2 mois offerts

Offre spéciale : 2 mois d'abonnement offerts

Profitez de l'offre spécial été : 3 mois pour 9€ seulement, soit 2 mois d'abonnement offerts. Clef usb, stylo, stickers... Des cadeaux Mediapart pour les 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Sam.29 août 201529/08/2015 Dernière édition

Karl Laske

J'ai rejoint l'équipe de Mediapart en mai 2011. Auparavant, j'ai été journaliste au service société de Libération pendant dix-sept ans, où je me suis spécialisé dans les affaires judiciaires et les investigations. Entre 2007 et 2008, j'ai tenu une "chronique de la contestation" sur un blog, Indociles. Puis j’ai animé pendant un an le Contre-journal de Libération.

J'ai créé un collectif d'enquête, Victor Noir, auteur de deux livres: Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, et Putsch au PS (Denoël). J'ai d'autre part publié plusieurs livres : Le banquier noir (Seuil), sur le financier nazi François Genoud, Ils se croyaient intouchables (Albin Michel), sur les acteurs de l'affaire Elf, Des coffres si bien garnis (Denoël), sur la corruption internationale. J'ai été le co-auteur de Machinations (Denoël, réédité chez Pocket), consacré à l'affaire Clearstream, et du Vrai Canard (Stock, réédité en Points Seuil), une première enquête critique sur le Canard enchaîné.

Comme beaucoup de mes camarades, j'ai cherché à déjouer les frontières du secret. J’ai finalement surtout exploré les limites de l’éthique en politique.

(Photo Marc Chaumeil) 

Ses derniers articles

Vengeance d’Etat au tribunal contre le “Mister Q” de la DGSE

|  Par Karl Laske

Poursuivi depuis cinq ans pour son livre de mémoires, Maurice Dufresse, alias Pierre Siramy, ancien responsable du service technique d’appui de la DGSE, a comparu début juillet, en toute discrétion, devant le tribunal correctionnel, pour « violation du secret de la défense nationale ». Saisi d'une plainte du ministre de la défense, le parquet a requis deux mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende.

Maurice Dufresse, alias Pierre Siramy, s'est établi à Saint Lô.Maurice Dufresse, alias Pierre Siramy, s'est établi à Saint Lô. © DR

Les juges percent les secrets de la fuite du bras droit de Kadhafi

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Claude Guéant, Bernard Squarcini, Bachir Saleh et Alexandre DjouhriClaude Guéant, Bernard Squarcini, Bachir Saleh et Alexandre Djouhri

Des vérifications téléphoniques prouvent que l’intermédiaire Alexandre Djouhri, proche de Claude Guéant, a bien organisé l’exfiltration de Paris vers le Niger du dirigeant libyen Bachir Saleh, sous le coup d’un mandat et d'une notice rouge d’Interpol, en 2012. Le tout en présence de l’ancien patron des services secrets intérieurs, Bernard Squarcini.

Comment le fisc a enterré le dossier Guéant

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Claude Guéant était ministre de l'intérieur au moment du contrôle fiscal..Claude Guéant était ministre de l'intérieur au moment du contrôle fiscal.. © Reuters

Selon des documents obtenus par Mediapart, la Direction générale des finances publiques a été informée dès 2011 d’une possible fraude fiscale de Claude Guéant lors de l’achat de son appartement parisien. Alors que l’administration soulignait « les manquements » dans ses déclarations, Bercy a jugé, en 2012, les réponses de l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy satisfaisantes.

Derrière l’alibi des tableaux de Guéant, la piste de l’argent libyen

|  Par Karl Laske et Fabrice Arfi

Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, son secrétaire général de l'Élysée, en 2008Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, son secrétaire général de l'Élysée, en 2008 © Reuters

Alors que l’ancien ministre de l’intérieur assure avoir obtenu, en 2008, 500 000 euros de la vente de deux tableaux d’un maître néerlandais, les investigations révèlent que le banquier soupçonné d’avoir effectué le virement en sa faveur, Wahib Nacer, était l’un des gestionnaires des comptes de Bachir Saleh, le patron du puissant fonds d’investissement libyen en Afrique.

Les dirigeants de la mosquée d’Evry visés par une enquête financière

|  Par Karl Laske

Le parquet d’Évry a ouvert une enquête préliminaire pour des faits « d’abus de confiance » présumés dans la gestion de l’Association culturelle des musulmans d’Ile-de-France (Acmif). Le domicile du recteur de la mosquée d’Évry a été perquisitionné courant mai.

Le Pérou condamné par la Cour interaméricaine des droits de l'homme

|  Par Karl Laske

La juridiction a jugé l’État péruvien responsable de l’exécution extrajudiciaire de l’un des preneurs d’otages de l’ambassade du Japon, en 1997, alors qu’il était entre les mains des forces de l’ordre, désarmé et entravé. Le président Ollanta Humala a réagi en contestant devoir payer les frais de justice des deux ONG plaignantes.

L'affaire de la NSA révèle les failles techniques de la sécurité nationale

|  Par Karl Laske

De hauts fonctionnaires liés au monde du renseignement soulignent leurs craintes devant l’importance de l’opération d’écoute américaine. De lourdes interrogations se font jour sur les matériels, et la crainte que l’encodage français des communications n’ait été mis au jour par les Américains.

Financement du FN: le parquet engage de nouvelles poursuites

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Malgré la bourde parlementaire qui lui a profité, l’affaire des financements de campagne du parti d’extrême droite n'est pas enterrée. Selon nos informations, le parquet a délivré le 19 juin un réquisitoire supplétif pour engager de nouvelles mises en examen visant notamment le FN en qualité de personne morale.

Une enquête est ouverte sur les comptes cachés de Jean-Marie Le Pen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Jean-Marie Le Pen au parlement européen le 19 mai.Jean-Marie Le Pen au parlement européen le 19 mai. © Reuters

Le parquet national financier a ouvert lundi une enquête pour « blanchiment de fraude fiscale ». En cause, un compte à la HSBC Guernesey officiellement détenu depuis Genève par son majordome, et celui détenu par sa femme au Crédit suisse.

Financements du FN: le trésorier du parti chez les juges

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen au 20 heures de TF1, le 9 avril 2015.Marine Le Pen au 20 heures de TF1, le 9 avril 2015. © Reuters

L’enquête sur le micro-parti de Marine Le Pen, et l’agence de communication Riwal, débouche désormais sur l'implication présumée de l'état-major du Front national. Le montant des détournements est estimé à 10 millions d'euros sur le financement des campagnes présidentielle et législatives de 2012. Le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, a été placé aujourd'hui sous le statut de témoin assisté.

Un troisième compte en Suisse pour les Le Pen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Jany et Jean-Marie Le Pen, le 21 mars 2010, à Nice, au second tour des élections régionales.Jany et Jean-Marie Le Pen, le 21 mars 2010, à Nice, au second tour des élections régionales. © Reuters

Selon nos informations, le Parquet national financier a été saisi de l'enquête sur l'affaire des fonds suisses de Jean-Marie Le Pen. Outre le compte détenu par son majordome à la HSBC, et celui ouvert à l'UBS, dans les années 1980, Jany Paschos, l'actuelle épouse de Jean-Marie Le Pen, a détenu des avoirs au Crédit suisse jusqu’en 2008. 

Financement du FN: un vice-président du parti mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen, Jean-François Jalkh et Florian Philippot à l'Élysée, le 16 mai 2014.Marine Le Pen, Jean-François Jalkh et Florian Philippot à l'Élysée, le 16 mai 2014. © Reuters

Jean-François Jalkh a été mis en examen le 19 mai en tant que secrétaire général de Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen. Il s'agit de la huitième mise en examen dans cette enquête sur le financement des campagnes du parti.

Le FN a obtenu ses millions russes, une enquête parlementaire est ouverte

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Au parlement européen, le 29 avril 2015.Au parlement européen, le 29 avril 2015. © Reuters

Selon nos informations, le FN a reçu l'intégralité du prêt russe de 9 millions d'euros. De nombreuses zones d'ombre subsistent. Une commission d'enquête parlementaire sur ces financements débutera à l'automne.

Financement du FN: le micro-parti de Marine Le Pen mis en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

L'association Jeanne, pièce maîtresse du financement de l'activité politique de Marine Le Pen, est mise en examen en tant que personne morale pour « escroqueries ».

Le Pen: les dessous financiers du clash père-fille

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Le Pen père en invité surprise du meeting FN du 1er Mai.Le Pen père en invité surprise du meeting FN du 1er Mai. © Reuters

La mise au ban du fondateur du Front national va poser trois problèmes financiers à Marine Le Pen : les enquêtes sur la fortune cachée de son père, le partage de la propriété de Montretout, et l’argent perdu des micro-partis Cotelec et Promelec.

Les placements en or du clan Le Pen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Jean-Marie Le Pen, célébrant l'anniversaire de Jeanne d'Arc, le 7 janvier 2012.Jean-Marie Le Pen, célébrant l'anniversaire de Jeanne d'Arc, le 7 janvier 2012. © Reuters

Jean-Marie Le Pen a détenu 1,7 million d’euros en lingots et pièces d’or à travers le trust de son majordome à la HSBC, mais il a aussi effectué un achat de lingot à Paris qu’il a omis de faire figurer dans sa déclaration de patrimoine. Son assistant Gérald Gérin a également acheté pour 90 000 euros d'or à Paris. Depuis 2010, le fondateur du FN, suivi par Marine Le Pen, a multiplié les déclarations en faveur d’un retour du système monétaire à l’étalon or.

La fortune à géométrie variable de Jean-Marie Le Pen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Jean-Marie et Marine Le Pen lors du congrès du FN, à Lyon, le 30 novembre 2014.Jean-Marie et Marine Le Pen lors du congrès du FN, à Lyon, le 30 novembre 2014. © Reuters

Depuis l’héritage Lambert en 1976, jusqu'à l'ouverture d'une enquête sur son patrimoine fin 2013, le fondateur du FN n’a cessé de faire l’objet de vérifications fiscales, de subir des pénalités, et de les contester.

L'argent caché de Jean-Marie Le Pen en Suisse

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013.À la convention du FN pour les municipales, le 17 novembre 2013. © Reuters

Selon les informations obtenues par Mediapart, le président d’honneur du Front national a été le bénéficiaire économique d’un « trust » géré en Suisse par son majordome, trésorier de son association de financement Cotelec. 2,2 millions d’euros, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or, ont été déposés au nom de ce trust à la HSBC puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH).

Financement des campagnes FN: une nouvelle mise en examen

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

La liste des mises en examen s'allonge dans l'enquête sur le financement des campagnes du Front national. Sighild Blanc, une proche de Frédéric Chatillon, le prestataire principal du FN avec sa société Riwal, a été mise en examen mercredi pour abus de biens sociaux, recel et blanchiment d'abus de biens sociaux.

L'argent du FN, l'autre lutte entre les Le Pen père et fille

|  Par Karl Laske et Marine Turchi

Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille.Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen le 18 février 2012, à la convention du FN à Lille. © Reuters
Derrière le vaudeville, l'argent. Le père comme la fille ont chacun leur propre micro-parti pour garder la haute main sur l'argent du Front national. Jean-Marie Le Pen n'a jamais révélé son fichier de donateurs et son association, Cotelec, continue d'accorder des prêts au FN ou à ses candidats.