1€

Testez-nous pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Dim.20 avril 201420/04/2014 Dernière édition

Karl Laske

J'ai rejoint l'équipe de Mediapart en mai 2011. Auparavant, j'ai été journaliste au service société de Libération pendant dix-sept ans, où je me suis spécialisé dans les affaires judiciaires et les investigations. Entre 2007 et 2008, j'ai tenu une "chronique de la contestation" sur un blog, Indociles. Puis j’ai animé pendant un an le Contre-journal de Libération.

J'ai créé un collectif d'enquête, Victor Noir, auteur de deux livres: Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, et Putsch au PS (Denoël). J'ai d'autre part publié plusieurs livres : Le banquier noir (Seuil), sur le financier nazi François Genoud, Ils se croyaient intouchables (Albin Michel), sur les acteurs de l'affaire Elf, Des coffres si bien garnis (Denoël), sur la corruption internationale. J'ai été le co-auteur de Machinations (Denoël, réédité chez Pocket), consacré à l'affaire Clearstream, et du Vrai Canard (Stock, réédité en Points Seuil), une première enquête critique sur le Canard enchaîné.

Comme beaucoup de mes camarades, j'ai cherché à déjouer les frontières du secret. J’ai finalement surtout exploré les limites de l’éthique en politique.

(Photo Marc Chaumeil) 

Ses derniers articles

Marine Le Pen condamnée pour de faux tracts

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen sur France 3 Nord-Pas-de-Calais.Marine Le Pen sur France 3 Nord-Pas-de-Calais.

La présidente du FN a été condamnée jeudi à 10 000 euros d'amende dans l'affaire du faux tract appelant à voter Jean-Luc Mélenchon, lors de la législative de 2012, et utilisant une calligraphie arabe. Mediapart avait identifié des militants frontistes impliqués dans sa distribution.

Plainte contre François Lamy pour la cession d'un parking à Palaiseau

|  Par Karl Laske

Un professeur de droit public a déposé une plainte pénale à Évry pour « détournement de biens publics » contre François Lamy, ministre délégué à la ville et ancien député et maire de Palaiseau. Il lui reproche d’avoir bradé un parking public pour favoriser une opération immobilière.

Ecoutes: les mensonges et silences de l’avocat de Sarkozy

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Me Herzog, avocat de "Paul Bismuth".Me Herzog, avocat de "Paul Bismuth". © Reuters

Pour sa première prise de parole publique après les révélations de Mediapart, Me Thierry Herzog a assuré, sur Europe 1, jeudi 20 mars : « Je ne suis soupçonné de rien. » « Le moment venu, s'il le faut, je m'en expliquerai », a-t-il ajouté, gêné.

Ecoutes : le complot de Sarkozy contre ces «bâtards» de juges

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierre Herzog. Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierre Herzog. © Reuters

Mediapart révèle la teneur de sept écoutes judiciaires. L’ancien président a mis en place un cabinet noir pour neutraliser les juges qui enquêtent sur lui. Le magistrat Gilbert Azibert est bien intervenu auprès de trois conseillers de la Cour de cassation. L’avocat de Nicolas Sarkozy est informé par une taupe dans l’appareil d’État.

Un ambassadeur évoque les financements libyens de Sarkozy

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Sarkozy et Kadhafi, en 2007, à l'Elysée. MM. Sarkozy et Kadhafi, en 2007, à l'Elysée. © Reuters

L’ex-ambassadeur de France en Libye François Gouyette, aujourd’hui en poste à Tunis, a été entendu fin janvier par les juges. Le diplomate a déclaré qu’un de ses contacts libyens lui avait confirmé, en 2011, « qu’il y avait eu effectivement un financement de la campagne présidentielle de M. Sarkozy ».

Affaire Kadhafi : ce que disent les écoutes de Brice Hortefeux

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Hortefeux et Takieddine, au domicile de ce dernier, en 2005MM. Hortefeux et Takieddine, au domicile de ce dernier, en 2005 © dr

Mediapart rend public le contenu d’écoutes téléphoniques de Brice Hortefeux dans l’affaire des financements libyens. Le patron de la police judiciaire parisienne y explique à l’ancien ministre comment se « préparer » à une audition par les juges, en lui signalant des questions qui lui seraient posées et en lui soufflant les documents qu’il devra apporter pour assurer ses arrières.

Marchés truqués en Essonne: Xavier Dugoin, un revenant aux affaires

|  Par Karl Laske

Selon des documents et des témoignages obtenus par Mediapart, les marchés publics ont été truqués au syndicat intercommunal SIARCE, présidé par l’ancien président du conseil général de l’Essonne, déjà condamné pour malversations. Xavier Dugoin se représente aux municipales à Mennecy, sur la liste de son fils, Jean-Philippe, un proche d’Yves Jégo.

Karachi : les quatre leçons de l’enquête

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

MM. Sarkozy, Balladur et Léotard.MM. Sarkozy, Balladur et Léotard. © Reuters

Les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire ont signifié, lundi 10 février, la fin de leur instruction. Dans un document de 168 pages, ils résument trois ans d’investigations. Ventes d’armes, commissions occultes, valises d’espèces, financements politiques illicites, zones d'ombres persistantes : Mediapart analyse le document clé des magistrats et tire les premières leçons de l'enquête judiciaire.

50 millions pour Sarkozy : l'accusation de l'ancien chef de l'Etat libyen

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Mohamed el-MegariefMohamed el-Megarief © Reuters

« Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant « un dernier versement » intervenu en 2009. Mediapart s’est procuré le manuscrit non caviardé par l’éditeur.

Argent libyen: le faux témoin de Sarkozy

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Nicolas Sarkozy s’est appuyé devant les juges sur un faux témoignage pour tenter de discréditer l’authenticité d'un document révélé en avril 2012 par Mediapart concernant les soupçons de financements libyens. Les avocats de Mediapart viennent de demander aux juges d'enquêter. Nos révélations sur ce « témoin » montrent qu'il est également visé par plusieurs plaintes en marge de la faillite de la raffinerie Petroplus.

Sarkozy-Kadhafi: un témoin de l’accord financier s’exprime

|  Par Karl Laske

Tahaer Dahec indique avoir été présent lors des tractations fixant à 57 millions d’euros le montant du financement libyen de Sarkozy, en octobre 2006, à Tripoli.

Essonne: une affaire de déchets menace le clan Valls

|  Par Karl Laske

Trois agglomérations refusent depuis 18 mois de livrer leurs encombrants à l’entreprise attributaire Paprec. À la tête de cette fronde, le bras droit de Valls et maire d’Évry Francis Chouat, qui n’a pas accepté que l’usine qu’il présidait perde le marché.

Conflit d’intérêts à Evry : les omissions de Valls

|  Par Karl Laske

Le ministre de l’intérieur avait indiqué que le marché d’études urbanistiques, attribué en avril 2011 à son ex-compagne, avait été interrompu, sans indemnité, par son successeur. En réalité, il lui a attribué un second marché en mai 2012.

Karachi: le parquet préconise la CJR pour Léotard et Balladur

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur et François Léotard, en 1995. Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur et François Léotard, en 1995. © Reuters

L’avocat des familles des victimes avait demandé aux juges, le 4 décembre, de se dessaisir au profit de la Cour de justice de la République. Balladur et Léotard sont soupçonnés d’avoir favorisé le versement de commissions illégitimes lors de ventes d’armes au Pakistan et à l'Arabie saoudite. Nicolas Sarkozy, lui aussi soupçonné, n'est pas visé par le parquet.

Valls est pris dans un conflit d'intérêts dans l'aménagement d'Evry

|  Par Karl Laske

Le ministre de l’intérieur a attribué, en avril 2011, le marché « d’élaboration du projet de territoire » de l’agglomération d’Évry à une urbaniste qui n’est autre que son ex-compagne. Parmi les candidats non retenus, l’architecte Michel Cantal-Dupart, moins-disant, s’étonne des modalités de l’appel d’offres.

Assassinat du juge Borrel : les nouvelles révélations du témoin clé

|  Par Karl Laske

Vidéo dans l'article.Vidéo dans l'article.

Dans un entretien à Mediapart, Mohamed Alhoumekani, l’homme qui avait révélé en 2000 la possible implication de l’actuel président de Djibouti dans le meurtre du magistrat français, révèle les pressions dont il a fait l’objet au Yémen, où il a été détenu durant 47 jours. Les autorités yéménites et djiboutiennes lui ont demandé de se rétracter en échange de sa libération. Une somme de cinq millions de dollars lui aurait été proposée, ainsi qu’à Élisabeth Borrel, la veuve du magistrat.

Attentats anti-basques des années 80 : un policier espagnol accuse la France

|  Par Karl Laske

Le 25 octobre 1985, devant l'hôtel Monbar, deux des quatre victimes. Cliquer pour agrandir.Le 25 octobre 1985, devant l'hôtel Monbar, deux des quatre victimes. Cliquer pour agrandir. © Daniel Velez

Interviewé pour la première fois en France, Jose Amedo Fouce, ancien commissaire de police espagnol, lève le voile sur l’action décisive des fonctionnaires français au sein des Groupes antiterroristes de libération (GAL) qui ont fait 27 morts et 30 blessés au Pays basque entre 1983 et 1987. Un policier aurait supervisé, sur le terrain, les attaques les plus meurtrières de ce contre-terrorisme d’État en réponse aux attentats du mouvement indépendantiste basque ETA.

Libye: Sarkozy en difficulté devant la justice

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Après un an et demi d’investigations, aucun élément matériel n’a permis de mettre en cause l’authenticité du document publié par Mediapart en avril 2012 sur le financement libyen de Nicolas Sarkozy. L’ancien président a été entendu le 10 octobre par les juges chargés d’instruire sa plainte pour « faux et usage de faux » contre Mediapart : nous publions ses principales déclarations. Par ailleurs, une information judiciaire se poursuit pour « corruption active et passive », « trafic d'influence », « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux ».

Karachi : les juges découvrent un document signé Sarkozy

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

© Reuters

Par un courrier officiel daté du 19 décembre 1994, Nicolas Sarkozy, alors ministre du budget, a donné « son accord » aux lettres de garantie destinées à couvrir un contrat avec l'Arabie saoudite et des commissions versées au réseau Takieddine. Cette autorisation signée a permis à Ziad Takieddine de recevoir des paiements anticipés, en partie reversés à Thierry Gaubert, alors collaborateur de Sarkozy.

Karachi: un avocat réclame la CJR pour Sarkozy, Léotard et Balladur

|  Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur et François Léotard, en 1995. Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur et François Léotard, en 1995. © Reuters

L’avocat des familles des victimes de l’attentat de Karachi, Me Olivier Morice, a demandé aux juges, le 4 décembre, de se dessaisir au profit de la Cour de justice de la République. L'ancien premier ministre et ses deux ministres sont soupçonnés d’avoir favorisé le versement de commissions illégitimes lors de ventes d’armes au Pakistan et à l'Arabie saoudite.