2 mois offerts

2 mois d'abonnement offerts

Abonnez-vous à Mediapart pour 9€ seulement les 3 premiers mois, en profitant de l'offre d'été. En cadeau cette semaine pour les 10 premiers abonnés, la clef usb et le sac Mediapart !

ABONNEZ-VOUS

Mediapart
Mer.01 juillet 201501/07/2015 Dernière édition

François Bonnet

Né en 1959. Journaliste à VSD, à Libération (1986-1994) puis au Monde (1995-2006), où il est rédacteur en chef du service international. Directeur-adjoint de la rédaction de Marianne en 2007, il est l’un des fondateurs de Mediapart en 2008.

Ses derniers articles

Esther Benbassa: «C’est l’histoire de l’écouteur écouté!»

|  Par Hubert Huertas et François Bonnet

Esther Benbassa, sénatrice Europe Écologie, estime que la France devrait offrir l’asile aux lanceurs d’alerte Edward Snowden et Julian Assange.

Loi sur le renseignement: une copie de la NSA

|  Par Jérôme Hourdeaux et François Bonnet

Les révélations sur l'espionnage de hauts responsables français interviennent au moment du vote définitif du très critiqué projet de loi renseignement. Ce «Patriot Act» à la française offre à nos services le même type de pouvoirs que leurs homologues américains.

Rompre avec cette politique d’inhospitalité

|  Par François Bonnet et Carine Fouteau

Accaparé par des enjeux de politique intérieure, le gouvernement ne prend pas la mesure de la crise humanitaire des migrants.

Médecins du Monde demande «l'ouverture de lieux de mise à l'abri»

|  Par François Bonnet

Jean-François Corty, de Médecins du Monde, demande la création de nouveaux dispositifs d'accueil. Il estime « ignobles et irresponsables » les propos de Jean-Marie Le Guen qui vantait « une politique d'humanité et de fermeté ».

La justice française, une machine à blanchir

|  Par François Bonnet

L’un des plus grands scandales politico-financiers de la Ve République n'est plus qu’un gros fait divers. En ayant effacé tout le volet politique de l'affaire Bettencourt, la justice démontre une fois de plus qu'elle est profondément malade de ses dysfonctionnements et dépendances.

Contre la France du ressentiment et des obsessions xénophobes

|  Par François Bonnet

« Notre France », ce projet vidéo réalisé par Louise Oligny et Patrick Artinian, est un démenti réjouissant aux imprécations d'une petite caste de commentateurs.

Akram Belkaïd: sur l'islam, il faut choisir entre «le débat ou l'affrontement»

|  Par Hubert Huertas et François Bonnet

Pour le cinquantième numéro d'Objections, Mediapart a choisi de dépasser les polémiques à propos du 11 janvier, en écoutant la parole nuancée du journaliste Akram Belkaïd. Il écrit dans Le Quotidien d'Oran une "Chronique du Blédard" qui parle de la France aux Algériens, et des Algériens à la France.

Israël-Palestine: la duperie d’Oslo

|  Par François Bonnet

Les élections israéliennes se tiennent mardi 17 mars. À cette occasion, notre confrère Pierre Puchot publie un livre La paix n’aura pas lieu, disent-ils. L'ouvrage détaille des espoirs de paix réduits en miettes et une «solution à deux États» que la colonisation et les guerres permanentes rendent impossible. Extraits.

Mediapart, Mélenchon et Poutine: quelques mises au point

|  Par François Bonnet

Deux de nos journalistes auraient donc commis un « parti pris » infâme, dégradant et diffamatoire à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon. Suite logique de notre obsession anti-Poutine, de notre soutien subliminal au PS et de notre alignement inconditionnel à « l'Empire états-unien », assurent nos contempteurs. Explications.

Les erreurs de l'Occident face à l’Etat islamique

|  Par François Bonnet et Joseph Confavreux

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

Nicolas Hénin, reporter indépendant, spécialiste du Proche-Orient, est resté plusieurs mois otage de l’État islamique. Avec Jihad Academy, à rebours d’un récit personnel, il livre une analyse de la catastrophe syrienne et des succès de l’État islamique, une organisation forte des faiblesses et des erreurs de ses adversaires, la coalition internationale au premier chef.

«L’esprit du 11-Janvier», vraiment ?

|  Par François Bonnet

Le ministre de l'économie Emmanuel Macron et le premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale ce mardi.Le ministre de l'économie Emmanuel Macron et le premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale ce mardi. © Reuters

Le recours au 49-3 est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Depuis les attentats de Paris, le pouvoir veut croire en « un esprit du 11-Janvier ». Il s'agit d'une fuite en avant solitaire, dans laquelle l'état de « guerre contre le terrorisme » permet de faire taire toute interrogation.

Vladimir Poutine, «âme slave et idée russe»

|  Par François Bonnet

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Quel est le projet politique de long terme de Vladimir Poutine? Débat avec Michel Eltchaninoff, qui publie Dans la tête de Vladimir Poutine, et Juliette Cadiot, auteure du Laboratoire impérial.

Mediapart et l'Ukraine: quelques mises au point

|  Par François Bonnet

Une fois de plus, Mediapart est accusé par quelques commentateurs suractifs de se faire le «valet de l'Otan», le «laquais de l'Empire états-unien», le porte-parole des néocons, obnubilés que nous serions par notre détestation de Poutine. Voici donc quelques précisions, à l'heure où la guerre dans l'est de l'Ukraine menace de dégénérer en un conflit à grande échelle.

Le grand rabbin Korsia: «L’islam, comme toutes les religions, doit s’adapter à la matrice de la France laïque»

|  Par François Bonnet et Carine Fouteau

Le grand rabbin de France Haïm Korsia.Le grand rabbin de France Haïm Korsia. © Reuters
Après les attentats de Paris, Mediapart s'est entretenu avec le grand rabbin de France. Haïm Korsia considère que la mobilisation massive du 11 janvier a recréé un « sentiment d’appartenance à une espérance commune ». L'antisémitisme ne découle pas d'une quelconque interprétation de l'islam, estime-t-il. Mais cette religion pâtit, selon lui, d'un « problème de représentation ».

La levée en masse, et après ?

|  Par François Bonnet

© Hervé Bourhis.

Plus de trois millions et demi de personnes: ce sont les plus grandes manifestations en France depuis la Libération. Elles ont porté les demandes les plus diverses mais une exigence commune : élever le débat public. Il revient au pouvoir politique de s'en saisir même si, depuis 2012, François Hollande mais aussi Manuel Valls se sont montrés sourds à ces attentes de la société.

Manifester pour un réveil citoyen

|  Par François Bonnet et Edwy Plenel

Deux bonnes raisons de manifester dimanche : pour rendre hommage aux victimes, mais aussi pour nous tous. Pour alimenter ce réveil civique contre le terrorisme d'abord, mais aussi contre les incendiaires. Nul besoin pour cela de se plier à « l'union sacrée » voulue par le pouvoir. Bien au contraire.

Un attentat à nos libertés

|  Par François Bonnet

Le massacre est sans précédent. Les assassins de l'esprit qui ont ciblé Charlie Hebdo s'en sont pris au cœur de ce qui constitue la démocratie, la liberté de la presse et, au-delà, nos libertés individuelles et collectives. Ses conséquences sont, à ce stade, incalculables.

Jordan Pouille: un voyage dans la Chine indocile

|  Par François Bonnet

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Longtemps correspondant de Mediapart à Pékin, Jordan Pouille publie Le Tigre et le moucheron, un long récit de la Chine qui nous dit combien son peuple est devenu invisible ou « méprisé par le système ». Entretien vidéo et extrait : « Les petites mains d'Apple. »

Martine Billard (PG): dans l'espoir de Syriza...

|  Par Hubert Huertas et François Bonnet

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

À la veille d’un vote crucial au parlement grec, lundi 29 décembre, qui pourrait provoquer des législatives anticipées, Martine Billard, secrétaire nationale à l'international du Parti de gauche, est l’invitée d’«Objections». Elle espère que l’année 2015 sera celle de Syriza et s'explique sur la Russie et l'Ukraine.

Claude Neuschwander: «Pour un réseau de militants solidaires»

|  Par François Bonnet

Vidéo accessible dans l'article.Vidéo accessible dans l'article.

Dans son essai La Gauche sans le PS ?, celui qui fut en 1974 le dernier patron de Lip se place dans la lignée de Stéphane Hessel. Objectif: créer un réseau social de militants pour déborder des partis vermoulus.