1€

Testez Mediapart pour 1€ seulement !

Profitez d'une période d'essai de 15 jours + 15 jours de musique offerts

Testez-nous !

Mediapart
Mar.21 octobre 201421/10/2014 Dernière édition

François Bonnet

Né en 1959. Journaliste à VSD, à Libération (1986-1994) puis au Monde (1995-2006), où il est rédacteur en chef du service international. Directeur-adjoint de la rédaction de Marianne en 2007, il est l’un des fondateurs de Mediapart en 2008.

Ses derniers articles

Geneviève Gosselin-Fleury (PS) : «En Irak, il s'agit de faire le contraire de la Libye»

|  Par Hubert Huertas et François Bonnet

Quelque chose se répète dans toutes les guerres : le récit officiel ne correspond en rien à la réalité. Pour justifier son intervention militaire contre l'État islamique, François Hollande parle de « commandos barbares ». Ces « commandos » sont en fait une armée et la guerre est devenue régionale… Geneviève Gosselin-Fleury, députée PS de la Manche, membre de la commission de la défense, est l’invitée d’Objections, l’entretien politique de Mediapart.

Sophie Cœuré: Pierre Pascal, un chrétien bolchévique en Russie

|  Par François Bonnet

Vidéo dans le corps de l'article.Vidéo dans le corps de l'article.

Pierre Pascal est l'un des grands témoins du XXe siècle. Cet officier français, arrivé en Russie en 1916, se rallie à la révolution bolchévique et va vivre durant dix ans au cœur du pouvoir soviétique. Il deviendra par la suite le maître des études slaves en France. L'historienne Sophie Cœuré publie la biographie de cet homme à l'itinéraire hors du commun.

Cambadélis: le communiqué sur mesure de Paris-7

|  Par François Bonnet et Lucie Delaporte

Le communiqué de l'université Paris-7, tentant de prendre la défense de Jean-Christophe Cambadélis après nos révélations sur ses titres universitaires usurpés, a été rédigé par un responsable socialiste, proche du premier secrétaire du PS et ancien responsable de l'Unef et de l'ex-Mnef.

Roger Martelli: «Le PCF n'en a toujours pas fini avec le bolchevisme»

|  Par François Bonnet

vidéo dans l'articlevidéo dans l'article

L'historien et ancien communiste Roger Martelli publie L’Occasion manquée – Été 1984, quand le PCF se referme. C'est le récit d'un moment clé dans l'histoire du parti qui amorce le début d'une crise historique et d'une marginalisation durable. Au-delà, l'auteur note combien le refus de toute ouverture va peser jusqu'à aujourd'hui dans un parti qui ne s'est pas émancipé du bolchevisme.

Crise climatique: elle est à domicile!

|  Par François Bonnet

Notre collaboratrice Jade Lindgaard publie un essai, Je crise climatique – La planète, ma chaudière et moi. Non pas pour disséquer les causes d'un monde qui se consume – c'est acquis – mais pour explorer nos comportements addictifs, voire névrotiques, qui font que nous n'en avons pas fini avec la bagnole, l'avion et l'hypermarché. Extraits.

Une monarchie néolibérale

|  Par François Bonnet

François Hollande et Valérie Trierweiler.François Hollande et Valérie Trierweiler. © Reuters

Il ne manquait qu'elle!, est-on tenté d'écrire, dans la chronique de cette descente aux enfers que nous inflige François Hollande. Car au-delà du vaudeville bourgeois, l'écho du livre de Valérie Trierweiler avec l'actualité nous conduit à des questions politiques majeures sur la brutalité du virage néolibéral d'un pouvoir plus monarchique que jamais.

Rothschild, une banque au cœur du pouvoir

|  Par François Bonnet

Depuis Georges Pompidou, c'est une règle. La banque Rothschild est installée au cœur de la République, au croisement des affaires et de la politique. Dans le livre Rothschild, une banque au pouvoir, notre consœur Martine Orange mène une enquête fouillée sur une institution qui a retrouvé toute sa puissance. Parmi les acteurs croisés, Emmanuel Macron. Nous en publions des extraits.

Jean-Pierre Filiu: «La clé de la défaite djihadiste se trouve en Syrie plus qu'en Irak»

|  Par Lucie Delaporte et François Bonnet et Edwy Plenel

L’historien Jean-Pierre Filiu, spécialiste des mouvements djihadistes, analyse pour Mediapart le fulgurant succès des djihadistes de l'État islamique en Irak à la lumière du contexte régional. Si tous les regards sont aujourd'hui braqués sur l'Irak, pour lui « la clef de la défaite djihadiste » se trouve en réalité en Syrie où une « dynamique révolutionnaire » continue, malgré tout, d'exister. 

Likoud-Hamas: la guerre des monstres

|  Par François Bonnet

Depuis quinze ans, la droite israélienne et les radicaux islamistes se nourrissent l'un de l'autre. Cette quatrième guerre de Gaza en huit ans n'est que la somme des calculs politiques des deux camps pour se renforcer ou se maintenir. Au détriment des populations et de toute perspective d'un accord de paix. Israël conforte ainsi un peu plus sa suprématie.

La France s'enlise dans ses guerres africaines

|  Par François Bonnet

Défilé du 14-Juillet.Défilé du 14-Juillet. © (Elysée)

Mali, Centrafrique : dans ces deux interventions militaires décidées par François Hollande, rien ne se passe comme prévu. Des études d'ONG, des rapports de parlementaires et des Nations unies en détaillent les difficultés : immobilisme au Mali, tueries en Centrafrique. L'armée française est enlisée alors que le ministre de la défense annonce un nouveau dispositif dans la région et que le chef de l'État se rend cette semaine en Côte-d'Ivoire, au Niger et au Tchad.

Bettencourt: censuré, Mediapart va saisir la Cour européenne des droits de l'homme

|  Par François Bonnet

La Cour de cassation a validé, mercredi, la censure massive dont Mediapart est victime depuis un an et qui nous contraint à supprimer plus de 70 articles sur l'affaire Bettencourt. Cette décision inique, atteinte à la liberté d'informer et au droit de savoir des citoyens sur tout ce qui relève de l'intérêt public, nous amène à saisir la Cour européenne des droits de l'homme.

Juncker président de la commission: comment désespérer de l'Europe

|  Par François Bonnet et Dan Israel

Jean-Claude Juncker a été désigné pour devenir le prochain président de la commission européenne. C'est le résultat de jeux byzantins entre conseil et parlement européen : des socialistes soutenant un conservateur, et vice-versa. Les électeurs s'y perdront, tandis que Juncker, l'incarnation d'une Europe qui échoue et désespère, reprend les commandes.

Un nouvel avertissement lancé aux dirigeants européens

|  Par François Bonnet

Depuis des années, Joseph Stiglitz est pendu à la sonnette d'alarme: les plans d'austérité à répétition infligés à l'Europe ne font qu'aggraver la situation. Officiellement, les sociaux-démocrates sont d'accord. Dans les faits, ils n'ont rien fait pour « réorienter » l'Europe. Le sommet européen de ces jeudi et vendredi, au-delà des déclarations d'usage, doit encore en faire la démonstration.

François de Rugy : « On doit réduire les dépenses militaires »

|  Par Hubert Huertas et François Bonnet

Vidéo dans l'articleVidéo dans l'article

« On peut réduire les dépenses militaires en France et on doit le faire. » Dans le seizième numéro d’Objections, le porte-parole d’Europe Écologie à l’Assemblée et membre de la Commission défense vole dans les plumes du ministre de la défense, Jean-Yves le Drian, et de l’état-major des armées. Où trouver l’argent ? Moins de nucléaire, et des avions de transport plutôt que des avions Rafale...

Il est minuit moins cinq

|  Par François Bonnet

On peut relativiser la portée du scrutin européen. Mais la désintégration des gauches – une défaite historique –, l'effondrement de la droite – perdue dans les scandales – rendent possible le pire. Arrivé largement en tête, le FN peut désormais espérer conquérir l’Élysée si rien ne vient bouleverser les dynamiques à l’œuvre.

Ils nous font désespérer de l'Europe mais... il peut encore y avoir quelques bonnes raisons de voter

|  Par François Bonnet

Ces cinq dernières années nous l'ont appris : l'Europe n'est pas seulement déprimante, elle est devenue dangereuse, mettant à terre pays et citoyens. Ce peut être un encouragement à aller voter pour enfin dessiner des alternatives autres qu'à l'extrême droite.

Cambadélis appelle les forces de gauche à «reconstruire un tronc commun»

|  Par François Bonnet

Grosse surprise sur le plateau d'« En direct de Mediapart », mercredi. Lors de ce débat entre Cambadélis (PS), Cosse (EELV) et Mélenchon (Front de gauche), le premier secrétaire socialiste a pris acte d'« une défaite majeure » et appelé toutes les forces de gauche à se retrouver pour « reconstruire le tronc commun de la gauche et des écologistes ». Simple habileté tactique ?

Quelques pistes pour sortir du champ de ruines socialiste

|  Par François Bonnet

Dans un court essai, Gauche, l'avenir d'une désillusion, le sociologue Éric Fassin analyse les causes de l'effondrement politique du PS et son impact sur les forces de gauche. Il esquisse les voies d'une possible reconstruction sur ce champ de ruines électoral et idéologique. Mediapart vous propose un chapitre de cet ouvrage.

Dès 1990, l'Elysée est informé du projet de génocide

|  Par François Bonnet

Memorial Center, Kigali.Memorial Center, Kigali.

Le génocide des Tutsis qui débute le 6 avril 1994 n'est pas un embrasement soudain. Il a été méthodiquement planifié par le pouvoir hutu d'Habyarimana. À tel point que, dès 1990, de nombreux acteurs français sur place (services, militaires, diplomates) font remonter à l'Élysée des alertes de plus en plus précises. C'est ce que détaille le livre Au nom de la France, guerres secrètes au Rwanda, dont nous publions des extraits.

Valls à Matignon: un triple contresens

|  Par François Bonnet

Manuel VallsManuel Valls © Reuters

François Hollande fait un choix contraire aux leçons des municipales. Là où une demande de gauche et de justice sociale s'est exprimée, le président brandit le discours d'ordre, de sécurité et de libéralisme : celui-là même qui a organisé la descente aux enfers de la gauche.