1€

2 mois offerts : plus que quelques jours pour en profiter

Mediapart fête son 7e anniversaire ! Offre spéciale : 3 mois d'abonnement pour 9€ seulement. En cadeau, des places pour le Cirque Romanes pour les 10 premiers abonnés.

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Ven.27 mars 201527/03/2015 Édition de la mi-journée

Pierre Puchot

Né en 1980, deux années d'école à Marseille, deux autres à La Croix, deux essais aussi, Tunisie, une révolution arabe (Galaade, 2011) et La révolution confisquée, enquête sur la transition démocratique en Tunisie (Sindbad/Actes Sud, 2012). Reporter Maghreb & Moyen-Orient à Mediapart depuis 2008.

Ses derniers articles

Accusé d'immobilisme, le nouveau pouvoir tunisien promet des «réformes concrètes»

|  Par Pierre Puchot

Samira Merai, nouvelle ministre de la femme et de famille, dans son bureau de Tunis.Samira Merai, nouvelle ministre de la femme et de famille, dans son bureau de Tunis. © PP

La participation du parti musulman Ennahda au gouvernement tunisien mené par le parti Nida Tounes illustre l'alliance des deux formations qui, depuis 2011, ont évité d'entreprendre toute réforme de fond. Ce tête-à-tête est à peine troublé par le parti libéral Afek Tounes. Portrait, à Tunis, de cette nouvelle coalition au pouvoir pour cinq ans.

Le conflit au Yémen, nouveau terrain d'affrontement Iran-Arabie saoudite

|  Par Pierre Puchot

L’entrée en guerre de l’Arabie saoudite au Yémen, plongé dans la guerre civile, ouvre un nouveau front au Moyen-Orient dans la lutte que se livrent Riyad et Téhéran. L'Iran soutient la rébellion houthiste dont l'offensive met fin à un dialogue national qui laissait espérer un horizon pacifié.

Contre le terrorisme, un long combat tunisien

|  Par Pierre Puchot

Les forces de police tunisiennes devant le Parlement. Tunis, 18 mars 2015Les forces de police tunisiennes devant le Parlement. Tunis, 18 mars 2015 © Reuters

3 000 à 4 000 Tunisiens partis en Syrie et en Irak, 500 revenus et 400 arrêtés, tels sont les chiffres communiqués par les autorités tunisiennes, pour évaluer la menace terroriste en Tunisie. Mais le phénomène ne date pas d’hier, pas même de la révolution.

Amiram Levin : « Depuis 1973, il n’y a plus de menace pour la survie d’Israël »

|  Par Pierre Puchot

Ancien directeur adjoint du Mossad, le service de renseignement israélien, le général à la retraite Amiram Levin fustige le dogme du tout sécuritaire défendu par Benjamin Netanyahou et estime qu’il est temps pour Israël de négocier pour permettre la création d’un État palestinien. 

En Israël, la peur l'a emporté

|  Par Pierre Puchot

Dimanche 15 mars, place Rabin, à Tel-AvivDimanche 15 mars, place Rabin, à Tel-Aviv © Pierre Puchot

En se mobilisant massivement et en votant pour le parti de droite, le Likoud, les Israéliens ont envoyé un message clair de soutien à Benjamin Netanyahou et à sa politique de guerre permanente. « Tant que je serai premier ministre, il n’y aura pas d’État palestinien », avait déclaré le leader du Likoud la veille du scrutin.

Ofer Zalzberg: «Israël est confronté à une profonde crise d’identité»

|  Par Pierre Puchot

Alors que le conflit avec les Palestiniens a été le grand absent de cette campagne électorale, la référence au sionisme s'est révélée omniprésente. D’où provient cette obsession identitaire, près de 70 ans après la fondation de l’État d’Israël ? Entretien avec l'analyste politique israélien Ofer Zalzberg.

Israël: Netanyahou est menacé par les centristes de l’Union sioniste

|  Par Pierre Puchot

Centre-ville de Tel-Aviv, dimanche 15 mars.Centre-ville de Tel-Aviv, dimanche 15 mars. © Pierre Puchot

Les élections israéliennes ont lieu mardi. Quels que soient les résultats, aucune hypothèse, pas même une coalition entre les deux partis antagonistes, Union sioniste et Likoud, n'est à exclure. Benjamin Netanyahou peut encore espérer être reconduit au poste de premier ministre malgré son rejet par une large partie de l'électorat. Derniers jours de campagne, à Tel-Aviv et Jérusalem.

En Israël, la «Joint List» rassemble Arabes et Juifs et bouscule la campagne

|  Par Pierre Puchot

Ce peut être un espoir dans un horizon bien sombre. À l’issue des élections israéliennes du 17 mars, la troisième force du pays pourrait bien être la « Joint List », formée à partir de l’union des partis arabes mais qui compte également des candidats juifs. De quoi faire entendre une troisième voix, derrière le Likoud et l'Union sioniste ? Entretien avec la candidate Ayda Touma Souleman.

A Tunis, avec la famille de Yoav Hattab, mort dans les attentats de Paris

|  Par Pierre Puchot

Veillée en hommage à Yoav Hattab, Tunis, samedi 17 janvier.Veillée en hommage à Yoav Hattab, Tunis, samedi 17 janvier. © Reuters

Le jeune Tunisien a été tué dans l'Hyper Cacher le 9 janvier à Paris. En Tunisie, la situation des juifs demeure contradictoire, entre coexistence millénaire, sentiment fort d’attachement à leur pays de naissance et craintes que ne prolifèrent les agressions antisémites. De notre envoyé spécial.

Majd, révolutionnaire traqué par le régime syrien et l'Etat islamique

|  Par Pierre Puchot

Mohamed Majd Aldik, Saint-Denis, janvier 2015.Mohamed Majd Aldik, Saint-Denis, janvier 2015. © PP

Éclipsée par la progression de l'organisation de l'État islamique, la révolution syrienne se poursuit dans le silence des médias internationaux. Voici le récit de Mohamed Majd Aldik, militant révolutionnaire échappé de la ville de Douma, en banlieue de Damas, et arrivé en France fin décembre 2014. Un témoignage de premier plan sur une révolution assiégée par le régime syrien et l’État islamique.

Bernard Rougier: «Malgré la répression, un retour à l'ordre est impossible en Egypte»

|  Par Pierre Puchot

Le régime militaire égyptien est-il stable? Pourquoi l'Occident a-t-il cautionné la répression dans le sang des Frères musulmans? Quel est le nouveau rôle de l'Arabie saoudite? Que sont le wahhabisme et le salafisme? L'Europe peut-elle contribuer à la réforme de l'islam? Entretien avec le chercheur Bernard Rougier qui a codirigé le livre L'Égypte en révolutions.

L’Arabie saoudite tient la France et les Etats-Unis en otages

|  Par Thomas Cantaloube et Pierre Puchot

Pétrole, armes, renseignements : voilà ce qu'échangent les Occidentaux avec le royaume saoudien en proclamant que ce régime des plus répressifs est un partenaire qui a le mérite de la stabilité. Ce faisant, la France et les États-Unis, entre autres, sont pris en tenaille.

Que dit la vidéo antidjihadiste du gouvernement ?

|  Par Pierre Puchot et Louise Fessard

Le gouvernement français s’est lancé mercredi 28 janvier dans la contre-propagande antidjihadiste sur Internet avec un site et une vidéo choc. Le but ? Viser les jeunes « qui s'interrogent » et non ceux qui ont déjà basculé, selon Christian Gravel qui dirige le service d’information du gouvernement. Décryptage.

Syrie : la faillite de la communauté internationale

|  Par Agathe Duparc et Pierre Puchot

Depuis plus de trois années, la Syrie est en guerre. Tout porte à croire que le conflit va durer : la tragédie syrienne marque aussi la grande faillite de la communauté internationale et de l’ONU, incapables de produire une solution politique pour mettre fin au conflit le plus meurtrier de ce début de siècle.

Arabie saoudite: une périlleuse succession s'engage après la mort d'Abdallah

|  Par Pierre Puchot

Le royaume a été bousculé ces dernières années par Washington sur le dossier iranien comme sur la question pétrolière. Il a aussi été contraint de sortir de sa posture attentiste pour devenir actif sur le terrain syrien. Pour le successeur du roi Abdallah, qui vient de mourir, l'avenir s'annonce tout aussi périlleux : face aux États-Unis comme face à ses voisins.

Au Yémen, «la dynamique de partition est plus que jamais d’actualité »

|  Par Pierre Puchot

Après la chute de la capitale Sanaa en septembre, c’est au tour du palais du président Hadi d’être assiégé par les rebelles houthistes (chiites) d’Ansar Allah. Décryptage avec Laurent Bonnefoy, chercheur au CNRS et spécialiste de la péninsule Arabique.

Plongée dans les lectures des djihadistes des attentats de Paris

|  Par Pierre Puchot

Mediapart s’est procuré la totalité du corpus des textes saisis en 2010 aux domiciles de Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly. Une documentation idéologique pour justifier les attentats qui apparaît souvent comme contradictoire, à très forte tonalité politique. Nous avons également interrogé un militant djihadiste soutenant les attentats de Paris, et sollicité l’analyse du chercheur Romain Caillet.

Netanyahou tente une opération récupération

|  Par Pierre Puchot

Le premier ministre israélien utilise les attentats de Paris pour exporter sa vision d'une guerre contre l’ensemble des forces à référence islamique, qu’il associe de manière indifférenciée, même si le Hezbollah et le Hamas ont condamné les attentats.

AQPA et Youssef Al Ayyiri, inspirateurs des frères Kouachi

|  Par Pierre Puchot

© François Boucq

L’histoire de cette branche d’Al-Qaïda basée au Yémen, dont se revendiquent les frères Kouachi, témoigne en elle-même des évolutions du djihadisme mondialisé, à la pointe des technologies de communication en ligne comme des techniques de combat.  

Les questions auxquelles l’exécutif va devoir répondre

|  Par Michel Deléan et Mathieu Magnaudeix et Mathilde Mathieu et Pierre Puchot et Michel de Pracontal

Dans les prochains jours, l'exécutif devra répondre à des questions très lourdes, alors que les services spécialisés évaluent à 1 200 environ le nombre de « djihadistes potentiels » en France. « Quand il y a 17 morts, c'est qu'il y a eu des failles », a admis le premier ministre.