiaires et d'oligarques. Enquête sur les principaux acteurs de cette opération.

La Russie au secours du FN : deux millions d’euros aussi pour Jean-Marie Le Pen

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske et Marine Turchi

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen au parlement européen.Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen au parlement européen. © Reuters

Parallèlement à l’emprunt par le FN de 9 millions d’euros, l’association de financement présidée par Jean-Marie Le Pen a reçu, en avril 2014, deux millions d’euros d’une société chypriote détenue par Yuri Kudimov, un ancien du KGB reconverti dans la banque d’État russe VEB Capital. L’argent a été envoyé depuis un compte suisse. Le Pen affirme qu’il s’agit d’un prêt.

Sarkozy-Kadhafi: des experts valident l’authenticité du document de Mediapart

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

25 juillet 2007. Claude Guéant (à gauche) et Nicolas Sarkozy retrouvent le colonel Kadhafi à Tripoli.25 juillet 2007. Claude Guéant (à gauche) et Nicolas Sarkozy retrouvent le colonel Kadhafi à Tripoli. © Reuters

Les juges chargés d’enquêter sur le document publié par Mediapart concernant les financements libyens de Sarkozy en 2007 ont désigné un collège d’experts en écritures. Rendue le 6 novembre, la conclusion des trois graphologues est formelle : la signature figurant sur le document est « de la main de Moussa Koussa », l’ancien chef des services secrets du régime libyen.

Dieudonné et Soral créent leur parti de l'obsession antisémite

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Alain Soral et Dieudonné dans leur vidéo, le 11 novembre 2014.Alain Soral et Dieudonné dans leur vidéo, le 11 novembre 2014. © Capture d'écran de la vidéo d'ERTV

Dans une vidéo, le pamphlétaire d’extrême droite et l’humoriste officialisent la création du parti Réconciliation nationale. Ils annoncent « un parti antisystème » en multipliant les commentaires antisémites. Le parti s'expose à une procédure de dissolution.

Affaires africaines: 10 millions d’euros pour faire taire Pierre Péan

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Ziad Takieddine et Pierre PéanZiad Takieddine et Pierre Péan

Selon des documents obtenus par Mediapart, l’homme d’affaires Ziad Takieddine a offert, fin 2013, aux autorités gabonaises de surseoir à la parution d’un livre de Pierre Péan moyennant un versement sur le compte d’une société suisse, et l’emploi d’un ami du journaliste. Le porte-parole du président gabonais Ali Bongo accuse Pierre Péan d’avoir été partie prenante de ce « protocole » secret. Le journaliste dénonce une machination.